0844 277 277 Lu-Ve 8-18 heures
CSS Assurance

Réduction des régions de primes

Dans sa vision globale « Santé2020 », le Conseil fédéral a annoncé qu’il fallait simplifier le système de l’assurance-maladie. Une voie possible est, selon lui, la suppression ou du moins la réduction des régions de primes intercantonales. C’est pourquoi il a lancé une consultation en automne 2016 visant à modifier la délimitation des régions de primes de manière que celle-ci se base non plus sur les communes, mais sur les districts. La CSS Assurance rejette catégoriquement une telle modification, puisque les différences de coûts réelles entre les communes ne seraient plus prises en considération. Plus de la moitié des assurés de la CSS verraient leurs primes augmenter sans avoir consommé plus de prestations. Cette situation n’est pas acceptable pour la CSS.

La CSS est convaincue que d’éventuelles différences intercantonales en matière de coûts doivent aussi se refléter dans le montant des primes. En effet, si les assureurs-maladie ne pouvaient plus reproduire les différences de coûts par des primes régionales différentes, tel qu’ils le font aujourd’hui, cela entraînerait un subventionnement croisé important des régions à coûts élevés (surtout les villes), qui sollicitent davantage les prestations médicales, par les assurés des régions rurales. La vérité sur les coûts (limitée) qui prévaut actuellement a une influence positive sur le développement des coûts, car elle renforce la prise de conscience des coûts des assurés.

C’est pourquoi la CSS demande que les régions de primes continuent à être définies selon des calculs objectifs et clairs.