0844 277 277 Lu-Ve 8-18 heures
CSS Assurance
vers le lexique de la santé
medicine 2.0

Leucémie

Terme: Cancer du sang

On désigne par leucémie toutes les affections malignes du système des globules blancs (leucocytes, lymphocytes et autres). Les globules blancs sont les cellules du système immunitaire de notre organisme. Ils mûrissent normalement dans la moelle osseuse en cellules aptes à fonctionner.

La leucémie se caractérise par une prolifération anormale et incontrôlée dans la moelle osseuse de globules blancs. La maturation n’est pas achevée et ils n’arrivent plus à remplir leur fonction normale de cellules de défense dans l’organisme. Il s’y ajoute que la moelle osseuse est tellement occupée à fabriquer de globules blancs que ces derniers empêchent la formation suffisante d’autres cellules indispensables à la vie comme les globules rouges et les plaquettes.

Indépendamment du fait que cette affection est aiguë ou chronique et des sortes de leucocytes concernées, on distingue plusieurs formes de leucémies qui se distinguent nettement entre elles. Selon l’évolution de la maladie et le type des cellules affectées, on distingue quatre groupes principaux de leucémies:

  • La leucémie aiguë lymphoblastique (LAL)
  • La leucémie aiguë myéloblastique (LAM)
  • La leucémie lyphoïde chronique (LLC)
  • La leucémie myéloïde chronique (LMC)

En Suisse, tous les ans, environ 700 nouvelles personnes sont frappées de leucémie, les hommes plus fréquemment que les femmes. Chez les enfants, on constate presque exclusivement des leucémies aiguës qui de ce fait représentent l’affection maligne la plus fréquente à cet âge. Les leucémies chroniques affectent surtout les personnes âgées.

Causes

On sait très peu de chose. Peuvent augmenter le risque de leucémie:

  • La déficience immunitaire après l’administration durant plusieurs années de certains médicaments, en particulier certaines substances à effet cytostatique (chimiothérapie) ou en cas de SIDA.
  • Les rayons ionisants (rayon X), radiothérapie en cas de cancer, accidents de réacteur nucléaire, explosions de bombes atomiques.
  • Les facteurs génétiques.
  • Les produits chimiques (dont le benzol et certains insecticides).
  • Probablement certains virus.

Le tableau clinique

Le début d’une leucémie chronique est souvent plus sournois et discret. La leucémie aiguë survient subitement avec d’importants signes de maladie.

Les symptômes généraux sont le manque d’appétit, une baisse de la performance, une perte de poids, des sueurs nocturnes, une température plus élevée ou de la fièvre.

Les symptômes spécifiques sont pour toutes les formes de leucémie les suivants:

  • Le manque de globules rouges entraîne une anémie avec les troubles qui la caractérise comme la fatigue, la pâleur, la tachycardie et la dyspnée.
  • En cas de réduction de la formation des plaquettes, on constate une diathèse hémorragique, saignements du nez et des gencives et des taches bleues sur la peau. On constate aussi ce qu’on appelle des pétéchies, c’est-à-dire de petites taches rouge sur la peau.
  • L’incapacité des globules blancs à exercer leur fonction s’accompagne d’une déficience immunitaire qui favorise l’apparition des infections.
  • Autre symptôme caractéristique, le gonflement des ganglions lymphatiques au cou, dans le creux de l’aisselle et dans l’aine. Parfois se manifeste une augmentation de volume du foie et de la rate ressenti par les patients comme un „amas dans le ventre“.
  • Plutôt non spécifiques sont les maux de tête et les douleurs dans les os, les éruptions cutanées (démangeaisons, eczéma).

L’expérience prouve que les leucémies aiguës, non traitées entraînent la mort en quelques semaines ou quelques mois. Les chances de survie sont meilleures pour les formes chroniques.
De nouveaux médicaments ont nettement amélioré la qualité de vie et les chances de rémission. Les chances de guérison dépendent beaucoup d’un diagnostic précoce, surtout en cas de leucémies aiguës.

Que peut-on faire? – Prévenir

Une leucémie peut seulement faire l’objet d’une prévention indirecte qui consiste à éviter les facteurs qui peuvent la déclencher. Par exemple

  • Les radiations ionisantes: Les personnes ayant une profession qui les oblige à y être exposées, c’est-à-dire le personnel des instituts scientifiques, les médecins, le personnel hospitalier surtout le personnel spécialisé en radiologie ont intérêt à se protéger des radiations. Cette protection est naturellement tout aussi importante pour les patients qu’il ne faut pas exposer inutilement aux radiations.
  • Les travailleurs dans les usines chimiques doivent impérativement respecter les instructions sur la sécurité.
  • Il n’existe pas de véritables examens préventifs comme cela est proposé pour le cancer du sein ou de la prostate.

Les patients souffrant de leucémie doivent avant tout éviter les infections. A cet effet, il leur faut:

  • Suffisamment de sommeil et de détente, assez de mouvement.
  • Une alimentation complète, riche en vitamines et en sels minéraux.
  • Bien cuire les aliments. Par de produits à base de lait cru et pas de mets aux oeufs crus ou pas suffisamment cuits.

Quand faut-il appeler le médecin?

Il et indiqué de consulter le médecin en cas de tendance aux saignements, de fatigues et de lassitudes prolongées et inexpliquées, de pâleur, d’infections fréquentes et de gonflement inexpliqué des ganglions lymphatiques. La leucémie est très souvent découverte par hasard à l’occasion d’une analyse de sang.
L’analyse du sang peut donner le soupçon d’une leucémie. Il faut un certain nombre d’autres analyses, entre autres mesures, une ponction de la moelle osseuse, afin d’établir un diagnostic différencié et prévoir un traitement ciblé. De nos jours, il est possible de guérir quelques formes de leucémie grâce à la chimiothérapie combiné éventuellement avec une radiothérapie et la transplantation de la moelle osseuse. Les chances de guérison sont aujourd’hui meilleures aussi pour les enfants.

La chimiothérapie et la transplantation sont souvent accompagnées d’importants effets secondaires, qui disparaissent cependant la plupart du temps après le traitement. Cette maladie difficile à supporter ainsi que sa thérapie exigent souvent un soutien psychologique.

L’évolution de la maladie en cas de leucémie chronique peut être assez légère. Vu les effets secondaires de la chimiothérapie, on attend souvent avec le traitement tout en restant vigilant pour le commencer lorsque des signes troublants de la maladie se font remarquer chez le patient.

Une consultation rapide est nécessaire lorsque les symptômes suivants se manifestent alors que la leucémie est déjà connue:

  • Frissons, fièvre sans cause apparente.
  • Toux, en particulier si une respiration douloureuse l’accompagne.
  • Des saignements prolongés, des vomissements de sang ou du sang dans les selles.
  • Diarrhée qui dure plus d’une journée.
  • Troubles de la conscience.

Autres informations, adresses

  • Ligue suisse contre le cancer
    Case postale 8219
    3001 Berne
    Tél. 031 389 91 00
    www.swisscancer.ch

Auteurs: Dr Ute Hopp, PD Dr Jürg Baltensweiler
Traduction: Gérard Gullung
Illustrations: Monsieur Eduard Imhof, PD Dr Jürg Baltensweiler

mis à jour:  11.04.2016

 
Clause de non-responsabilité/Avertissement

La CSS Assurance ne garantit pas l'exactitude ni l'exhaustivité des données. Faites-vous conseiller par votre médecin ou pharmacien. Les données publiées ne remplacent en aucun cas les conseils spécialisés du médecin ou du pharmacien.