0844 277 277 Lu-Ve 8-18 heures
Lu-Ve 8-18 heures  
 

CSS Health Lab : un partenariat avec l’EPF de Zurich et l’Université de St-Gall pour développer les thérapies numériques

Communiqué de presse, le 8 septembre 2015

En collaboration avec l’EPF de Zurich et l’Université de St-Gall (HSG), la CSS Assurance fonde le CSS Health Lab. L’objectif du CSS Health Lab, en tant que centre pour les questions relatives à la numérisation en médecine, est d’allier science et pratique. Dans le cadre d’un projet de recherche de quatre ans, des formes innovantes de thérapie numérique seront développées afin de soutenir à l’avenir les clients de la CSS pour le traitement de maladies chroniques.

«Avec le développement de nouvelles offres de thérapies numériques, nous voulons contribuer à augmenter la qualité et l’efficacité des soins médicaux et aider les clients atteints de maladies chroniques à influencer leur état de santé de manière positive», affirme Volker Schmidt, membre de la direction générale et chef de la division Technique d’assurance et Informatique de la CSS Assurance. À la CSS, le projet est dirigé par Niklas Elser, chef de la Gestion de processus et de projets et Gabriella Chiesa, cheffe Innovation Gestion des soins. Ainsi, la CSS renforce sa position en tant qu’assurance-maladie suisse de premier plan dans le domaine de la numérisation.

Centre de compétences de premier plan

L’ambition du CSS Health Lab est de devenir un centre de compétences de premier plan pour la recherche relative aux questions les plus diverses concernant les thérapies numériques dans le domaine des assurances. «Avec le CSS Health Lab, nous allions science et pratique. Nous voulons obtenir des résultats non seulement valides du point de vue de la recherche, mais qui puissent aussi être mis concrètement en pratique», souligne Tobias Kowatsch, qui dirige le Health Lab du côté de l’Université de St-Gall et de l’EPF de Zurich. L’objectif est, outre de générer des connaissances fondamentales sous la forme de publications scientifiques, d’obtenir des résultats de recherche pertinents pour la CSS sous la forme de prototypes, bases de décision et modèles d’activités, mais également de rédiger des articles pour des débats publics et au sein de la branche.

Les maladies chroniques, priorité de la recherche

Une équipe de cinq personnes de la chaire du prof. Elgar Fleisch à l’Université de St-Gall et à l’EPF de Zurich se consacrera, en étroite collaboration avec la CSS, à la recherche des moyens numériques pour accompagner les maladies chroniques comme le diabète ou l’asthme. Quel que soit son diagnostic, le patient peut influencer activement et positivement le déroulement de sa maladie en se prenant en charge. Dans le cas du diabète, cela se fait notamment en bougeant régulièrement, ce qui peut être par exemple encouragé de manière ludique au moyen de vidéos. «Dans la recherche d’offres appropriées, c’est toujours l’utilité pour le patient qui prime. Ces offres numériques de la CSS doivent constituer un complément aux thérapies médicales existantes et montrer de nouvelles voies pour promouvoir le bien-être», déclare Volker Schmidt.

Développement démographique et monde numérique

Les motivations pour le lancement du groupe de réflexion des trois partenaires ont été plusieurs facteurs qui placent la branche de l’assurance-maladie devant des défis centraux: d’une part, il y a le développement démographique, plus particulièrement le vieillissement de la population, et, par conséquent, l’augmentation constante de la prévalence des maladies chroniques. Cette progression entraîne une augmentation des coûts du système de santé et aggrave constamment le manque de spécialistes dans les domaines de la médecine et des soins. D’autre part, la CSS répond avec le Health Lab au besoin croissant des clients d’avoir des offres numériques dans tous les domaines du quotidien.

C’est justement lorsqu’il s’agit de briser des modes de comportement et de renforcer la compétence des patients et leur propre responsabilité que les nouvelles technologies offrent un grand potentiel. Les approches de "ludification" en sont un exemple : diverses études ont permis de démontrer que des mécanismes ludiques comme les systèmes à points peuvent avoir une influence positive sur la motivation et peuvent modifier durablement et favorablement les comportements. La CSS a déjà pu faire des premières expériences positives dans le cadre de son programme de mouvement myStep, unique en Suisse.

Bref profil de la CSS

Le Groupe CSS, qui a son siège à Lucerne, a été fondé en 1899. Cette entreprise traditionnelle assure 1,77 million de personnes et, avec un volume de primes de 5,379 milliards de francs, fait partie des assurances leaders dans le domaine de la maladie, de l’accident et des choses. Elle est leader sur le marché de l’assurance de base: 1,28 million de personnes font confiance à la CSS qui, avec 117 agences réparties dans toute la Suisse et quelque 2700 collaborateurs, est proche de ses assurés. Dans les affaires d’entreprises également, elle occupe une position de pointe: quelque 20 750 entreprises et institutions ont conclu une assurance collective auprès du Groupe CSS.

Plus d'informations

Carole Sunier
Responsable relations publiques
CSS Assurance
Avenue de Valmont 41
1000 Lausanne 10
Tél. 058 277 14 85
carole.sunier@css.ch