Privilégier les avan­tages pour les patients plutôt que le volume de presta­tions – une approche innovante des solutions

La coopération entre l’USB, le KSW, CSS et SWICA a pour objectif d’endiguer la concurrence autour des volumes de prestations dans le secteur suisse de la santé et de placer les patientes et les patients au centre des prestations fournies. Pour ce faire, le tarif de base négocié entre l’hôpital et l’assureur doit être complété d’un facteur de qualité et d’un facteur de volume.

Dans le cadre du projet-pilote « Patient Empowerment Initiative », l’hôpital universitaire de Bâle (USB) et l’hôpital cantonal de Winterthour (KSW), en collaboration avec les caisses-maladie CSS et SWICA et avec le soutien de PwC Suisse, envisagent de développer un nouveau système tarifaire qui s’intéresse en priorité à la qualité des traitements et aux avantages pour les patients. Ces structures de rémunération doivent permettre d’impliquer plus activement les patientes et les patients dans la prise de décision et de diminuer la surabondance et l’insuffisance des soins.

Une qualité plus élevée pour des coûts plus bas

Grâce aux « Patient-Reported Outcome Measures » (PROMs), la qualité des traitements est améliorée. Ces sondages s’intéressent principalement à l’état de santé subjectif et à la qualité de vie des patientes et des patients. Désormais, le «système tarifaire adapté» associe qualité et rémunération, ce qui doit permettre de réduire la surabondance et l’insuffisance de soins. Avec les ressources ainsi libérées, le personnel médical peut davantage accorder la priorité aux besoins des patient-e-s et aux indications thérapeutiques. Les décisions de traitement étant prises en commun, il est possible d’accéder aux préférences individuelles, ce qui accroit la qualité des soins. Le volume de traitement est ainsi réduit, les complications sont moins fréquentes et cela permet de réaliser des économies sur les coûts pour l’ensemble du système. Les hôpitaux et les assureurs se partagent ces économies selon le modèle Shared Benefit.

La démarche Value Based Healthcare adaptée à la Suisse

«La ‘Patient Empowerment Initiative’ offre aux hôpitaux l’opportunité de concentrer leurs efforts vers une meilleure qualité et des indications thérapeutiques optimisées, en adéquation avec les partenaires tarifaires. Nous atteignons ainsi des objectifs les plus divers pour nos assurés», expliquent Daniel Rochat, responsable du département Prestations et médecine chez Swica, et Sanjay Singh, responsable Prestations chez CSS. Le projet-pilote repose sur des idées existantes, issues de l’approche Value Based Healthcare selon Michael E. Porter et Elizabeth O. Teisberg. Au cours d’une phase de développement de deux ans, les associés participants ont adapté le concept au système de santé suisse. L’USB et le KSW démarreront la phase pilote en janvier 2022 dans deux groupes de maladie : le rhumatisme articulaire et le cancer de la prostate. Les premiers résultats sur l’amélioration de la qualité et les conséquences financières seront disponibles en 2023. L’adaptation du mécanisme tarifaire pourrait suivre en 2024.


Pour plus d’informations