0844 277 277 Lu-Ve 8-18 heures
Lu-Ve 8-18 heures  
 
vers le lexique de la santé
medicine 2.0

Déformations et malformations des orteils

Formes cliniques: Hallux valgus, Orteil en marteau, Orteil en griffe

Les déformations des orteils les plus fréquentes sont l’hallux valgus et l’orteil en marteau ou en griffe. On les observe bien plus souvent chez les femmes que chez les hommes.

Pour ce qui est de l’hallux valgus, on constate, vu depuis le dessus, une déviation de l’axe du gros orteil vers l’extérieur du pied, dépassant la normale de 10 degrés (illustration a).

Les orteils en marteau ou en griffe concernent les orteils 2 à 5. Il s’agit d’une extension exagérée de l’articulation de base vers le haut et d’une flexion rigide vers le bas de l’articulation du milieu et souvent aussi du bout des doigts (illustration b). On ne fait pas toujours une distinction précise entre l’orteil en marteau et l’orteil en griffe.

137_Hallux-ff_a
138_Krallenzehe_ff_b

Causes et facteurs de risque

 

Les orteils déformés sont presque toujours associés à d’autres déformations du pied. C’est ainsi que le pied étalé et l’abaissement de la voûte plantaire à l’avant-pied entraînent souvent un hallux valgus, déclenché également par la pression des chaussures ou l’étirement des tendons. A son tour, l’hallux valgus force les orteils avoisinants 2 et 3 à prendre une mauvaise position, ce qui entraîne la formation d’orteils en marteau et d’orteils en griffe.

Les facteurs déclenchants:

  • Une faiblesse généralisée du tissu conjonctif et des ligaments.
  • La destruction de l’articulation de base du gros orteil par l’arthrose et la goutte.
  • Les lésions des muscles et des nerfs.
  • Des troubles neurologiques.
  • Les inflammations chroniques, en particulier la polyarthrite chronique.

Les symptômes

L’hallux valgus

La déformation du gros orteil, très visible et souvent inesthétique (illustration a), est souvent bilatérale et on la constate en majorité chez les femmes.

  • La douleur est provoquée par la pression des chaussures et les mouvements de l’articulation de base, principalement si celle-ci est raidie. Les accès de douleur intenses s’observent surtout en cas d’arthrose et de goutte. Les douleurs ne correspondent pas toujours à l’aspect visible de la déformation. Ainsi un hallux valgus de faible degré peut se révéler extrêmement douloureux et inversement, une déformation sévère peut s’accompagner seulement de faibles douleurs.
  • Une excroissance osseuse (exostose) sur la partie interne de l’articulation entraîne un épaississement et une inflammation chronique de la peau et également de la bourse séreuse (bursite).
  • Les orteils avoisinants sont poussés sur le côté, ce qui entraîne, notamment pour le deuxième orteil, une position en marteau (voir plus bas).
  • En cas d’hallux rigidus, l’arthrose de l’articulation de base du gros orteil entraîne une raideur, mais pas obligatoirement une mauvaise position.

Orteils en marteau et orteils en griffe

On ne fait pas toujours une distinction précise entre l’orteil en marteau et l’orteil en griffe. Il s’agit d’une extension exagérée de l’articulation de base vers le haut et d’une flexion rigide vers le bas de l’articulation du milieu. Sur l’articulation du milieu, recroquevillée de manière fixe et raide (illustration b), plus rarement sur celle du bout des doigts, se forment un oeil-de-perdrix et une inflammation chronique, suite à la pression et au frottement des souliers. Lorsque la peau éclate, un ulcère difficilement guérissable peut se former, particulièrement en cas de diabète et de troubles de la circulation sanguine du pied.

Que peut-on faire? - Prévenir

  • Chaussures: Il faudrait qu’elles soient suffisamment larges et ne comportent pas de talon trop haut. Pour soulager les régions soumises à des pressions douloureuses, le cordonnier peut élargir le cuir des chaussures de série, afin de diminuer la pression.
  • Entraînement de la musculature du pied: Il consiste à marcher alternativement sur les doigts de pied et le talon et à marcher pieds-nus.

Les mesures suivantes ne doivent s’appliquer que sur avis du médecin ou de l’orthopédiste; elles ont surtout pour but de calmer les douleurs et dans une mesure limitée de corriger la position des orteils.

  • Semelles orthopédiques: Les semelles orthopédiques servent à soutenir et à soulager la voûte de l’avant-pied, ce qui permet souvent d’améliorer la position des orteils et de calmer la douleur.
  • Rouleau: Il s’agit d’un aménagement orthopédique de la semelle du soulier permettant, lors de la marche, une meilleure dynamique de l’avant-pied et du même coup un soulagement de la douleur. Un cordonnier orthopédiste peut fixer le rouleau sur les chaussures de série appropriées.
  • Attelles durant la nuit: Leur port ne permet pas vraiment de corriger un hallux valgus. Elles peuvent cependant être indiquées, durant un certain temps, lors du traitement qui suit une intervention chirurgicale.

Quand faut-il consulter?

Il est recommandé de se rendre chez le médecin si les douleurs ne diminuent pas après avoir essayé les traitements conservateurs ou pour des raisons d’ordre esthétique. Il faut également l’avis du médecin à l’apparition d’une inflammation aiguë ou en cas de plaie purulente. Les diabétiques sont particulièrement en danger.

Thérapie

  • Thérapie conservatrice: au stade précoce de l’hallux valgus, ou bien lorsque l’opération est déconseillée, une attelle spéciale peut empêcher l’aggravation de la mauvaise position.
  • Le but de l’intervention chirurgicale est de corriger la mauvaise position de l’orteil, d’éliminer la douleur et d’améliorer l’esthétisme du pied. Il existe différents procédés chirurgicaux pour corriger un hallux valgus, avec ou sans immobilisation de l’articulation de base du gros orteil. L’ablation de l’exostose n’apporte pas d’amélioration de la position.
    Pour les orteils en marteau ou en griffe, il faut souvent immobiliser l’articulation du milieu.

Auteurs: Dr Ute Hopp, PD Dr Jürg Baltensweiler
Traduction: Gérard Gullung
Illustrations: Monsieur Eduard Imhof, PD Dr Jürg Baltensweiler

mis à jour:  11.04.2016

 
Clause de non-responsabilité/Avertissement

La CSS Assurance ne garantit pas l'exactitude ni l'exhaustivité des données. Faites-vous conseiller par votre médecin ou pharmacien. Les données publiées ne remplacent en aucun cas les conseils spécialisés du médecin ou du pharmacien.