Les marrons – le miracle brun?

Marroni - das kleine Wunder

Châtaignes – quiconque entend ce mot pense surtout à l’odeur des marrons fraîchement grillés par une journée d’automne grise. Pourtant, limiter le noble fruit à cet aspect, ce n’est pas apprécier ce riche aliment à sa juste valeur.

Déjà les anciens Grecs cultivaient les châtaignes. Et dans de nombreuses régions méridionales – notamment au Tessin – la châtaigne a été pendant longtemps l’aliment principal, le pain du pauvre comme on l’appelait. Aujourd’hui, nous ne connaissons le fruit que comme marrons grillés et comme vermicelles. Au fond à tort puisque la châtaigne est un petit miracle de couleur marron.

Les marrons: Aliment précieux

Si, au cours des siècles précédents, le fruit a constitué en maints endroits l’aliment principal, c’est certainement parce qu’on pouvait se le procurer simplement et gratuitement, mais surtout en raison de sa composition et de ses nombreuses possibilités d’utilisation. Contrairement à d’autres noix, les châtaignes présentent une haute teneur en hydrates de carbone comme l’amidon, le saccharose (sucre) et des fibres. Cela les rend très nourrissantes. Il est d’autant plus surprenant que les marrons soient peu calorifiques (171kcal par 100g) et qu’ils ne pèsent pas sur l’estomac. Car la forte teneur en amidon les rend digestes. En outre, la forte teneur en fibres alimentaires stimule l’activité intestinale. De plus, les marrons contiennent aussi des acides gras essentiels* comme les précieux oméga-3 ainsi que des acides aminés essentiels.

A partir de marrons frais ou de farine de châtaigne, on peut fabriquer de savoureux gnocchi. Les pâtes, le pain et la polenta constituent d’autres possibilités d’utilisation de la farine qui, il faut le relever, est exempte de gluten. Des châtaignes fraîches ou séchées et bouillies peuvent en outre être servies en accompagnement ou transformées en gâteaux exquis ou en vermicelles. Quiconque savourera bientôt de nouveau un cornet de marrons fraîchement grillés devrait se souvenir de tout ce que l’on pourrait encore faire d’autre avec le fruit.

Faire les marrons vous-même

Steamer: Inciser les marrons, choisir le programme «air chaud + vapeur» et une température de 200 °C pour 15 à 20 minutes.

Four: Faire tremper les marrons env. 30 min dans de l’eau froide. Les inciser et faire cuire env. 30 min au four à 250°C, chaleur tournante.

Que voulez-vous lire?

Entre de bonnes mains avec la CSS

Changer d’alimentation
Apprenez à vous nourrir de manière variée, équilibrée et complète.
Voici mycoach
Compte «santé»
Nous vous aidons à rester en forme et participons aux conseils nutritionnels.
En savoir plus
Hypertension
Que faire? Nous répondons à vos questions et vous aidons avec des conseils gratuits.
S’inscrire maintenant