Bouffées de chaleur pendant la ménopause

519472123 519472123

Des bouffées de chaleur se mani­festant brusquement compliquent la vie à la ménopause. Voici quelques conseils utiles qui aident à gérer plus sereinement les effets secondaires désagréables de ce changement hormonal.

Bouffées de chaleur: quelles en sont les causes?

La plupart des femmes souffrent de bouffées de chaleur pendant la ménopause. Toutefois, les accès soudains de transpiration ne se manifestent pas chez toutes les femmes avec la même fréquence, la même durée et la même intensité. Les causes de ces sensations désagréables de chaleur intense n’ont pas fait l’objet de recherches précises. Les expertes et experts partent toutefois du principe qu’en raison de la diminution importante du taux d’œstrogènes, l’organisme sécrète davantage d’adrénaline, ce qui entraîne des bouffées de chaleur pouvant également se manifester la nuit.

Symptômes caractéristiques

  • Les bouffées de chaleur, qui provoquent le plus souvent une sensation désagréable, peuvent survenir plusieurs fois par jour et se terminent en général après quelques minutes.
  • Elles s’annoncent en général par une pression dans la tête ou un sentiment d’inconfort.
  • Souvent, le rythme cardiaque s’accélère.
  • Les poussées de chaleur entraînent une dilatation des vaisseaux sanguins, et la circulation sanguine augmente dans les extrémités du corps: la peau rougit, la température de la peau augmente et on se met à transpirer.
  • Parfois, le processus peut ensuite s’inverser: la sudation fait baisser la température corporelle et une sensation de froid apparaît.

L’alimentation pour lutter contre les symptômes

Une alimentation adaptée permet d’atténuer les symptômes de la ménopause. Il convient de privilégier la cuisine méditerranéenne: beaucoup de fruits et légumes, des herbes fraîches, de bonnes huiles végétales et des mets à base de poisson. Parallèlement à une activité physique pratiquée au grand air, ce régime alimentaire permet d’atteindre ou de maintenir un poids corporel normal. C’est également important lors de la ménopause, car le surpoids peut aussi favoriser les bouffées de chaleur et les accès de transpiration.

Selon de nombreuses études, les phytoœstrogènes, qui sont des substances naturelles ayant un effet similaire à celui des œstrogènes, ont un effet positif sur les bouffées de chaleur et les accès de transpiration. On en trouve par exemple dans le soja, les graines de lin ou dans certaines baies.

Ce que vous devriez éviter: les aliments épicés ou les condiments peuvent déclencher ou renforcer les bouffées de chaleur. Mieux vaut donc privilégier les repas peu épicés et faciles à digérer.

Il est essentiel de s’hydrater

Pendant la ménopause avec ses accès de transpiration, il est particulièrement important de boire suffisamment d’eau. La consommation de boissons chaudes, notamment de café et de thé noir, doit être modérée. Des boissons fraîches pour étancher la soif et des en-cas à base de fruits comme les pastèques ou les oranges constituent une alternative saine et goûteuse.

Les plantes contre les bouffées de chaleur

Les préparations à base de plantes permettent aussi de lutter contre les bouffées de chaleur: la sauge par exemple a un effet antisudorifique, ce qui signifie qu’elle aide à lutter contre la transpiration excessive. L’alchémille, l’actée à grappe et la tisane de gattilier sont également utilisées pour atténuer les symptômes tels que les bouffées de chaleur liées à la ménopause.

L’hormonothérapie substi­tutive, qu’est-ce que c’est?

Quand les symptômes de la ménopause affectent trop la vie des femmes concernées, il convient d’aborder la question de l’hormonothérapie substitutive. Elle comporte toutefois certains risques pour la santé, c’est pourquoi une décision doit être prise au cas par cas, de concert avec le médecin.

Autres conseils utiles

  • Médecine alternative: l’acupuncture peut également contribuer à atténuer les symptômes ainsi qu’à réduire l’intensité et la fréquence des bouffées de chaleur.
  • Relaxation: le stress ou l’anxiété peuvent également provoquer des bouffées de chaleur. En cette période de changement hormonal, il est donc important de se relaxer en pleine conscience.
  • La technique de la pelure d’oignon: les femmes confrontées aux bouffées de chaleur devraient superposer plusieurs couches de vêtements fins, de façon à pouvoir adapter leur tenue à leurs sensations. Les matières naturelles comme le coton, la soie ou le lin sont perméables à l’air et donc mieux adaptés que les fibres synthétiques.
  • Fraîcheur de la chambre à coucher: en cas d’accès de sudation nocturnes, il est préférable que la température de la chambre à coucher soit la plus basse possible. Bien aérer la pièce avant d’aller se coucher, porter une chemise de nuit fine et se couvrir avec une couette légère sont autant de mesures qui contribuent à la qualité du repos nocturne.

Que voulez-vous lire?

Entre de bonnes mains avec la CSS

Analyser les symptômes
Recevoir une recommandation, prendre un rendez-vous médical, etc.
Découvrir l’appli Well
Coach de santé
Faites-vous conseiller personnellement sur des thèmes relatifs à la santé.
Découvrir le service
Second avis médical
Demandez un deuxième avis gratuit, simple et rapide.
Simple que cela