Autorisation et pilotage dans le domaine ambulatoire

La CSS salue la volonté de réglementer la problématique de l’autorisation des fournisseurs de prestations dans le domaine ambulatoire et d’apporter ainsi une contribution à la qualité et à la maîtrise des coûts, y compris dans le contexte du transfert des soins ambulatoires vers les soins stationnaires. 

Toutefois, les compétences supplémentaires des cantons en matière de pilotage dans le secteur ambulatoire ne se justifient que si les cantons participent au financement du domaine ambulatoire dans le cadre d’un financement uniforme des prestations ambulatoires et stationnaires (EFAS).