0844 277 277 Lu-Ve 8-18 heures
CSS Assurance
vers le lexique de la santé
medicine 2.0

Pédiculose, Poux

Les poux sont de petits insectes de la grosseur d’une tête d’épingle, mesurant entre 1 et 4 millimètres. Ils s’installent dans les cheveux de l’être humain, le piquent plusieurs fois par jour pour se nourrir de sang. Les piqûres provoquent des démangeaisons et une inflammation localisée.

Les poux ne sautent pas d’une personne à l’autre et ne savent pas voler, mais se propagent par contact direct. Ils grimpent très vite d’un cheveu à l’autre, par exemple quand les enfants s’effleurent la tête en jouant. Les œufs, appelés lentes, sont enveloppés d’une capsule collante qui les fixe aux cheveux. De ces lentes éclosent des larves qui deviennent des poux adultes au bout de sept jours. La durée de vie des parasites en contact avec l’être humain est d’un mois environ, sans contact avec le corps et dans l’impossibilité de se nourrir de sang, ils ne vivent que quelques jours.

Trois sortes de poux se limitent à l’homme comme hôte et biotope et ne se rencontrent pas sur les animaux: les poux de tête, les poux de corps et les poux du pubis (morpions). Les poux spécifiques aux animaux ne se fixent pas sur l’homme.

Les causes

  • Les poux de tête: ils sont transmis par contact direct – en général à l’école, au jardin d’enfants, à la crèche, à la garderie ou dans des communauté d’habitation. Les poux de tête peuvent aussi s’installer sur des cheveux propres dès que le contact avec le „porteur de poux“ est établi. La présence des poux n’est donc pas un signe de mauvaise hygiène. Une douche journalière et le fait de se laver régulièrement les cheveux n’empêchent pas leur transmission d’une personne à l’autre.
    Diverses études montrent qu’une transmission par les vêtements, les bonnets ou les casques de vélo est très improbable. Les animaux non plus ne transmettent pas de poux de tête.
  • Poux de corps: Ici ce sont les mauvaises conditions de logement et d’hygiène qui jouent un rôle. Les poux de corps se répandent par contact direct, surtout dans la literie et les pièces de vêtements infestés, en cas d’absence d’hygiène d’habillement. Les poux se fixent sur les êtres humains seulement pour en sucer le sang. Les lentes s’installent de préférence dans les sous-vêtements et dans la literie, le long des ourlets ou dans les plis.
  • Les poux du pubis (phtiriase, morpions): La contamination par se fait en général au moment des rapports sexuels, car ces poux vivent de préférence dans la région inguinale et dans les poils du pubis ou encore par un contact corporel très étroit, rarement au contact d’habits ou de literie.

Le tableau clinique

La découverte d’un seul pou ou lente est déjà une preuve d’une infection parasitaire. Les lentes des poux de tête d’un blanc-gris se collent fortement aux cheveux et peuvent se voir à l’oeil nu ou à l’aide d’une loupe. Il arrive que l’on prenne les lentes pour des pellicules, mais contrairement à ces dernières, les lentes collent aux cheveux. Il est assez rare que l’on découvre les poux par soi-même, car ils se cachent très vite et se mettent à l’ombre. Ils sont d’un gris clair ou brunâtre lorsqu’ils se sont gavés de sang. Selon le genre d’infestation des poux (pédiculose), on peut constater des piqûres et des lentes à différents endroits du corps.

  • Poux de tête: piqûres à la tête, surtout derrière les oreilles et aux tempes, dans la région de la nuque et du cou. Les lentes peuvent aussi se loger dans les cheveux de la tête (près des racines), mais aussi dans les cils, les sourcils, les poils de la barbe et sous les aisselles.
  • Poux de corps: piqûres à la tête et au tronc (épaules, le ventre et les fesses). Lentes dans les produits textiles, habits, plis de la literie, etc.). On peut souvent découvrir sur le linge de corps de très petits points d’un brun foncé (excréments des poux).
  • Les poux du pubis, morpions: piqûres sur la peau de la région génitale; les lentes infestent les poils du pubis, souvent directement au-dessus de la peau, dans le creux des aisselles et sur la poitrine, mais aussi dans les poils de la barbe; chez les enfants, elles peuvent aussi se nicher sur les cils et les sourcils. Les morpions laissent également sur le linge de corps de très petits points d’un brun foncé (excréments des poux).

L’infestation par les poux (pédiculose) entraîne toujours des démangeaisons. La piqûre provoque un petit point rouge ou bleuté, entouré de rougeur et d’une inflammation de la peau qui sera souvent lésée par le grattage. Parmi les complications, on compte l’infection bactérienne ou purulente de la peau, surtout sur les lésions par grattage. Chez les enfants, on constate quelques fois une réaction cutanée assez étendue et une sorte d'eczéma sur d’autres endroits du corps. Les ganglions lymphatiques du cou sont souvent gonflés.

