0844 277 277 Lu-Ve 8-18 heures
CSS Assurance
vers le lexique de la santé
medicine 2.0

Métastases

Le processus métastatique emprunte plusieurs voies:

  • La dissémination des cellules cancéreuses par l’intermédiaire des canaux lymphatiques et la circulation sanguine produit des métastases hématogènes ou des métastases lymphogènes.
  • Dans le thorax et la cavité abdominale, des cellules cancéreuses détachées peuvent „s’éparpiller“ sur la plèvre, le péritoine ou d’autres organes internes et y former ce qu’on appelle des „métastases d’implantation“.
  • „Les métastases canaliculaires“ se forment quand des cellules cancéreuses empruntent les voies respiratoires (bronches) ou migrent le long des intestins en s’installant quelque part en contre-bas pour y former une tumeur.

Tous les organes ne sont pas également prédisposés à faire des métastases. Celles-ci se forment dans les ganglions lymphatiques proches de la tumeur, dans les poumons, dans le foie, plus rarement dans le cerveau et les os. Les métastases ne se forment pratiquement jamais dans le muscle cardiaque et dans la musculature du squelette. Il est certain que les cellules cancéreuses pénètrent ces organes en empruntant la circulation sanguine, mais elles y trouvent visiblement des conditions de survie plus mauvaises que partout ailleurs.

Lorsque des métastases ont été décelées, une guérison définitive n’est très souvent plus possible. La thérapie consistera avant tout à adoucir les symptômes et dans la mesure du possible réduire la masse tumorale; on parle de traitement palliatif.

Terminologie

Tumeur primaire:

Tumeur primaire ou primitive: La tumeur initiale d’où proviennent les cellules cancéreuses. A partir de ces dernières, il se produit une propagation spontanée dans l’organisme, par poussées successives ou continues, de cellules cancéreuses. Il s’agit là de l’une des caractéristiques définissant les tumeurs malignes (carcinomes, cancers, sarcomes).

Métastase:

Elle se forme après dissémination de cellules cancéreuses dans l’organisme. La tumeur originale d’où proviennent les cellules disséminées s’appelle la tumeur primaire.

Traitement palliatif:

Traitement des symptômes qui vise à améliorer la qualité de vie du patient quand la maladie est à un stade avancé et lui laisse une espérance de vie limitée. Un traitement palliatif peut atténuer par exemple les symptômes suivants: douleurs, nausées, vomissement, fièvre, dyspnée, stress psychique

Formation des métastases

Caractéristiques des tumeurs malignes

  • Absence de capsule qui en limite la zone.
  • Capacité des cellules cancéreuses à pénétrer dans d’autres tissus.
  • Cohésion cellulaire diminuée.

Ce sont là les conditions indispensables de l’infiltration d’autres organes (infiltration), du transport de cellules cancéreuses vers des organes éloignées de l’organisme (dissémination métastatique) et de la croissance indépendante de tumeurs secondaires du même type que la tumeur primaire (dissémination discontinue). Il peut aussi se produire plusieurs foyers dans l’organe d’origine (croissance discontinue). Les chercheurs ont découvert des structures génétiques qui favorisent la prolifération des métastases, mais aussi d’autres qui les inhibent.

Localisations et symptômes

Selon l’endroit où se trouve la tumeur primaire, on distingue:

  • Les métastases locales: Elles grandissent dans le même organe que la tumeur primaire ou dans le voisinage immédiat.
  • Les métastases régionales: Celles-ci se développent dans les ganglions lymphatiques proches de la tumeur, leur installation est lymphogène.
  • Les métastases éloignées: Les cellules cancéreuses sont transportées vers des régions éloignées de la tumeur primaire – hématogène, lymphogène parfois selon le procédé du „goutte à goutte“ et de l’ensemencement de cellules cancéreuses dans l’abdomen et le thorax.
  • Il n’est pas rare que plusieurs organes soient envahis par des métastases.

Par rapport à l’organe ou au tissu où se trouvent les métastases, on peut distinguer les métastases suivantes:

Les métastases sont l’expression d’une maladie cancéreuse à un stade avancé. Aussi peut-on souvent constater la présence de symptômes généraux comme la diminution de la performance, des douleurs, un manque d’appétit, de la faiblesse, des malaises, parfois de la fièvre et des difficultés respiratoires ou encore des symptômes de la tumeur primaire selon les organes affectés.
Les troubles dont les métastases sont la cause immédiate restent souvent à l’arrière plan. Ils peuvent aussi se faire nettement remarquer par le patient et même être la cause directe de son décès. Ceci est particulièrement valable pour le mélanome et le cancer du sein, les femmes ne meurent pas à cause de la tumeur primaire, elles meurent à cause des métastases.

Quand faut-il consulter?

Mise en évidence, examens

  • La recherche des métastases est indispensable, car la thérapie d’une tumeur maligne dépend pour l’essentiel de la présence ou de l’absence de tumeurs secondaires.
  • Les contrôles subséquents à la thérapie ont pour but de déceler et de traiter au plus tôt les métastases qui se seraient développées ou la tumeur primaire en cas de récidive.
  • Selon l’organe dans lequel on recherche les métastases, on utilise différentes méthodes: ultrasons, radiographie, tomographie computérisée (TC), tomographie par résonance magnétique (TRM), tomographie par émission de positrons (TEP ou PET), scintigraphie (mise en évidence à l’aide de substances radioactives).
  • Les analyses de sang, les examens des fonctions du rein, du coeur et autres examens servent à élucider l’état général du patient ou le fonctionnement des autres organes.

Thérapie

Nous disposons de plusieurs traitements, selon la localisation de la tumeur secondaire et du type de la tumeur primaire. Les deux premiers procédés sont utilisables lorsqu’il est possible d’atteindre les métastases avec des instruments.

  • Opération: Le chirurgien essaie autant que possible d’enlever les métastases régionales en même temps que la tumeur primaire. La plupart du temps les métastases éloignées seront traitées ultérieurement en utilisant les procédés suivants.
  • Les procédés invasifs minimaux exigent seulement de petites incisions dans la peau. Grâce à la navigation par tomographie computérisée (TC) ou tomographie par résonance magnétique (TRM), on introduit des sondes de chaleur spéciales ou des sondes de froid au milieu des métastases en détruisant l’amas cancéreux par la chaleur (laser, ablation par fréquence radio) ou depuis l’intérieur par réfrigération (cryothérapie).
  • Radiothérapie: Il est possible de focaliser le rayonnement avec une très grande précision sur les tumeurs ou les métastases sous forme de „radiothérapie stéréotaxique“. Le „Cyberknife“ est la dernière nouveauté technique qui consiste à focaliser le rayonnement à l’aide d’un robot.
  • Chimiothérapie: Elle peut se combiner avec chacun des traitements susmentionnés. La recherche actuelle vise à trouver des médicaments nouveaux disposant d’une efficacité sélective par rapport à la tumeur.

Auteurs: Dr Ute Hopp, PD Dr Jürg Baltensweiler
Traduction: Gérard Gullung
Illustrations: Monsieur Eduard Imhof, PD Dr Jürg Baltensweiler

mis à jour:  11.04.2016

 
Clause de non-responsabilité/Avertissement

La CSS Assurance ne garantit pas l'exactitude ni l'exhaustivité des données. Faites-vous conseiller par votre médecin ou pharmacien. Les données publiées ne remplacent en aucun cas les conseils spécialisés du médecin ou du pharmacien.