0844 277 277 Lu-Ve 8-18 heures
Lu-Ve 8-18 heures  
 
vers le lexique de la santé
medicine 2.0

Fistule anale

La fistule anale est une communication entre la muqueuse rectale et la peau de la région périanale. Il ne s’agit pas toujours d’un seul canal ou tunnel, car plusieurs ouvertures peuvent se produire sur la peau. C’est surtout dans le contexte de la maladie de Crohn que se produisent des systèmes de canaux à plusieurs branches comme ceux d’une renardière.

Terminologie

Fistule:

La fistule est un canal pathologique (un « tunnel ») entre des organes internes ou entre un organe interne (côlon, vessie, rein) et la surface du corps. Le terme est dérivé du mot latin „fistula“ qui signifie, tube, tuyau ou sifflet.

Causes et facteurs de risque

La cause la plus fréquente est l’abcès anal avec des adhérences inflammatoires entre les tissus. Peuvent également être à l’origine d’une fistule les maladies inflammatoires chroniques d'intestin, les hémorroïdes, les maladies sexuellement transmissibles, et le diabète sucré. Il arrive aussi que l’on ne décèle aucune maladie à la base ou à l’origine d’une fistule.

Le tableau clinique

  • Sur la portion du rectum qui se termine à l’anus se produit un nodule aplati, légèrement enflammé et rouge, parfois douloureux au toucher. L’évacuation des selles par contre n’est guère douloureuse.
  • L’ouverture à peine visible du nodule est le siège d’un suintement continu ou par intermittence de matières liquides glaireuses et purulente, d’une odeur désagréable, parfois même de matières fécales. Cette sécrétion fistulaire irrite continuellement la peau en provoquant un eczéma et de fortes démangeaisons.
  • Si la fistule se referme, la sécrétion peut provisoirement s’arrêter pour reprendre tôt ou tard. Une guérison spontanée et définitive est improbable; il faut s’attendre au contraire à une évolution chronique avec toujours plus de sécrétions fistulaires et un abcès périanal.

Complications

Il existe une relation réciproque avec l’abcès périanal, aussi appelé abcès anal. Elle se manifestelorsque le canal de la fistule ne parvient pas jusqu’à la peau, mais se termine quelque part dans le tissu du rectum (fistule incomplète). L’abcès anal peut donc être à l’origine d’une fistule anale ou bien sa conséquence.
Si une fistule connue s’accompagne d’une douleur sourde et palpitante, en cas de fièvre et de malaise, la présence d’un abcès est probable. La peau qui couvre l’abcès est rouge et très douloureuse à la pression.

Que peut-on faire? – Prévenir

Tout ce qui peut s’appliquer à d’autres maladies de la région anale, fissure anale et hémorroïdes peut servir à la prévenir et la soulager.

  • Le fait d’aller régulièrement à selles, de veiller à ce que ces dernières soient malléables et volumineuses, de se donner du mouvement en faisant régulièrement des exercices physiques permet de contrer les facteurs mécaniques.
  • Veiller à une bonne hygiène après le passage aux toilettes en utilisant régulièrement des lingettes humides et en douchant la région anale. Au point de vue hygiénique, les bains de siège sont moins indiqués que les douches.
  • Traiter convenablement les affections intestinales qui représentent une prédisposition à la formation d’une fistule anale.

Quand faut-il consulter?

Une consultation chez le médecin est recommandée pour tous les troubles provoqués par une fistule comme l’inflammation, la douleur, les démangeaisons ou les problèmes d’hygiène. La guérison spontanée est rare.

La thérapie consiste à opérer la fistule; cette intervention chirurgicale peut être plus ou moins importante, selon l’extension du système de canaux et ne peut guère se pratiquer de manière ambulatoire. Elle consiste à fendre le canal pour le drainer ou à l’enlever en laissant la plaie ouverte, afin que les tissus puissent se guérir de l’intérieur vers l’extérieur. Si les canaux de la fistule passent par le sphincter anal, l’opération peut entraîner une faiblesse passagère du fonctionnement du sphincter et être suivie pendant quelques jours ou quelques semaines de pertes fécales. Les fistules qui montent très haut dans le gros intestin peuvent exiger la pose d’un anus artificiel provisoire.

L’opération peut être évitée si l’on réussit à traverser le canal de la fistule ave un fil. Ce dernier permet le drainage et provoque par son irritation mécanique un rétrécissement sous forme de cicatrice. Cela permet au canal de la fistule de se fermer sur toute sa longueur.

Les soins postopératoires

  • Doucher la région anale après chaque passage aux toilettes, afin de nettoyer la plaie. Là où cela s’avère impossible, utiliser des lingettes humides. Au point de vue hygiénique, la douche est plus „propre“ et plus efficace que les bains de siège.
  • Veiller à ce que les selles soient malléables et volumineuses. Une alimentation équilibrée, riche en fibres, ainsi que l’absorption d’un volume suffisant de liquide, l’utilisation éventuelle de produits ramollissants à base de paraffine empêchent la constipation et facilitent l’évacuation des selles.

Auteurs: Dr Ute Hopp, PD Dr Jürg Baltensweiler
Traduction: Gérard Gullung
Illustrations: Monsieur Eduard Imhof, PD Dr Jürg Baltensweiler

mis à jour:  11.04.2016

 
Clause de non-responsabilité/Avertissement

La CSS Assurance ne garantit pas l'exactitude ni l'exhaustivité des données. Faites-vous conseiller par votre médecin ou pharmacien. Les données publiées ne remplacent en aucun cas les conseils spécialisés du médecin ou du pharmacien.