Complications suite à la piqûre des poux

Les piqûres de poux „sains“ sont plus gênantes que dangereuses, mais les poux infectés de corps sont susceptibles de transmettre des agents pathogènes. Les maladies infectieuses qui sont transmises à l’homme par les poux sont par exemple la fièvre récurrente européenne, la fièvre de Volhynie ou fièvre des tranchées et le typhus exanthématique. Ce dernier a provoqué en Europe, jusqu’au 19e siècle, des épidémies désastreuses avec des milliers de morts. La fièvre de Volhynie, moins dangereuse, a été découverte en 1915 chez les soldats des champs de bataille de l’Est. Grâce aux conditions d’hygiène modernes, ces maladies surgissent tout au plus de manière sporadique, mais il faut toujours s’y attendre en temps de guerres ou de crises.

Que peut-on faire?

L’élimination des poux de tête et surtout des lentes fermement collées aux cheveux est assez fastidieuse.La première fois que l’on est confronté à ce problème, il faut demander le conseil d’un spécialiste.
Si un cas d’infestation par des poux est confirmé dans votre famille, vous devez prévenir autant que possible leur dissémination en avertissant l’école, le jardin d’enfants, la crèche ou la garderie. La manière concrète de procéder dans chaque cas pourra être décidée avec le service de médecine scolaire. Ce dernier offre d’ailleurs dans la plupart des cantons une consultation pour parents confrontés à ce problème.

  • En lavant les cheveux, les poux peuvent s’enlever en partie, mais pas les lentes qui collent fortement aux cheveux tout en maintenant le processus de la maladie.
  • En raison des résistances croissantes aux produits anti-poux chimiques à base d’insecticides, les méthodes de traitement basées sur un principe physique constituent aujourd’hui le mode d’action de premier choix. Certains d’entre eux conviennent même aux enfants en bas âge. Les pédiculicides (produits anti-poux) au principe d’action physique agissent en bloquant les orifices respiratoires de l’animal. Sur les œufs (lentes), ces produits obstruent les orifices de l’opercule par lesquels l’œuf est alimenté en oxygène. L’efficacité sur les œufs est limitée. On fait souvent suivre un premier traitement d’un deuxième cycle 7-9 jours plus tard pour tuer les larves qui viennent d’éclore. Les pédiculicides basés sur une action physique, disponibles en pharmacies et drogueries, incluent divers produits à base de silicone, d’huile de noix de coco, d’huile minérale et d’huile de neem.
  • Les shampooings, lotions ou crèmes contenant un insecticide disponibles en pharmacies, sont un autre recours possible en cas d’échec des méthodes de première intention.
    Il faut éviter tout contact des produits anti-poux avec les yeux et les muqueuses. Les médicaments étant très agressifs, ils doivent être utilisés avec une prudence particulière et uniquement sur conseil médical chez les enfants en bas âge.
  • Il faut enlever les lentes mortes à l’aide d’un peigne spécial disposant de dents resserrées. Il est plus facile de les enlever en mouillant les cheveux avec de l’eau vinaigrée.On répétera l’opération 2 fois par semaine.
  • Désinfection des objets: Faire bouillir les peignes et des brosses pendant 15 minutes dans de l’eau savonneuse. Il n’est pas nécessaire de laver la literie, les vêtements et les casquettes, bonnets, etc. De même, il est inutile d’aspirer spécialement les sols ou les lits, vu que les poux de tête sont transmis uniquement par contact direct des cheveux. Le rasage du crâne, du pubis et des aisselles prive les poux de tête et les morpions de leur territoire, mais cette mesure n’est efficace que si elle est complète et elle n’est en général pas nécessaire.

Eviter autant que possible de se gratter à cause du danger d’infection, car les excréments des poux entrent dans les plaies lors du grattage.

Les causes d’un traitement non réussi

  • Utilisation inappropriée du shampoing, trop dilué, temps d’imprégnation trop court, mauvaise répartition.
  • Résistance des poux et/ou des lentes à l’insecticide. Tous les produits n’ont pas de l’effet sur tous les poux.
  • Nouvelle infestation (inaperçue).

Dans tous ces cas, il faut recommencer le traitement, le cas échéant en utilisant d’autres produits.

Quand faut-il consulter?

En cas d’infestation par les poux, surtout lorsqu’on constate des lésions cutanées enflammées, il est recommandé de consulter un médecin, afin de confirmer le diagnostic et commencer un traitement approprié.

Prévenir

  • Avertir immédiatement l’école, le jardin d’enfants, la crèche et/ou la garderie d’une infestation par des poux
  • Attacher les cheveux de la personne porteuse de poux
  • Contrôler régulièrement (1 fois par semaine) les membres de sa famille à l’aide du peigne à poux, et ce jusqu’à deux semaines après le dernier contrôle positif.
  • Il existe plusieurs produits préventifs auxquels on prête un effet répulsif sur les poux (p. ex. odeur de lavande).

Autres informations, adresses

www.lausinfo.ch
Service cantonal de médecine scolaire

Auteurs: Dr Ute Hopp, PD Dr Jürg Baltensweiler, Dr. méd. H. Ganguillet
Traduction: Gérard Gullung
Illustrations: Monsieur Eduard Imhof, PD Dr Jürg Baltensweiler

mis à jour:  11.04.2016

 
Clause de non-responsabilité/Avertissement

La CSS Assurance ne garantit pas l'exactitude ni l'exhaustivité des données. Faites-vous conseiller par votre médecin ou pharmacien. Les données publiées ne remplacent en aucun cas les conseils spécialisés du médecin ou du pharmacien.