0844 277 277 Lu-Ve 8-18 heures
CSS Assurance
vers le lexique de la santé
medicine 2.0

La goutte

La goutte est la maladie métabolique la plus fréquente après le diabète sucré. La cause est un taux excessif d'acide urique dans le sang, il s'ensuit un dépôt de cristaux d'acide urique dans les cartilages et les os des articulations, dans les reins, dans la peau, dans les bourses séreuses, les tendons et le cartilage des oreilles. Au point de vue clinique la goutte se caractérise par des crises douloureuses dans les articulations qui subissent des dommages si l'affection est grave, et dans d'autres organes, en particulier les reins.

L’acide urique est un produit final de dégradation physiologique des cellules propres à l'organisme, mais aussi des aliments d'origine animale. Son élimination se fait principalement par les reins avec l’urine. Si la capacité des reins pour éliminer l’acide urique est dépassée, le taux d’acide urique augmente dans le sang.

En Europe, la goutte passe pour être une des maladies typiques „d’une civilisation de l’opulence“, car elle est souvent associée au surpoids, à l'hypertension, au diabète sucré, aux maladies du foie et aux troubles du métabolisme des lipides. Environ 20% de la population totale ont un taux élevé d'acide urique dans le sang, mais la goutte se manifeste seulement chez une partie de ces 20%. Les hommes en souffrent nettement plus que les femmes. La goutte est très rare chez les personnes sportives.

Terminologie

Acide urique:

La dégradation des purines forme l'acide urique comme produit final du métabolisme. Son élimination se fait à 75% par les reins avec l’urine, le reste par la salive, la sueur, les sécrétions de l'intestin. Une élimination insuffisante provoque la cristallisation de l'acide urique dans différents tissus de l'organisme.

strukturformel_harnsäure
Formule structurelle de l’acide urique

L'urée:

Elle est un produit final non toxique du métabolisme des acides aminés et s'élimine également par les reins. Au point de vue chimique sa structure est nettement plus simple que celle de l'acide urique. L'urée s'utilise dans l'industrie pour fabriquer des engrais et des produits cosmétiques.

strukturformel_harnstoff_neu
Formule structurelle de l’urée

Purines:

Elles forment la structure de base de l'acide urique. Elles se forment dans l'organisme par la dégradation de cellules et de noyaux de cellules, l'apport extérieur vient de l'alimentation animale, en particulier de la viande.

Podagre:

attaque douloureuse dans l'articulation du gros orteil en cas de goutte. Le mot composé, dérivé du grec ποδάγρα (pod-agra, pied-douleur) était déjà utilisé dans l'antiquité.

Causes et facteurs de risque

La cause réside dans le déséquilibre entre la quantité d'acide urique dans le sang et son élimination par les reins. Cette disproportion peut venir d'une baisse de performance des reins ou par un apport excessif d'acide urique que des reins au fonctionnement normal ne peuvent pas surmonter. Il s’ensuit sur une période assez longue une trop forte concentration d’acide urique dans le sang et la formation de cristaux d’acide urique dans différents organes et articulations. Les causes possibles d’un taux trop élevé d’acide urique dans le sang sont:

Une élimination insuffisante par les reins

  • Des troubles fonctionnels héréditaires et familiaux, qui concernent de manière sélective l'élimination de l'acide urique – ce qu'on appelle la goutte primaire.
  • L'insuffisance rénale (déficience des reins) par ex. dans le cadre d'un diabète sucré.

Facteurs influençant le métabolisme depuis l'extérieur

  • Une alimentation excessive et inadaptée (aliments riches en purines), souvent accompagnée de surpoids, de manque de mouvements.
  • Médicaments: Certains médicaments rendent plus difficile l'élimination de l'acide urique, par ex. quelques diurétiques et les médicaments servant à empêcher le rejet des greffes, plus rarement l'aspirine ainsi que d'autres substances.
  • Abus d'alcool: Une consommation excessive et chronique d'alcool inhibe l'élimination de l'acide urique.

De l'acide urique produit de manière excessive dans l'organisme

La production propre à l'organisme augmente suite à la dégradation des cellules, causée par des maladies infectieuses, des blessures, des opérations, mais aussi par un apport insuffisant en liquide ou un jeûne exagéré et en cas de maladies du sang, en particulier en cas de leucémie.

Les manifestations qui accompagnent certaines maladies

La goutte apparait plus souvent en liaison avec différentes maladies, par ex. en cas de psoriasis, de tumeurs malignes (aussi comme suite d'une chimio- ou radiothérapie) et dans quelques maladies du métabolisme (par ex. mauvais fonctionnement de la thyroïde).

Le tableau clinique

Crise aiguë

Un repas trop copieux ou un excès d'alcool peuvent directement provoquer une crise de goutte. Sont particulièrement concernés les hommes corpulents de plus de 30 ans. Après un repas copieux bien arrosé d’alcool, une douleur aiguë comme celle d’une poussée d'arthrite se manifeste tout à coup, de manière typique dans une grande articulation. La douleur peut surgir à tout moment durant le jour ou la nuit, mais elle est surtout intensément ressentie pendant la nuit. L’articulation est enflée, surchauffée, rouge ou colorée en rouge bleuté et ne peut bouger à cause de la douleur, elle est en plus extrêmement sensible au toucher.

