0844 277 277 Lu-Ve 8-18 heures
Lu-Ve 8-18 heures  
 
vers le lexique de la santé
medicine 2.0

Inflammation des testicules et inflammation de l’épididyme

Terme: Orchite et épididymite

Les deux maladies affectent des structures de l’organisme très proches au point de vue localisation et fonctionnement. Elles tombent donc souvent malades en même temps. Il y a risque de complications et de séquelles comme une guérison défectueuse ou un abcès.

Bref aperçu

Testicules et épididyme tombent souvent malades en même temps, mais l’épididymite précède la plupart du temps et l’infection passe ensuite sur les testicules. Ce sont surtout les adultes qui en sont affectés.

Suites tardives et complications: Pour le testicule, la guérison incomplète s’accompagne de stérilité, pour l’épididyme, il y a risque de formation d’abcès et de fistules, pareillement avec une diminution de la fertilité.

Terminologie

Fistule:

La fistule est un canal pathologique (un « tunnel ») entre des organes internes ou entre un organe interne (côlon, vessie, rein) et la surface du corps. Le terme est dérivé du mot latin „fistula“ qui signifie, tube, tuyau ou sifflet.

Infertilité, stérilité:

Incapacité à procréer suite au manque ou à la modification pathologique des spermatozoïdes.

Irréversible:

quand la récupération est impossible.

Atrophie:

Diminution de poids et de volume d’un organe ou d’un ensemble de tissus suite à la diminution de la taille ou du nombre des cellules. La plupart du temps il s’agit d’une atrophie par inactivité, la cause étant son manque d’utilisation. Exemple: un bras paralysé perd en masse musculaire. Adjectif: atrophique.

Causes et facteurs de risque

 

L’inflammation des testicules (orchite)

  • Elle apparaît la plupart du temps dans le cadre des maladies infectieuses virales. L’orchite est à craindre quand les jeunes gens font les oreillons, car cette orchite ourlienne peut provoquer la stérilité chez l’homme. Peuvent également provoquer une inflammation des testicules la maladie de Pfeiffer, la varicelle et la grippe.
  • Les bactéries sont rarement à l’origine d’une orchite. Il s’agit entre autres des agents pathogènes de la blennorragie (gonorrhée) et de la syphilis (lues venerea), en Suisse rarement de la bactérie de la tuberculose (orchite tuberculeuse). En règle générale, l’orchite bactérienne est précédée par une inflammation de l’urètre, de la vessie ou de la prostate qui affecte de manière secondaire le testicule.
  • Les blessures des testicules: suite à un choc.

L’épididymite

  • La cause en est la plupart du temps une infection bactérienne.
  • L’infection peut prendre son origine dans l’infection de l’urètre, de la vessie ou de la prostate. Autres risques d’infection, le port prolongé d’un cathéter permanent, des interventions chirurgicales à travers l’urètre ou un obstacle à l’écoulement comme la stricture de l’urètre ou l’hyperplasie de la prostate.
  • En cas d'angine, de furonculose, de maladies infectieuses des intestins, d’oreillons, des agents pathogènes peuvent pénétrer dans l’épididyme.
  • Des blessures par choc, coup de pied ou autres mécanismes accidentels peuvent également entraîner une inflammation de l’épididyme sans qu’il y ait infection.

Les tableaux cliniques

L’apparition des symptômes dans les bourses et parfois dans la région de l’aine permet de classer immédiatement la maladie parmi celles qui affectent les organes génitaux.

  • Des douleurs qui vont en augmentant, gonflement des testicules, des bourses rouges et chaudes.
  • Autre symptôme caractéristique de l’orchiépididymite, l’irradiation de la douleur dans la région de l’aine, la cavité abdominale inférieure ou le dos.
  • Détérioration de l’état général avec fièvre, parfois des frissons.
  • En cas d’épididymite: Douleur lors de la miction, écoulement depuis l’urètre.

Complications

  • Dommage irréversible sur les tissus des testicules et de l’épididyme, diminution de la fertilité ou stérilité.
  • Atrophie testiculaire suite à une perte de substance du tissu germinal; le testicule se rapetisse et perd sa fonction.
  • Abcès sur les testicules ou l’épididyme.
  • Formation de fistule.
  • Suite à une thérapie insuffisante, à une mise au repos insuffisant, une épididymite peut devenir chronique.

Une douleur violente subite sans symptômes maladifs préalables fait penser à une torsion des testicules plutôt qu’à une inflammation et représente un cas d’urgence absolue, car une torsion non décelée peut entraîner la destruction du testicule en quelques heures.

Que peut-on faire?

On peut calmer la douleur locale en soulageant les bourses avec un petit coussin doux, des compresses froides et une mise au repos. Cela peut se faire au lit ou à l’aide d’un suspensoir, une sorte de bandage en forme de sac pour soutenir le scrotum fixé autour du ventre à l’aide d’une ceinture (disponible en pharmacie).

Quand faut-il consulter?

Vu les risques de complications et de séquelles, il faut consulter le médecin au moindre soupçon de maladie des testicules. Dans les cas douteux, on utilise les examens aux ultrasons ou la tomographie par résonance magnétique (TRM).

Thérapie

  • Médicaments anti-inflammatoires et analgésiques.
  • Antibiotiques pour les infections bactériennes. Ces derniers sont cependant inefficaces contre les maladies virales.
  • Pour calmer les douleurs locales: Injection d’un produit dans le cordon spermatique pour une anesthésie locale.
  • Suspensoir pour une mise au repos.
  • Opération: L’ablation de l’épididyme peut être envisagée en cas d’inflammation chronique et douloureuse.

Prévenir

Il existe un vaccin contre les oreillons. La vaccination se fait avec le vaccin R.O.R. (Rubéole, oreillons, rougeole), une première fois à l’âge de 12 mois et une deuxième fois entre 15 et 24 mois. Cette vaccination est surtout à recommander aux hommes, car, pour 25% d’entre eux, lorsqu’ils font les oreillons, les testicules sont également concernés.

Auteurs: Dr Ute Hopp, PD Dr Jürg Baltensweiler
Traduction: Gérard Gullung
Illustrations: Monsieur Eduard Imhof, PD Dr Jürg Baltensweiler

mis à jour:  11.04.2016

 
Clause de non-responsabilité/Avertissement

La CSS Assurance ne garantit pas l'exactitude ni l'exhaustivité des données. Faites-vous conseiller par votre médecin ou pharmacien. Les données publiées ne remplacent en aucun cas les conseils spécialisés du médecin ou du pharmacien.