0844 277 277 Lu-Ve 8-18 heures
CSS Assurance
vers le lexique de la santé
medicine 2.0

Troubles du cycle menstruel

On regroupe sous ce terme les anomalies des saignements menstruels (règles irrégulières). Les cycles sont trop courts, trop longs ou irréguliers, leur intensité est trop forte, trop faible ou variable. Les irrégularités pendant la puberté correspondent à une adaptation du corps aux changements d’équilibre hormonal et ne sont pas des troubles du cycle à proprement parler. Il en va de même pour la ménopause.

Introduction

Le cycle est la période comprise entre le premier jour des règles jusqu’au début des règles suivantes. Les cycles se situant entre 21 et 32 jours sont considérés comme normaux et restent largement constants après un certain temps nécessaire à sa régularisation.
L’expression „troubles du cycle menstruel“ désigne différentes anomalies répétées du saignement dont l’intensité est soit trop forte, soit trop faible ou trop changeante.

Les troubles de la menstruation par contre se rapportent plutôt aux douleurs et autres signes subjectifs de maladie en liaison avec chaque menstruation.
 
Les irrégularités de cycle pendant la puberté correspondent au temps d’adaptation physiologique de l’organisme pour opérer le changement de métabolisme hormonal; ce ne sont pas des troubles du cycle menstruel au sens étroit du terme. A l’inverse, la diminution progressive des saignements à partir de la 50e année correspond au processus de vieillissement et à l’approche de la ménopause.
Une reprise des saignements après le retour d’âge doit faire l’objet d’une visite médicale, car elle peut être le signe d’une maladie grave.

 

Terminologie

Troubles du déroulement dans le temps, du rythme des règles

Aménorrhée:

Absence totale de règles.

Métrorragie:

Saignement continu en dehors des règles. Elle peut se combiner avec la ménorragie.

Oligoménorrhée:

saignements rares, cycle prolongé, c’est-à-dire qui comprend plus de 32 jours.

Polyménorrhée:

Saignements fréquents, cycle raccourci dont la durée est en dessous des 21 jours.

Saignements intermenstruels (spotting):

Saignement en deux écoulements menstruels qui se distingue des règles par sa couleur brunâtre. Il est la plupart du temps de courte durée et se produit souvent au moment de l’ovulation.

Anomalie de l’intensité des saignements ou de leur durée

Hyperménorrhée:

Saignement régulier mais trop abondant.

Hypoménorrhée :

Saignement faible, la plupart du temps de courte durée.

Ménorragie:

Écoulement menstruel de trop longue durée.

Douleurs

Dysménorrhée:

Les coliques en liaison avec les règles sont dites: Dysménorrhée.

Causes et conséquences

Les troubles du cycle menstruel peuvent avoir pour cause des maladies ou des diminutions de la fonction des organes sexuels internes ou des maladies généralisée.

  • Inflammation ou tumeur de l’utérus  (carcinome du col de l’utérus, carcinome du corps utérin, myome).
  • Spirale contraceptive dans l’utérus.
  • Influences hormonales de médicaments ou suite à une grossesse; tumeurs produisant des hormones.
  • Produits pharmaceutiques: en particulier les médicaments psychotropes, médicaments anticoagulants.
  • Troubles psychiques: Stress, deuil, anorexie, crainte d’une grossesse, mais aussi un très fort désir d’avoir un enfant.
  • Efforts physiques; sport de performance ou de compétition, jeûne, prise ou perte de poids trop importants.
  • Curetages répétés (grattage à l’aide d’un instrument de la muqueuse utérine).
  • Affection de la glande thyroïde, ou affections des glandes surrénales, diabète.

Une des séquelles possibles de saignements trop fréquents et/ou de saignements trop abondants est l’anémie. La femme est pâle, fatiguée et ses performances physiques et mentales sont diminuées.

Que peut-on faire? - Prévenir

La meilleure prévention est une vie saine avec une alimentation équilibrée, des exercices physiques réguliers et l’élimination de toute surcharge pondérale. Le sport de performance ou compétition peut provoquer des troubles du cycle menstruel ou les renforcer.
La tenue d’un calendrier des règles facilite la constatation des modifications et changements.

Quand faut-il consulter?

Il n’est pas rare que les troubles du cycle soient liés aux troubles de la menstruation de telle sorte que certains symptômes peuvent exister en même temps. Des saignements insuffisants ou trop rares ne provoquent guère de troubles et la consultation médicale va surtout se justifier pour des raisons psychologiques. Il faut aussi consulter en cas de:

  • Essais infructueux pour être enceinte.
  • Saignements abondants et inhabituels, avec pâleur et fatigue.
  • Saignement qui dure plus de 10 jours.
  • Saignement dû au contact des relations sexuelles.
  • Période très douloureuse (dysménorrhée), en particulier si elle s’accompagne de crampes dans le ventre.
  • Changements inhabituels du cycle menstruel, troubles du cycle menstruel à répétition.
  • Chaque saignement après la ménopause.
  • Saignements et écoulements à couleur douteuse (brunâtre, couleur viande).

Le médecin constate s’il existe des modifications anatomiques, si les causes sont d’origine hormonale ou si une autre maladie est à la base de ces phénomènes.  La palette des causes possibles pour les troubles du cycle menstruel est très vaste. Le spectre des mesures thérapeutiques est tout aussi impressionnant, allant des médicaments (également des hormones) en passant par les conseils psychologiques jusqu’aux interventions chirurgicales.
Il arrive que la thérapie ne soit pas causale, mais qu’elle s’oriente d’après les symptômes les plus désagréables.

A côté des hormones, on utilise de nos jours de plus en plus des préparations à base de plantes (phytopharmacopée). Vu les effets secondaires toujours possibles et les interactions avec d’autres médicaments, il est recommandé de prendre l’avis d’un médecin avant de prendre des médicaments à base de plantes.

Auteurs: Dr Ute Hopp, PD Dr Jürg Baltensweiler
Traduction: Gérard Gullung
Illustrations: Monsieur Eduard Imhof, PD Dr Jürg Baltensweiler

mis à jour:  11.04.2016

 
Clause de non-responsabilité/Avertissement

La CSS Assurance ne garantit pas l'exactitude ni l'exhaustivité des données. Faites-vous conseiller par votre médecin ou pharmacien. Les données publiées ne remplacent en aucun cas les conseils spécialisés du médecin ou du pharmacien.