0844 277 277 Lu-Ve 8-18 heures
CSS Assurance
vers le lexique de la santé
medicine 2.0

Hyperphagie incontrôlée

Terme: Binge eating disorder

L’hyperphagie incontrôlée est – comme la boulimie et l’anorexie mentale – un trouble du comportement vis-à-vis de la nourriture. L’élément typique consiste à avoir des faims de loup irrésistibles et des envies de manger incontrôlables, bien à l’abri des regards. Le mot anglais „Binge“ est traduit dans les dictionnaires par „faire la bringue ou faire la bombe “. Contrairement à la boulimie, le sujet ne se fait pas vomir par la suite et n’abuse pas de laxatifs. Ne prenant pas de mesures régulières pour perdre du poids, les personnes concernées sont souvent obèses. Les envies de manger sont fréquemment la conséquence d’une situation de stress qui provoque des sentiments de culpabilité, ne serait-ce qu’à cause de la perte de contrôle au moment de l’envie irrésistible de manger.

„Binge Drinking“ – la défonce à l’alcool, le fait de boire jusqu’au coma se passe par contre dans un cercle d’initiés.

Causes et facteurs de risque

Les raisons de ces troubles de l’alimentation ne sont pas encore élucidées, la discussion porte sur plusieurs facteurs:

  • L’instabilité, la frustration, la dépréciation de soi.
  • L’insatisfaction à propos de son propre corps, les tendances de la mode.

Le tableau clinique

  • A l’avant plan, on constate les accès de faim de loup ou des envies de dévorer de grandes quantités de nourriture riche en calories, envies se répétant parfois durant plusieurs heures. Contrairement aux personnes souffrant de surpoids sans qu’il y ait une hyperphagie incontrôlée, le comportement de ces personnes est chaotique, irrégulier, ne se passe pas en public, mais cherche plutôt à se cacher.
  • Les mesures prises pour réduire le poids consistent la plupart du temps à sauter de manière sporadique des repas ou à faire davantage d’exercices physiques. Il arrive que l’on entreprenne de faire des régimes qui sont la plupart du temps très vite interrompus.
  • Les séquelles en sont le surpoids avec les risques qu’il entraîne comme les douleurs articulaires, les maladies cardio-vasculaires et le diabète, et en cas d’adiposité prononcée (adiposité), le syndrome de l’apnée du sommeil.
  • Comme pour d’autres troubles du comportement alimentaire ce sont souvent d’autres affections et maladies du psychisme qui accompagnent la hyperphagie incontrôlée.

Que peut-on faire?

Le fait de reconnaître sa propre situation et les troubles de son comportement alimentaire sont à la base de la guérison. Le premier pas est franchi lorsque la personne concernée s’ouvre aux autres, lorsque les causes sous-jacentes sont découvertes et qu’il se présente des possibilités d’en influencer les raisons et les motifs.

Quand faut-il consulter?

En dehors de l’aide psychologique (thérapie du comportement, psychothérapie) les conseils diététiques sont déterminants. Les séquelles doivent faire l’objet d’une consultation médicale.

Auteurs: Dr Ute Hopp, PD Dr Jürg Baltensweiler
Traduction: Gérard Gullung
Illustrations: Monsieur Eduard Imhof, PD Dr Jürg Baltensweiler

mis à jour:  11.04.2016

 
Clause de non-responsabilité/Avertissement

La CSS Assurance ne garantit pas l'exactitude ni l'exhaustivité des données. Faites-vous conseiller par votre médecin ou pharmacien. Les données publiées ne remplacent en aucun cas les conseils spécialisés du médecin ou du pharmacien.