0844 277 277 Lu-Ve 8-18 heures
Lu-Ve 8-18 heures  
 
vers le lexique de la santé
medicine 2.0

Ulcère

Ulcère (ulcus en latin, provenant du grec ancien έλκος, élkos) est un terme de la pathologie et désigne un défaut localisé („un trou“) de la peau ou de la muqueuse. L’ulcère débute par la nécrose et l’éclatement de couches de tissus superficiels, mais des couches profondes de tissus en sont également toujours affectées (illustration). Il se produit aux alentours d’un ulcère une réaction d’inflammation. Le fond d’un ulcère est tapissé la plupart du temps d’une couche glaireuse contenant des cellules mortes. Une fois guéri, il reste toujours une cicatrice à laquelle il faut parfois attribuer une valeur pathologique propre.

61-ulcer

La plupart des localisations d’ulcère sont la peau et le tube digestif, mais toutes les surfaces internes et externes de l’organisme, mêmes les bords des valvules cardiaques peuvent en être affectés.

Un ulcère de la peau peut libérer des structures anatomiques situées en dessous, en rendant visibles les tendons, les muscles, parfois même les os. Dans l’estomac et le tube digestif, les ulcères de la muqueuse percent dans le cas extrême toute la paroi d’un organe en provoquant une perforation (perforation de l’estomac, perforation du côlon).

La désignation „ulcère“ est parfois utilisé pour une affection cancéreuse, un carcinome, par ex. „ulcération maligne“ pour le cancer du côlon. Il n’existe cependant pas de relation obligatoire entre un ulcère et un carcinome.

Comme les ulcères peuvent surgir pratiquement partout et que de nombreux types de tissus peuvent en être affectés, les causes des ulcères sont multiples et plusieurs facteurs peuvent les provoquer. En ce qui concerne leur apparition, en voici quelques localisations typiques en liaison avec leurs causes.

Peau

Mauvaise irrigation sanguine combinée à une pression venant de l’extérieur et à l’humidité

Un exemple, les escarres de décubitus chez un patient atteint de maladie grave. Il se manifeste aux points de pression chez le malade alité, au-dessus du sacrum ou à l’arrière des talons. Des bandages trop serrés, par exemple des attelles de plâtre, peuvent aussi provoquer des ulcères de pression (décubitus ulcéreux).

Mauvaise irrigation sanguine à la suite d’une pression élevée dans les veines

Aux endroits des varices de la jambe, la peau se déchire de manière typique au-dessus de la cheville interne pour former un ulcère veineux ou „ulcus cruris“.

Une irrigation sanguine diminuée combinée à une résistance défectueuse des tissus

En liaison avec certaines maladies, par exemple avec le diabète sucré ou avec le rétrécissement des artères (artériosclérose), fait en sorte que la guérison des plaies est dérangée. Sous de telles conditions l’évolution de la maladie est retardée et la tendance à la guérison plus mauvaise.

  • Maladie d'occlusion artérielle périphérique: Les ulcères qui sont dus surtout à une diminution de l'irrigation sanguine artérielle, se situent de préférence sur la surface extérieure de la jambe.
  • Diabète: Le dérangement de la micro-circulation dans les plus petits vaisseaux sanguins se manifeste de manière caractéristique par des nécroses de la peau (mort de tissus, ulcère) aux doigts de pied; la sensibilité des nerfs diminue de plus en plus à tel point que très souvent les douleurs sont absentes („pied diabétique“).

Bactéries, virus

Un exemple bien connu est la syphilis avec un ulcère indolore que l’on observe au premier stade de la maladie et qui se situe au point d’inoculation (primo-infection). D’autres maladies sexuellement transmissibles peuvent également provoquer des ulcères génitaux (p. ex. les maladies dues au virus herpès). La tuberculose et la lèpre peuvent aussi s’accompagner d’ulcérations, mais elles n’apparaissent plus guère en Europe.

Tumeurs malignes

Il faut citer en premier lieu le basaliome et le carcinome épidermoïde (spinaliome) de la peau, plus rarement le mélanome. Les tumeurs d’autres organes peuvent s’ouvrir vers l’extérieur (par exemple le cancer du sein) ou vers l’intérieur comme dans l’estomac ou le colon.

Rayonnement

Les ulcères sur la peau et la muqueuse sont des séquelles possibles d’une forte dose ou d’une longue exposition aux rayons. Grâce aux appareils et applications modernes, des brûlures et des ulcères radiologiques ont pratiquement disparu.

Cavité buccale

Infection par les virus de l'herpès, en particulier par l'herpès simplex, ou par d'autres agents pathogènes. Les aphtes sont des ulcérations douloureuses dont l'origine est souvent inconnue.

