0844 277 277 Lu-Ve 8-18 heures
CSS Assurance
vers le lexique de la santé
medicine 2.0

Syndrome métabolique, Syndrome X

Le syndrome métabolique est le résultat du disfonctionnement réciproque entre le métabolisme du sucre et des graisses. Les facteurs déterminants sont une alimentation malsaine, un manque d’exercices physiques, la surcharge pondérale et surtout une accumulation de graisse dans l’abdomen. Il s’agit d’un phénomène qui est en constante progression à travers le monde. Bien que connu depuis assez longtemps, les expertes ne sont pas encore tombées d’accord sur une définition univoque.

Le diagnostic en est particulièrement important à cause des séquelles possibles: Ce syndrome constitue un stade précoce de plusieurs maladies graves, comme le diabète de type 2, les troubles cardiovasculaires et les accidents vasculaires cérébraux (AVC). Des examens ont démontré que la graisse accumulée dans la région de l’abdomen ne sert pas principalement de réserve d’énergie, mais produit différentes substances qui interviennent dans le métabolisme du sucre et des graisses. Ce sont ces substances qui participent à l’émergence du syndrome X et des maladies cardiovasculaires.

Causes et facteurs de risque

Une des causes principales réside dans le style de vie moderne marqué par un manque d’exercices physiques et une mauvaise alimentation. Le surpoids ou l’obésité est tout à la fois un élément déclencheur autant que un symptôme de la maladie. Parmi les facteurs qui en sont à l’origine, on soupçonne avec suffisamment de certitude la prédisposition génétique.

Le tableau clinique

Le diagnostic du syndrome métabolique se base sur la confluence de plusieurs symptômes et valeurs mesurables. En voici les plus importants:

  • Surpoids, en particulier une accumulation de graisse autour de la taille („type pomme“).
  • Hypertension.
  • Glycémie à jeun augmenté (mesurée dans le plasma) ou un diabète sucré de type 2 déjà diagnostiqué.
  • Taux de cholestérol déséquilibré (voir lipides), en particulier une part trop basse en HDL („bon cholestérol“) avec un taux trop élevé en LDL („mauvais cholestérol“) ou un taux global de cholestérol très élevé.
  • Taux élevé de triglycérides (voir lipides).

Si trois de ces symptômes sont présents, on peut poser le diagnostic du syndrome X. La plupart du temps, on part de la constatation d’un surpoids abdominal auquel doit s’ajouter deux des facteurs susmentionnés.

Séquelles

Sont autant le symptôme que la séquelle d’un syndrome métabolique les éléments suivants:

Que peut-on faire? – Prévenir

Avant tout, changer de style de vie, ce qui signifie:

  • Alimentation saine et équilibrée.
  • Des exercices physiques réguliers. On recommande de faire par jour au moins 30 minutes d’exercices physiques capables de stimuler légèrement le pouls et la respiration, mais permettant encore de se parler. En complément: un entraînement d’endurance et de performance qui doit cependant être adapté à la situation momentanée si le syndrome métabolique a déjà été diagnostiqué (respecter les recommandations du médecin).
  • Eviter la surcharge pondérale.

Quand faut-il consulter?

Pour diminuer le risque des maladies cardiovasculaires et le diabète, il est important d’envisager une thérapie bien ciblée et fiable.
Les objectifs les plus importants du traitement sont:

  • Information sur le contenu d’un „style de vie qui soit sain“.
  • Plus d’exercices physiques, adaptés progressivement à l’état de santé du moment.
  • Réduire prudemment la surcharge pondérale, 5 à 10 % par an, pour ne laisser subsister qu’un léger surpoids ou atteindre le poids normal. Cela suppose un changement dans l’alimentation (alimentation saine), qui s’accompagne déjà d’une réduction des calories.
  • En cas de risque évident de maladies cardiovasculaires ou si le changement de mode de vie n’apporte pas le résultat escompté, il faut avoir recours aux médicaments. La thérapie avec des médicaments diffère selon les individus et s’oriente d’après les causes et les maladies causales qui en sont à l’origine.

Auteurs: Dr Ute Hopp, PD Dr Jürg Baltensweiler
Traduction: Gérard Gullung
Illustrations: Monsieur Eduard Imhof, PD Dr Jürg Baltensweiler

mis à jour:  11.04.2016

 
Clause de non-responsabilité/Avertissement

La CSS Assurance ne garantit pas l'exactitude ni l'exhaustivité des données. Faites-vous conseiller par votre médecin ou pharmacien. Les données publiées ne remplacent en aucun cas les conseils spécialisés du médecin ou du pharmacien.