J’ai attrapé le coronavirus: que faire?

Tisch mit Erklältungsutensilien wie Fiebermesser, Tee und Kleenex-Box

Comment se comporter en cas de suspicion du COVID-19? Symptômes, traitements ou quarantaine: nous vous aidons avec des informations importantes.

Symptôme

Comment savoir si je suis infecté au coronavirus?

Les symptômes les plus fréquents sont la fièvre, la toux et les difficultés respiratoires ainsi que la perte soudaine du goût et/ou de l’odorat. La plupart du temps, la maladie évolue de façon bénigne, voire sans aucun symptôme.

Les formes d’évolution graves se manifestent chez les personnes âgées, mais aussi chez celles présentant une maladie chronique comme l’hypertension, les maladies cardiopulmonaires, le diabète ou les maladies qui affectent le système immunitaire.

En cas d’évolution grave, un essoufflement (dyspnée) peut survenir après environ une semaine, avec dans les cas les plus sérieux une pneumonie avec détresse respiratoire et une défaillance des autres organes.

J’ai de la fièvre et je tousse. Que dois-je faire?

En cas de symptômes tels que la fièvre et la toux, vous devez rester à la maison pour ne contaminer personne selon l’Office fédéral de la santé publique (OFSP). Si les symptômes sont légers, vous pouvez vous soigner seul.

Si vous présentez un risque accru de tomber gravement malade ou en cas d’aggravation des symptômes: appelez votre médecin, qui se prononcera au sujet de la nécessité d’une consultation médicale ou qui jugera suffisant que vous restiez à la maison et que vous vous soigniez vous-même.

Vous trouverez les règles de conduite à observer en cas de manifestation des symptômes sur le site Internet de l’OFSP.

Qui fait partie du groupe avec facteurs de risque d’évolution grave?

Font partie du groupe avec facteurs de risque d’évolution grave de la maladie les personnes à partir de 65 ans, les fumeurs et les personnes présentant les pathologies suivantes:

  • Maladies cardiaques
  • Maladies pulmonaires
  • Maladies du foie chroniques
  • Diabète sucré
  • Cancer
  • Personnes immunodéprimées (dont le système immunitaire est affaibli à cause d’une maladie ou d’un médicament)
  • Obésité de degré III

Puis-je me rendre directement chez mon médecin traitant pour qu’il m’examine?

Vous devriez immédiatement contacter votre médecin, mais uniquement par téléphone dans un premier temps. Vous pouvez également appeler la hotline du médecin cantonal ou un hôpital. Si vous avez des difficultés respiratoires, de la fièvre ou que vous toussez: restez à la maison ou à l’hôtel. N’allez plus dans les endroits publics.

Où puis-je faire un test de diagnostic?

Si vous présentez un risque accru de tomber gravement malade ou en cas d’aggravation des symptômes: appelez votre médecin. Il décidera de la nécessité d’une consultation médicale et vous indiquera où vous pouvez vous rendre.

Traitement

Comment l’infection au coronavirus est-elle soignée?

Pour le moment il n’existe aucun traitement causal des maladies à coronavirus. Les possibilités thérapeutiques se limitent actuellement au traitement et à l’apaisement des symptômes.

  • Pour les formes bénignes de la maladie, qui durent moins de sept jours, il suffit de se soigner à domicile, comme si l’on avait une grippe sans complications: il faut alors s’accorder du repos, boire suffisamment et éventuellement faire baisser la fièvre.
  • En cas de forme grave, un traitement aux soins intensifs est en général requis. Dans certains cas, une assistance respiratoire artificielle est nécessaire.

Quelles mesures dois-je prendre si je présente des symptômes de la maladie ou si c’est le cas pour des personnes vivant sous le même toit?

Les malades doivent s’isoler en permanence pour protéger les autres. Veuillez rester à la maison et minimiser les contacts avec les autres personnes, y compris celles de votre foyer. Vous pourrez ainsi éviter leur contamination. Merci d’observer les recommandations de l’OFSP sur l’auto-isolement et l’auto-quarantaine

J’ai été mis en quarantaine. Quelle est la bonne conduite à adopter?

L’Office fédéral de la santé publique (OFSP) demande de respecter les points suivants:

  • Si vous vivez seul: demandez à votre famille, à vos amis ou à un service de livraison de déposer devant votre porte de la nourriture et d’autres produits essentiels tels que des médicaments.
  • Installez-vous seul dans une chambre, portes fermées, et prenez-y les repas.
  • Evitez toute visite et tout contact, et ne quittez la chambre que lorsque c’est nécessaire.
  • Utilisez les médias en ligne ou le téléphone pour entretenir vos relations sociales.
  • Lavez-vous régulièrement les mains.
  • Ne partagez pas vos articles ménagers tels que la vaisselle, les verres, les tasses, les ustensiles de cuisine ou le linge de maison (serviettes, literie) avec d’autres personnes. Après avoir utilisé ces articles, il faut les laver soigneusement en machine (lave-linge, lave-vaisselle) ou à l’eau et au savon.
  • Lavez vos vêtements et votre linge de maison régulièrement en machine.

