0844 277 277 Lu-Ve 8-18 heures
CSS Assurance
vers le lexique de la santé
medicine 2.0

Mauvaise haleine, Halitose et odeur corporelle

Une mauvaise haleine et l’odeur corporelle indiquent de différents dérangements ou troubles provenant de l’extérieur ou de l’intérieur de l’organisme. Il est rare qu’une maladie grave en soit la cause.

L’origine de la mauvaise haleine se situe la plupart du temps dans la cavité bucco-pharyngée. Les raisons en sont surtout une langue chargée ou du tartre dentaire, des inflammations du parodonte, des restes d’aliments décomposés par les bactéries, une mauvaise hygiène de prothèse et de la salive desséchée. Il arrive que la mauvaise haleine provienne de la cavité nasopharyngienne ou soit due à des gaz digestifs émis avec l’air expiré ou d’une odeur corporelle (exhalaison).

Causes et facteurs de risque

Différents facteurs et maladies favorisent la mauvaise haleine et la mauvaise odeur corporelle.

Les plus fréquents sont:

  • Le tartre sur les dents, un mauvais nettoyage des dents et une mauvaise hygiène buccale, les inflammations du parodonte (parodontite), des gencives ou des racines dentaires, les plaques bactériennes sur les dents, les caries, les dépôts sur la langue et les muqueuses. La cause relève de micro-organismes dont les produits de métabolisme sont responsables de la mauvaise odeur; ils produisent des composés soufrés et des acides gras.
  • Certains aliments comme l’ail, l’oignon, l’alcool („empester l’alcool“).
  • Le fait de fumer beaucoup.
  • Le manque de salive; les pauses trop longues entre les repas (jeûne).
  • L'angine, l'inflammation des sinus, le rhume allergique.

Autres facteurs moins fréquents: 

  • Les affections de l’oesophage, de la muqueuse gastrique, le cancer de l’estomac.
  • Les affections pulmonaires comme la bronchite chronique, la pneumonie.
  • Certaines affections graves du métabolisme comme la déficience hépatique ou rénale (urémie), diabète sucré.
  • Certains médicaments (antibiotiques, antidépresseurs, antihistaminiques, remèdes contre l’hypertension).

La combinaison de plusieurs causes et possible, par exemple: 

  • Odeur d’ail dans l’air expiré et exhalaison directe de la peau.
  • Odeur de fumée dans l’air expiré et imprégnation de la muqueuse buccale et des doigts par la nicotine et les goudrons.
  • Odeur d’alcool dans l’air expiré et par les renvois de gaz en provenance de l’estomac. 
  • Odeur corporelle par manque d’hygiène, par la sueur, la fumée, l’alcool.

Que peut-on faire? – Prévenir

"Tu as une mauvaise haleine“ est un reproche pénible. Il faut en parler avec beaucoup de tact aux personnes concernées, car elles ne perçoivent pas leur mauvaise haleine. Elles vous sont souvent reconnaissantes de le leur avoir dit.
Les causes peuvent s’éliminer grâce aux mesures suivantes:

  • Hygiène buccale: se laver les dents et nettoyer les interstices après chaque repas ou au moins deux fois par jour; se rincer la bouche à l’aide de solutions désodorisantes, de gargarisme à effet antibactérien et inhibiteur des inflammations. Brosser la langue après s’être lavé les dents.
  • Manger lentement et bien mâcher les aliments. Provoquer la production de salive en mangeant entre-temps quelques légumes ou des fruits, prendre ses repas de manière régulière. Réduire autant que possible les mauvaises habitudes de boire et de manger ainsi que les aliments à forte odeur (ail), éviter d’avaler de l’air (aérophagie).
  • Veiller à ne pas produire une odeur de fumée ou d’alcool.
  • Les tisanes aux herbes, comme la menthe, diminuent la mauvaise haleine due aux troubles digestifs. Les bonbons à la menthe ou à la cardamome couvrent la mauvaise haleine, la chlorophylle permet de la fixer, mais tous ces produits n’éliminent pas la cause

Comment tester soi-même l’émission des odeurs:

Frotter la surface de la langue avec un chiffon de coton et sentir le chiffon ou bien nettoyer les interstices à l’aide d’un fil dentaire et contrôler l’odeur du fil.

Quand faut-il consulter?

Le dentiste réparera les dommages des dents et des gencives et donnera des conseils pour une bonne hygiène buccale.
Si l’origine de la mauvaise haleine n’est pas dans la cavité bucco-pharyngée, il faut consulter un médecin, vu le risque d’une maladie causale.

Auteurs: Dr Ute Hopp, PD Dr Jürg Baltensweiler
Traduction: Gérard Gullung
Illustrations: Monsieur Eduard Imhof, PD Dr Jürg Baltensweiler

mis à jour:  11.04.2016

 
Clause de non-responsabilité/Avertissement

La CSS Assurance ne garantit pas l'exactitude ni l'exhaustivité des données. Faites-vous conseiller par votre médecin ou pharmacien. Les données publiées ne remplacent en aucun cas les conseils spécialisés du médecin ou du pharmacien.