0844 277 277 Lu-Ve 8-18 heures
Lu-Ve 8-18 heures  
 
vers le lexique de la santé
medicine 2.0

Convulsions fébriles simples

Certains enfants ont tendance, entre l’âge de six mois et six ans, à faire des convulsions. Il peut y avoir une prédisposition familiale. Environ 3 enfants sur 100 sont sujets à de telles crises, qui, la première fois qu’elles surviennent, peuvent être très angoissantes pour l’entourage.

Une convulsion n’est en général pas dangereuse et ne laisse souvent pas de séquelles. Le risque d’épilepsie est faible chez les enfants qui ont des convulsions simples.

Explication des termes

Température interne du corps:

Elle se situe aux environs de 37 °, chez les enfants, elle est souvent un peu plus élevée. Cette chaleur est nécessaire au maintien des fonctions de l’organisme humain. La température est plus basse de 0,5 à 2 à la surface du corps, sur la peau.

Subfébrilité:

On désigne ainsi une température légèrement plus élevée, rectale ou sublinguale entre 37,5 et 38, axillaire entre 37 et 37,5°.

Fièvre:

La fièvre est une température du corps qui se situe, qu’elle soit rectale ou sublinguale, le matin au-dessus de 37,5° et le soir au-dessus de 38°, chez les enfants 38,5.

Hypothermie:

Elle se produit si la température du corps descend en dessous de 35°.

Axillaire:

Cet adjectif signifie („dans le creux de l’aisselle“). Cette mesure est moins fiable, car le résultat est trop sous l’influence de la température extérieure. On obtient des valeurs inférieures à celles de l’intérieur du corps.

Sublinguale ou buccale:

On désigne ainsi la mesure de la température sous la langue.

Causes et facteurs de risque

Les convulsions surviennent chez des enfants qui ont un seuil épileptogène assez bas.
Il peut y avoir des prédispositions familiales.

On fait une distinction entre convulsions simples et convulsions avec complications

Les convulsions fébriles simples

  • surviennent entre l’âge de six mois et six ans
  • durent moins de 15 minutes
  • ne se répétent pas dans les 24 heures

Les convulsions fébriles avec complications

  • surviennent avant l’âge de six mois et au-delà de l’âge de six ans
  • durent plus de 15 minutes
  • se répètent dans les 24 heures
  • surviennent chez des enfants qui ont des lésions cérébrales préexistantes

Tableau clinique

Il faut savoir que ces convulsions fébriles ne sont pas dangereuses et n’entraînent pas de séquelles.
Elles cessent d’elles-mêmes après quelques minutes.

Une convulsion fébrile peut se dérouler de la manière suivante : les yeux de l’enfant se révulsent et il peut perdre connaissance. Le corps se raidit ou se relâche totalement. Les bras et les jambes tressaillent. Le visage peut devenir bleu, rouge ou très pâle. La crise dure, la plupart du temps, moins de cinq minutes ; après la crise, les enfants ont une forte envie de dormir.

Ce que l’on peut faire soi-même - prévention

Que faire en cas de convulsion fébrile :

  • Rester calme et regarder l’heure
  • Eloigner de l’enfant les objets pouvant causer des blessures, ne pas faire de manipulations dans la bouche ou sur la bouche
  • Si la crise dure plus de dix minutes, appeler l’ambulance (tél. 144)
  • Après la crise, étendre l’enfant sur le côté afin qu’il puisse vomir au besoin
  • Après la première convulsion fébrile ou si une telle crise se répète dans les  24 heures, il faut prendre contact avec le pédiatre ou le service d’urgence.

Faire tomber la fièvre:

Chez les enfants âgés de quatre mois à quatre ans, atteints d’une fièvres de plus de 38°, il est possible de faire baisser la température de la manière suivante :

  • Il faut d’abord chercher à rafraîchir l’enfant (le dévêtir, enlever la couverture, le mettre dans un bain frais ou faire des compresses).
  • S’il n’y a aucun résultat, on peut donner du paracétamol selon le dosage correspondant à l’âge de l’enfant.

  • Il vaut mieux ne pas traiter les enfants à l’aide de médicaments contenant des salicylates (médicaments à base d’acide acétylsalicylique). Les salicylates administrés dans le cadre d’une fièvre peuvent provoquer chez les enfants une maladie grave, heureusement rare, pouvant mettre leur vie en danger, il s’agit du syndrome de Reye.
  • Il n’est pas non plus recommandé de frictionner les enfants avec des solutions à base d’alcool, ils risquent de s’intoxiquer en inhalant les vapeurs d’alcool.

Quand faut-il consulter un médecin?

  • En cas de fièvre chez les nourrissons de moins de 3 mois.
  • Chez les petits enfants: convulsions ou fièvre qui perdure plus de 24 heures et en cas d’apathie.
  • Température dépassant les 40°, 39° chez les enfants.
  • Si la fièvre est accompagnée de violents maux de tête, de troubles de la connaissance, de raideur de la nuque, de dyspnée, de douleurs en inspirant ou en expirant, d’une nette accélération de la respiration (plus de 20 respirations à la minute).
  • Fréquence très élevée des battements du coeur (plus de 100 pulsations à la minute), pression artérielle anormalement basse.
  • En cas de fièvre à la suite d’un voyage dans les régions tropicales.
  • Eruption cutanée subite, saignements plus ou moins importants à la surface de la peau.
  • En cas de maladies cardio-vasculaires ou pulmonaires préexistantes.

Autres informations et adresses

Socièté Suisse de Pédiatrie
Rue de l'Hôpital 15
Case postale 1380
1701 Freiburg
Tel. 026 350 33 44
secretariat@swiss-paediatrics.org
www.swiss-paediatrics.org

Auteur: H. Ganguillet

mis à jour:  18.10.2016

 
Clause de non-responsabilité/Avertissement

La CSS Assurance ne garantit pas l'exactitude ni l'exhaustivité des données. Faites-vous conseiller par votre médecin ou pharmacien. Les données publiées ne remplacent en aucun cas les conseils spécialisés du médecin ou du pharmacien.