Dans environ la moitié des cas, c'est l'articulation du gros orteil qui en est affecté (podagre), plus rarement les talons, l'articulation tibio-tarsienne, le métatarse ou le genou, encore plus rarement le coude, les articulations de la main et des doigts ou de l'épaule. Mais l'évolution n'est pas toujours typique; parfois il se produit seulement des enflures et douleurs.

Une crise peut durer quelques heures, à quelques jours, rarement des semaines. Par la suite, les patients ne présentent plus de troubles, et, selon les circonstances, ils peuvent en être libérés pendant des mois, même des années. Mais on peut dire qu’en général, si l’on n’arrive pas à baisser la concentration d’acide urique et si la goutte persiste, plus fréquentes seront les crises.

Une fièvre peut se manifester, parfois, surtout au début ainsi que des maux de tête, des malaises et de la tachycardie. Une autre manifestation aiguë en relation avec la goutte, les coliques néphrétiques.

Goutte chronique

Elle se manifeste surtout dans trois systèmes organiques:

  • Les reins: A peu près chaque deuxième malade de la goutte souffre de calculs rénaux et de coliques, lorsque les concrétions (calculs) passent dans un uretère. L’incrustation de cristaux d’acide urique dans les tissus rénaux peut gravement handicaper la fonction des reins (rein goutteux) et stopper leur fonctionnement.
    L'hypertonie est une suite des dommages subis par les reins. Environ 50% des patients atteints par la goutte ont une pression sanguine trop élevée.
  • Articulations: Suite à une évolution de longue durée, les structures de nombreuses articulations sont détruites par les dépôts d’acide urique, il se produit des arthroses entraînant partiellement des déformations, d'où la désignation „d'arthrite urique“.
  • Surface du corps: Si les cristaux d’acide urique se déposent dans les parties molles (peau, pavillon de l’oreille, bourses séreuses, gaines tendineuses), on voit apparaître des tuméfactions ou tophus goutteux (dépôts sous-cutanés) visibles et palpables qui s’ouvrent parfois vers l’extérieur.

Que peut-on faire? – Prévenir

Pendant la crise: maintenir au repos l’articulation concernée, la rafraîchir et la surélever. Sous forme de tablettes analgésiques, les médicaments antirhumatismaux se sont révélés efficaces.

A long terme: Il est plus ou moins possible de maintenir la goutte sous contrôle et de contribuer soi-même à éviter une nouvelle attaque.

  • Boire beaucoup et régulièrement – au moins deux litre par jour, mais très peu d’alcool. En cas d’efforts physiques, veiller à un apport suffisant de liquide.
  • Contrôle du poids. Le jeûne rigoureux par contre est néfaste, car il augmente la concentration de l’acide urique dans le sang.
  • Les activités sportives permettent d’abaisser le taux d’acide urique dans le sang.
  • Manger des aliments pauvres en purines: peu de viande et de saucisses, pas d’abats (foie, reins), peu de crustacés (crevettes, scampi, coquillages), peu de légumes secs; éviter aussi le poisson en conserve, sardines, thon et anchois en boites. Enlever la peau des poissons et des volailles, elle est riche en purines. Les personnes dont la famille présente de nombreux cas de goutte sont menacées davantage et devraient très tôt observer ces règles alimentaires et le cas échéant, par mesure préventive, se soumettre régulièrement au contrôle de la concentration de l’acide urique dans le sang. Ce sont surtout les produits laitiers qui fournissent de l'albumine aux personnes susceptibles d'avoir la goutte.
  • Avant de prendre des médicaments, bien étudier ce qui est marqué sur l’emballage: Y a-t-il un risque d’augmentation de la production d’acide urique? Il est alors préférable de chercher conseil auprès des personnes spécialisées.

Quand faut-il consulter le médecin?

Crise aiguë: En règle générale il faut aller chez le médecin à chaque crise aiguë de goutte. Le but de la thérapie médicamenteuse est de supprimer l'inflammation des articulations et de combattre les douleurs ce qui devient possible grâce aux antirhumatismaux et aux stéroïdes. Les préparations à base de colchicine ne sont plus utilisées en Suisse, excepté dans des situations spéciales, à cause de leurs effets secondaires dangereux.
A long terme il faudra surveiller les facteurs qui peuvent déclencher les crises, c’est-à-dire, son alimentation et son poids.

Thérapie à long terme: Il existe des médicaments qui diminuent la formation d’acide urique et d’autres qui accélèrent l’élimination de l’acide urique. De nos jours, la plupart des gouttes chroniques peuvent s’éviter grâce à une thérapie médicamenteuse durable; la teneur en acide urique dans le sang doit faire l’objet d’un contrôle régulier.

Auteurs: Dr Ute Hopp, PD Dr Jürg Baltensweiler
Traduction: Gérard Gullung
Illustrations: Monsieur Eduard Imhof, PD Dr Jürg Baltensweiler

mis à jour:  11.04.2016

 
Clause de non-responsabilité/Avertissement

La CSS Assurance ne garantit pas l'exactitude ni l'exhaustivité des données. Faites-vous conseiller par votre médecin ou pharmacien. Les données publiées ne remplacent en aucun cas les conseils spécialisés du médecin ou du pharmacien.