Pendant combien de temps les personnes malades de mon entourage sont-elles contagieuses?

La durée de la période de contagion n’a pas encore pu être définie avec certitude; elle dépend individuellement de l’évolution de la maladie. Des essais récents effectués au Robert-Koch-Institut ont attesté d’une présence virale jusqu’à 18 jours après le début de la maladie.

Mes médicaments risquent de manquer prochainement. Que faire?

Votre médecin ou votre pharmacien est en mesure de vous renseigner sur une pénurie éventuelle de votre médicament. Si tel devait être le cas, le pharmacien décide d’entente avec votre médecin traitant si le médicament peut être remplacé par un autre médicament contenant le même principe actif ou la même classe de principe actif.

Attention: les frais de médicaments ne sont pris en charge par l’assurance obligatoire des soins que dans le cadre des dosages médicalement nécessaires et dans les volumes de délivrance utiles pour le traitement.

Coûts

Dois-je payer de ma poche le test de diagnostic?

Non. Votre médecin vous indique si vous devez ou non vous faire dépister. Si un test s’avère nécessaire, la Confédération prend en charge les coûts si les critères de l’OFSP sont remplis.

La CSS rembourse-t-elle les masques de protection, gels désinfectants et autres produits préventifs?

Non, car ce ne sont pas des prestations couvertes par l’assurance de base.

La CSS prend-elle en charge mon traitement?

Si vous êtes infecté au coronavirus, la CSS prend en charge votre traitement dans le cadre de l’assurance de base et complémentaire, comme d’habitude. La participation aux coûts, la quote-part et les conditions d’assurance existantes sont prises en considération.

Risques pour les autres

Comment les maisons de retraite peuvent-elles prévenir les risques de contamination?

Les maisons de retraite sont expérimentées dans la gestion des virus et disposent de plans d’urgence adaptés. Pour leur personnel, le respect de l’hygiène est une évidence.

Quel est le danger pour les enfants et les femmes enceintes?

Selon les chiffres les plus récents de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), les enfants sont exposés à un risque comparativement plus faible: chez eux, l’évolution de la maladie est en général plus bénigne que chez les personnes âgées.

Selon l’OMS toujours, les femmes enceintes ne semblent pas être plus vulnérables que les personnes du même âge.

Quel est le risque pour que les animaux de compagnie soient infectés au coronavirus?

Aucune information exhaustive n’est disponible à ce sujet actuellement. Les coronavirus peuvent contaminer différents animaux, parmi lesquels les oiseaux et les mammifères. Les scientifiques estiment toutefois que le risque est très faible, selon les déclarations de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP). Si un animal de compagnie se trouve dans le même appartement qu’une personne atteinte du coronavirus, il se peut qu’il soit contaminé. Les animaux eux-mêmes n’ont pas forcément de symptômes de la maladie.

Quelle conduite doivent adopter les détenteurs d’animaux qui sont en isolement chez eux à cause du coronavirus?

L’Office fédéral de la santé publique (OFSP) demande aux détenteurs d’animaux ayant contracté le coronavirus d’éviter au maximum le contact avec leurs animaux domestiques (chats, chiens, lapins, etc.). Une personne en bonne santé doit s’occuper de leurs animaux.

Si les chiens doivent sortir, ils doivent être tenus en laisse et la promenade doit être brève. Il faut éviter autant que possible le contact avec d’autres personnes et d’autres animaux. Les chiens et les chats qui se trouvent dans un foyer en quarantaine ne doivent pas spécialement être toilettés ou désinfectés. La mesure suivante vaut pour tous: se laver les mains après tout contact avec un animal.
 

Informations juridiques

Les informations sur les questions de santé proviennent de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) et du Robert-Koch-Institut (Allemagne). Les indications fournies ici le sont exclusivement dans un but informatif et ne remplacent nullement un conseil médical. En cas de problèmes de santé, vous devriez vous adresser à votre médecin ou à un professionnel de la santé.

Exclusion de responsabilité

Les informations mentionnées ici sur les produits et les prestations du Groupe CSS doivent vous donner un aperçu et ne prétendent pas à l’exhaustivité. Pour les détails, merci de vous référer aux dispositions légales selon la loi fédérale sur l’assurance-maladie (LAMal), selon la loi fédérale sur le contrat d’assurance (LCA) ainsi qu’aux conditions générales d’assurance (CGA) et aux conditions complémentaires (CC), qui sont déterminantes pour l’obligation en matière de prestations du Groupe CSS. Toutes les indications sont fournies sans garantie. Des modifications demeurent réservées à tout moment.

Que voulez-vous lire?

Entre de bonnes mains avec la CSS

Vous dormez mal?
Avec cette application, vous améliorez votre sommeil et votre qualité de vie.
Tester gratuitement
Equilibre psychique
Déprime, stress et angoisses: trouvez une aide efficace en ligne. 
Sortir d’un état négatif
Yoga et gestion du stress
Nous participons aux coûts des offres de relaxation via le compte «santé».
En savoir plus