0844 277 277 Lu-Ve 8-18 heures
Lu-Ve 8-18 heures  
 
vers le lexique de la santé
medicine 2.0

Fracture de l’avant-bras

Formes: Fracture du coude, Fracture du radius et fracture du poignet

Selon l’endroit de la fracture (illustration) on distingue:

  • Les fractures près du coude: fracture de la pointe du coude et de la tête du radius.
  • Au milieu de l’avant-bras: fracture du radius, du cubitus ou des deux os à la fois.
  • Á l’extrémité inférieure (le plus en avant): fracture près de l’articulation de la main. Il s’agit de la fracture la plus fréquente, pouvant survenir à tout âge, fracture du radius se situant près de l’articulation de la main. Dans le langage courant, on parle de fracture du poignet.

55-avbfr

Anatomie

Le squelette de l’avant-bras comprend deux os longs et creux, le cubitus et le radius. A leur extrémité supérieure, ces deux os participent à l’articulation du coude, leurs extrémités inférieures font partie de l’articulation de la main (voir illustration). Les fractures proches des articulations entravent le fonctionnement de l’articulation du coude ou de la main.

Causes et facteurs de risque

Les fractures de l’avant-bras sont surtout dues à des chocs violents directs quand le coude se heurte directement à un objet dur, si le milieu de l’avant bras reçoit un coup ou qu’il se casse avec violence sur une arrête. Les fractures à l’extrémité inférieure du radius se produisent la plupart du temps lors d’une chute quand le patient cherche à se rattraper à l’aide de son bras tendu.
Un âge avance est déjà en soi un facteur de risque, d’une part à cause de l’augmentation du danger de chute, mais aussi et surtout à cause de l’ostéoporose.

Symptômes

  • Ces fractures s’accompagnent presque toujours d’hématomes, de douleurs et d’enflures.
  • L’endroit de la fracture correspond à une perte de fonction, coude ou articulation de la main ont de la difficulté à bouger.
  • Les fractures des diaphyses des deux os long de l’avant-bras sont chez les adultes complètement instables et présentent de ce fait une position déformée immédiatement visible. Si la fracture touche seulement l’un des deux os (radius ou cubitus), la personne peut encore soulever le bras.

Les enfants présentent une forme particulière de fracture de la diaphyse, la „fracture en bois vert“. L’os n’est pas rompu sur toute sa circonférence, car le tissu particulièrement résistant de la membrane de l’os chez l’enfant empêche la dislocation complète des fragments.

  • Les lésions du coude peuvent s’accompagner de lésions nerveuses et de troubles de la sensibilité avec une diminution de la masse musculaire de la main.
  • L’impossibilité à tendre complètement le pouce. Cette suite d’accident est due à la rupture ou à l’usure d’un tendon de pouce à proche de la fracture du radius tout près de l’articulation de la main.

Complications du processus de guérison

Elles sont dues à une consolidation insuffisante ou défectueuse de l’os fracturé („pseudarthrose“), à un os qui guérit dans une mauvaise position (raccourcissement, axe plié ou tordu) ou encore à l’atrophie de Sudeck.

Que peut-on faire?

Le patient soutient la plupart du temps de manière instinctive son bras cassé avec l’autre bras. Une attelle improvisée, éventuellement une écharpe pour mettre le bras au repos permet d’apaiser quelque peu la douleur.
Des exercices réguliers pour bouger le bras, même lorsqu’il est plâtré, continuent à maintenir la mobilité et la force musculaire.

Armschlinge_4

Quand faut-il consulter?

La thérapie à appliquer s’appuie sur les radiographies qui indiquent l’endroit précis ainsi que le type de fracture. Il est très important de déceler en même temps les lésions annexes des nerfs et des vaisseaux sanguins.

La contention par bandage plâtré ou par un autre matériau pouvant se durcir permet de traiter les fractures non déplacées du coude ainsi que les fractures peu disloquées près de l’articulation de la main (fractures typiques du radius).

Un bandage rigide (plâtre et attelle) pourrait devenir trop étroit, suite à l’augmentation de l’enflure, et finir par entraver la circulation sanguine dans le bras. Il faut consulter le plus vite possible en cas de:

  • Fort gonflement des doigts ou du dos de la main.
  • Augmentation de la douleur à l’intérieur du plâtre. Cette douleur peut être si intense qu’aucun analgésique ne peut calmer la douleur.
  • Troubles de la sensation dans la main.
  • Coloration bleutée ou blanche de la peau des doigts ou de la main.

Les fractures disloquées ou déplacées des diaphyses de l’avant-bras ainsi que les fragments du coude ou du radius près de l’articulation de la main doivent faire l’objet d’une intervention chirurgicale. Le but de l’opération consiste à repositionner correctement les différents fragments pour permettre la reprise rapide des fonctions musculaires et articulaires et éviter le raidissement ou l’atrophie (affaiblissement).

Pour fixer les fragments, on utilise des vis, des plaques ou des broches ainsi que des dispositifs externes de tension (fixateurs externes). Ils seront enlevés plus tard lorsque la fracture sera guérie, à moins que l’intervention chirurgicale ait pris une ampleur exceptionnellement importante.

Prévenir

  • Mesures habituelles pour éviter les accidents.
  • Exercices physiques pour les personnes âgées afin de maintenir les réactions de leur corps en bonne forme.
  • Prévention de l’ostéoporose.

Auteurs: Dr Ute Hopp, PD Dr Jürg Baltensweiler
Traduction: Gérard Gullung
Illustrations: Monsieur Eduard Imhof, PD Dr Jürg Baltensweiler

mis à jour:  11.04.2016

 
Clause de non-responsabilité/Avertissement

La CSS Assurance ne garantit pas l'exactitude ni l'exhaustivité des données. Faites-vous conseiller par votre médecin ou pharmacien. Les données publiées ne remplacent en aucun cas les conseils spécialisés du médecin ou du pharmacien.