0844 277 277 Lu-Ve 8-18 heures
CSS Assurance
vers le lexique de la santé
medicine 2.0 – Lexique de la santé

Abcès anal, Abcès périanal

L'abcès anal ou périanal est une infection purulente qui part des glandes de la muqueuse du côlon. Il se compose d'un foyer purulent dans le tissu conjonctif du plancher pelvien. Le préfixe grec «péri» décrit ce qui entoure l'orifice anal.

Terminologie

Abcès:

Foyer purulent, délimité par rapport au tissu environnant. Un tel foyer se forme suite à une infection de bactéries provoquant du pus et une dégradation des tissus. Des abcès peuvent se former dans n’importe quel tissu de l’organisme.

Fistule:

La fistule est un canal pathologique (un « tunnel ») entre des organes internes ou entre un organe interne (côlon, vessie, rein) et la surface du corps. Le terme est dérivé du mot latin „fistula“ qui signifie, tube, tuyau ou sifflet.

Causes et facteurs de risque

L’infection bactérienne se produit quand les glandes des muqueuses du rectum sont bouchées par des particules de matière fécale et des sécrétions en provoquant la multiplication de bactéries et la dégradation du tissu. Les bactéries du rectum pénètrent rarement dans le tissu environnant à cause de petites blessures de la peau de l’anus. Les hémorroïdes, les maladies inflammatoires chroniques d'intestin, la tendance à faire des diarrhées, une tension exagérée de la musculature du sphincter anal, des pratiques érotiques anales et un affaiblissement de la défense immunitaire, en cas de diabète sucré et de SIDA. sont autant d’éléments pouvant favoriser la formation d’abcès et de fistules anales. Il est souvent difficile dans certains cas isolés de déceler le facteur déclenchant.

Le tableau clinique

  • De l’extérieur, on ne voit souvent qu’une partie rouge de peau enflée près de l’anus.
  • Dans les cas typiques, il se produit un durcissement douloureux. La douleur peut avoir un caractère pulsatif et se renforcer au toucher au moment d’aller à la selle et sous la pression, ce qui empêche beaucoup de patients de s’asseoir correctement.
  • Il arrive que le foyer de pus se vide spontanément vers l’extérieur; mais en règle générale, il se situe trop profondément dans le tissu.
  • Détérioration de l’état général, frissons et forte fièvre sont les signes d’un stade avancé.
  • La thrombose aiguë d’une hémorrhoïde provoque de fortes douleurs, mais, comme elle se situe directement à la sortie du rectum, les signes habituels de la maladie font souvent défaut.

Complications

  • La formation vers l’extérieur d’une fistule chronique est particulièrement gênante (fistule anale), car elle se développe la plupart du temps à cause d’un abcès anal.
  • Une septicémie est toujours possible lorsque les bactéries pénètrent dans la circulation sanguine.

Que peut-on faire? – Prévenir

Les mesures préventives contre les maladies anales sont:

  • Aller régulièrement à la selle; des selles plus volumineuses et plus malléables ainsi que des exercices physiques suffisants permettent de combattre les facteurs mécaniques.
  • Hygiène après les selles. La région anale est soigneusement nettoyée à la douche. Si la douche est impossible, on peut utiliser des lingettes humides. Au point de vue hygiénique, la douche est plus „propre“ que les bains de siège.
  • Traitement des maladies généralisées ou des affections du rectum qui favorisent les maladies anales inflammatoires.

Quand faut-il consulter?

Le traitement est urgent, déjà à cause des douleurs, et consiste à inciser l’abcès (habituellement sous une narcose de courte durée), ce qui permet d’évacuer le pus, de réduire la tension dans les tissus ainsi que les douleurs. La cavité de l’abcès reste ouverte pour lui permettre de se fermer depuis l’intérieur, afin de prévenir la formation d’une fistule anale mais cela ne peut pas l’empêcher dans tous les cas.

Après l’incision d’un abcès

  • La région anale est soigneusement lavée à la douche, afin de nettoyer la plaie après chaque passage aux toilettes; si possible, utiliser des lingettes humides.
  • Un protège slips permet d’absorber les excrétions de la région anale après l’opération.
  • Veiller à ce que les selles soient malléables et volumineuses. Une alimentation riche en fibres et l’absorption de suffisamment de liquide empêchent la constipation et facilitent la défécation.

Auteurs: Dr Ute Hopp, PD Dr Jürg Baltensweiler
Traduction: Gérard Gullung
Illustrations: Monsieur Eduard Imhof, PD Dr Jürg Baltensweiler

mis à jour:  02.08.2018

 
Clause de non-responsabilité/Avertissement

La CSS Assurance ne garantit pas l'exactitude ni l'exhaustivité des données. Faites-vous conseiller par votre médecin ou pharmacien. Les données publiées ne remplacent en aucun cas les conseils spécialisés du médecin ou du pharmacien.