0844 277 277 Lu-Ve 8-18 heures
CSS Assurance
vers le lexique de la santé
medicine 2.0

Blessures de l’articulation du pied

Formes: entorse, distension, déchirure ligamentaire

Les ligaments sont distendus par des étirements saccadés. Les lésions plus violentes entraînent la déchirure de quelques fibres ainsi qu’un hématome. Dans le cas le plus grave, il se produit une déchirure totale du ligament avec épanchement de sang dans l‘articulation.

Bref aperçu

Une entorse est le fait d’une distension violente des ligaments articulaires. Les ligaments sont constitués de fibres résistantes, qui renforcent les capsules des articulations, en formant des ponts au-dessus des articulations et en limitant leurs mouvements de façon passive. Ils sont fixés directement sur l’os (voir figure a). Comme les ligaments contiennent des vaisseaux sanguins ainsi que des nerfs, la blessure est douloureuse et saigne.

Un faux pas peut provoquer une distension de la structure avec maintien de la continuité. Les lésions plus importantes provoquent la déchirure de certaines fibres, ainsi qu’un hématome. Dans le cas le plus grave, il se produit un arrachement total du ligament avec épanchement de sang dans l’articulation et sous la peau. Les articulations les plus souvent touchées par une entorse ou un étirement sont celles de la cheville, du genou, de l’épaule et du poignet. Par la suite seront décrites les blessures à la cheville, celles de l‘articulation du genou figurent dans un autre texte.

110_bänder_sprunggelenk_a_ff

Causes et degré de gravité

Il faut distinguer les ligaments latéraux internes et externes. La cause la plus fréquente d’une entorse est le faux pas, avec perte d’équilibre, entraînant une douleur immédiate et une enflure de la cheville au niveau du ligament latéral externe. Dans le cas le plus bénin d’une distension ou entorse simple, le tissu ne risque pas d’être endommagé. Dans les cas plus sévères, l’articulation du pied, ou plus exactement l’articulation tibio-tarsienne, peut subir des lésions diverses. Les illustrations suivantes montrent divers degrés de gravité par l’exemple du pied droit.

111_dechuir_partielle_b_ff
112_dechuire_totale_c_ff
  • Déchirure de certaines fibres, distension (voir fig. b): Il en résulte à peine un affaiblissement de la consistance de l‘articulation. La présence d’un hématome indique des lésions de quelques structures fibreuses. Un repos approprié permet d’assurer une guérison spontanée.
  • Déchirure du ligament (voir fig. c): C’est la conséquence la plus sévère de l‘entorse. L’articulation du pied se remplit de sang, un hématome important apparaît sous la peau produisant un gonflement autour de la cheville. La stabilité de l’articulation est diminuée ce qui peut provoquer de nouvelles entorses.

Symptômes

La douleur immédiate qui suit la blessure est commune à toutes les entorses. Selon le degré de gravité des lésions des tissus, d’autres symptômes se rajoutent:

  • Enflure: L’articulation du pied enfle. Il s’ensuit une hyperthermie et une forte sensation de tension.
  • Hématome: La présence d’un hématome indique des lésions de structures fibreuses et de vaisseaux sanguins. L’hématome s’étale le long du côté extérieur du pied. Lors de la déchirure des structures internes articulaires, il se produit en outre un saignement dans la cavité de l’articulation. Celle-ci ne peut plus guère bouger ou supporter une charge.
  • Déficiences de fonctionnement: Selon l’endroit de la lésion et la gravité de la déchirure du ligament, il peut résulter des déficiences de fonctionnement, par ex. une perte de stabilité à laquelle se rajoute une incapacité à marcher.

Que peut-on faire?

  • Rafraîchir: Les régions lésées peuvent être rafraîchies par l’application d‘un cold pack (poche de glaçons) ou de glace. Sous l’effet du froid, les vaisseaux sanguins se rétrécissent et les saignements diminuent. Le froid permet en même temps de calmer la douleur. Prendre soin d’envelopper la glace dans un tissu afin d’éviter d’endommager la peau par le froid.
  • Surélever et maintenir au repos la jambe blessée permet de diminuer l‘enflure. Il est aussi possible d’appliquer un cold pack par-dessus le bandage.
  • Bander: Un bandage serré à compression modérée réduit la douleur, agit de façon préventive contre l’enflure prévisible et permet de maintenir au repos la partie lésée.
  • Remèdes de famille: Pour rafraîchir, des compresses à base d’argile acétique sont efficaces. Ou: appliquer une compresse à base de serré, frictionner avec une pommade à l’arnica ou recouvrir de feuilles de choux cuites et tiédies maintenues par un bandage.

D’autres remèdes de famille sont disponibles dans le livre „Du bon usage des remèdes de famille“ (ISBN 978-3-033-01335-3), que vous pouvez commander ici (145 pages).

Quand faut-il consulter?

La consultation chez le médecin est indiquée:

  • Si la douleur, l’enflure et l’hématome ne diminuent pas en quelques jours.
  • En cas de perte de fonction ou de forte gêne de mobilisation de l‘articulation, lors d’une entorse à répétition douloureuse.
  • Si le risque d‘une fracture est à craindre.

Diagnostic

En règle générale, la radiographie permet de déceler ou d‘exclure une fracture associée.

Thérapie

Il est souvent nécessaire d’immobiliser le membre à l’aide d’un bandage rigide (plâtre ou matériel plastique), rarement de suturer le ligament ou de le reconstruire.

Prévenir

  • Course d’échauffement et stretching avant toute pratique de sport.
  • Des chaussures de sport bien adaptées (montagne, football, ski, tennis, jogging, etc).
  • Des fixations de ski au fonctionnement impeccable.
  • Se mouvoir avec prudence en s’acquittant des tâches quotidiennes, en faisant attention aux inégalités de terrain, surtout dans les escaliers et les marches (bordure de trottoir).
  • Stabiliser les articulations à l’aide de bandages de maintien si l’on pratique un sport qui met fortement à contribution les articulations et en cas de faiblesse des ligaments.
  • Les mesures usuelles pour prévenir les blessures.

Auteurs: Dr Ute Hopp, PD Dr Jürg Baltensweiler
Traduction: Gérard Gullung
Illustrations: Monsieur Eduard Imhof, PD Dr Jürg Baltensweiler

mis à jour:  11.04.2016

 
Clause de non-responsabilité/Avertissement

La CSS Assurance ne garantit pas l'exactitude ni l'exhaustivité des données. Faites-vous conseiller par votre médecin ou pharmacien. Les données publiées ne remplacent en aucun cas les conseils spécialisés du médecin ou du pharmacien.