Le tube gastro-digestif

Ce sont plusieurs circonstances qui ensemble provoquent l’apparition d’un ulcère d’estomac (illustration). Il s’agit en principe d’un déséquilibre entre les facteurs défensifs et agressifs. Un ulcère ne provoque souvent pas de symptômes, surtout chez les personnes âgées jusqu'à ce qu'il se fasse remarquer par une complication. Les éléments qui favorisent l’apparition d’un ulcère d'estomac sont:

  • Une diminution de l’irrigation sanguine des muqueuses due au stress.
  • Irritation de la muqueuse par une production excédentaire d’acidité, les poisons des bactéries (surtout des helicobacter pylori), des substances chimiques aggressives, dont font partie certains médicaments (p.ex. l’aspirine et les anti-inflammatoires non stéroïdiens), l'alcool et la nicotine.
  • Processus immunologiques: Ces derniers participent à la formation d'ulcères dans le tube digestif (intestin grêle et colon) et sont ainsi une cause secondaire de maladies inflammatoires chroniques des intestins (maladie de Crohn, colite ulcéreuse).
79b-ulc

Oeil

A la surface de l'oeil, il peut se produire des ulcères dues à des causes diverses:

  • Infection virale (herpes) et d'autres micro-organismes.
  • Les défaillances des nerfs faciaux peuvent faciliter l’apparition d’ulcères en réduisant les réflexes de protection: fermeture incomplète des paupières en cas de paralysie faciale, manque de sensibilité à la surface en cas de névralgie du nerf trijumeau.
  • Lésions dues à des acides ou des dommages mécaniques.

Complications

Il faut retenir que le nombre des complications a diminué suite aux progrès de la médecine (médicaments, connaissances scientifiques, expérience).

Saignement

Une complication qui menace surtout l’estomac et le côlon réside dans une forte hémorragie aiguë provenant du fond d’un ulcère; mais les saignements continus et faibles, à peine perceptibles, sont cependant plus fréquents. De telles complications se produisent souvent suite aux ulcères dus au stress; les éléments qui provoquent le stress sont les accidents graves comme les grandes brûlures ou les traumatismes crâniens. Une série de médicaments (par ex. les anti-rhumatismaux ou les préparations à base de cortisone prises durant une période assez longue) augmentent la tendance aux saignements.

Perforation

Cette complication concerne aussi le tube digestif. Lorsque l’ulcère „dévore“ lentement ou rapidement toutes les couches de la paroi, il provoque un trou dans l’estomac ou dans le côlon, c’est la perforation. Le contenu de l’estomac se déverse provoquant une inflammation du péritoine, une péritonite. Une intervention chirurgicale urgente est déterminante dans ce cas.

Dégénérescence maligne

Les ulcères qui persistent ont tendance à former sur leur bord une dégénérescence cancéreuse. Cela concerne tout autant les ulcères de la peau que ceux du tube digestif.

Empoisonnement du sang, septicémie

Le fond de la plaie de tout ulcère est colonisé de bactéries et autres microorganismes. Lorsque le système immunitaire est affaibli, les agents pathogènes peuvent parvenir dans le flux du sang et provoquer une septicémie.

Problèmes concernant les cicatrices

La guérison d’un ulcère produit des cicatrices et des processus de rétrécissement. 

  • Les cicatrices ne sont pas seulement un problème esthétique, mais elles peuvent aussi troubler les fonctions articulaires.
  • Une cicatrice circulaire suite à un ulcère du duodénum rétrécit la section du tube en provoquant un obstacle au passage des aliments. Ce processus est devenu plus rare, car le traitement utilise de nos jours des médicaments modernes qui empêchent une inflammation chronique et la formation d'ulcères.
  • La cicatrisation après des ulcères sur les bords des valvules cardiaques les rend incapables de se refermer ou produit un rétrécissement (sténose) par lequel le sang doit être poussé avec plus de violence. Raison pour laquelle on essaie d'empêcher, grâce à des prises prophylactique d'antibiotiques, les inflammations bactériennes qui pourraient provoquer la formation de cicatrices et des troubles fonctionnels des valvules cardiaques. Sont notamment concernées des interventions comme traitements dentaires, interventions dans la région du nez et du pharynx, examens urologiques, interventions gastro-entérologiques, les coloscopies.

Auteurs: Dr Ute Hopp, PD Dr Jürg Baltensweiler
Traduction: Gérard Gullung
Illustrations: Monsieur Eduard Imhof, PD Dr Jürg Baltensweiler

mis à jour:  11.04.2016

 
Clause de non-responsabilité/Avertissement

La CSS Assurance ne garantit pas l'exactitude ni l'exhaustivité des données. Faites-vous conseiller par votre médecin ou pharmacien. Les données publiées ne remplacent en aucun cas les conseils spécialisés du médecin ou du pharmacien.