La CSS met les soins aux patients au premier plan et investit dans la start-up «Heartbeat Medical»

heartbeat-medical-start-up.jpg heartbeat-medical-start-up.jpg

La CSS veut définir et mesurer plus précisément la qualité d’un traitement. C’est pourquoi, en tant que principale assurance de base, elle investit dans l’entreprise Heartbeat Medical, un prestataire leader en matière d’évaluations individuelles du succès des traitements. Les conventions avec les hôpitaux doivent aussi mieux tenir compte de la qualité et lui accorder davantage d'importance.

La CSS s’engage en faveur de soins de santé de haute qualité et efficaces en termes de coûts. C’est pourquoi elle investit dans des start-up numériques depuis un an et demi. La CSS a aidé quatre entreprises et investit désormais dans Heartbeat Medical. La start-up exploite une plateforme qui relie les enquêtes automatisées auprès des patientes et patients à des données cliniques. Les succès thérapeutiques sont mesurables, et la qualité de vie des patientes et patients occupe une place centrale dans la prise de décision et le traitement.

Les données comme base décisionnelle

Les enquêtes axées sur les patientes et patients menées par Heartbeat Medical se fondent sur les PROMs («Patient-Reported Outcome Measures»). Les PROMs mesurent la manière dont une patiente ou patient évalue son propre état de santé et montrent dans le même temps les effets d’un traitement. Des questionnaires standardisés permettent de consigner numériquement des informations sur la qualité de vie, les symptômes ou les effets du traitement avant et après une intervention. Les spécialistes médicaux documentent des informations supplémentaires issues de l’anamnèse et les complètent par d’autres données cliniques. Ainsi, l’état de santé perçu par les patientes et patients devient comparable et mesurable pendant ou après un traitement. Sur la base de ces données, les spécialistes médicaux définissent alors la suite du parcours thérapeutique avec les patientes et patients. Plus de 30 hôpitaux suisses, dont l’Inselspital à Berne, misent sur la plateforme de Heartbeat Medical, enregistrée comme dispositif médical.

Pour une rémunération axée sur la qualité

Le parcours thérapeutique fondé sur les données garantit d’une part des résultats mesurables et une meilleure qualité de vie des patientes et patients. D’autre part, la qualité des soins améliorée peut aussi freiner la hausse des coûts de la santé. De plus, la CSS veut se focaliser davantage sur la qualité des traitements et créer des incitations pour leur rémunération. Le principal assureur de base a pour objectif d’établir des systèmes de rémunération qualitatifs par le biais de différentes initiatives. Outre les PROMs, l’approche des soins de santé orientés sur les valeurs (Value Based Health Care) ou le projet pilote «Patient Empowerment Initiative» s’inscrivent dans ce contexte: la CSS, SWICA, PwC, l’Hôpital universitaire de Bâle et l’Hôpital cantonal de Winterthour développent un système tarifaire qui repose sur la qualité des traitements et le bénéfice pour les patientes et patients. Les incitations sont fixées de sorte que les hôpitaux soient récompensés lorsque la satisfaction augmente et que le nombre d’interventions diminue.


Pour plus d’informations