Quels sont les différents groupes sanguins?

598315375 598315375

Le groupe sanguin permet d’établir si une personne peut recevoir le sang de tel donneur. Point sur les groupes sanguins et leur compatibilité, et sur le fait que très peu de personnes ont dans leurs veines du «sang en or».

Pourquoi les groupes sanguins sont-ils importants?

Lors d’un don de sang, comment savoir si le donneur et le receveur sont compatibles? C’est LA question essentielle en médecine transfusionnelle moderne. En effet, ce qui peut sauver la vie d’une personne peut mettre celle d’une autre en péril. C’est Karl Landsteiner, médecin autrichien et lauréat d’un prix Nobel, qui a découvert les groupes sanguins. En 1901, il a constaté qu’il n’est possible de mélanger le sang de différentes personnes que si certaines caractéristiques concordent. Il a alors inventé le système ABO, qui joue aujourd’hui encore un rôle important lors des dons de sang. Le système de rhésus, également établi plus tard par K. Landsteiner, est lui aussi déterminant.

Quels sont les différents groupes sanguins?

  • A
  • B
  • AB
  • 0

Chaque personne possède un groupe sanguin parmi les quatre groupes. La répartition est variable dans le monde. En Suisse, le groupe sanguin A est le plus répandu (env. 45% de la population), suivi du groupe O (41%). Les groupes les plus rares sont le groupe B (env. 9%) et le groupe AB (env. 5%).

Quels groupes sanguins sont compatibles?

Les groupes sanguins décrivent des caractéristiques héréditaires au niveau des globules rouges. A la surface de ces derniers se trouvent des protéines qui agissent comme des antigènes. Ainsi, le système immunitaire peut produire des anticorps contre le sang étranger: un sujet du groupe sanguin A présente l’antigène A, et un sujet du groupe B l’antigène B. Un sujet de groupe sanguin A est compatible avec les groupes A et O, tandis qu’un sujet du groupe B est compatible avec les groupes B et O.

Donneurs universels

Les personnes du groupe O (surtout avec le facteur rhésus négatif) ne possèdent pas d’antigène A ou B, c’est pourquoi elles peuvent donner leur sang à n’importe qui, mais ne peuvent recevoir que du sang du groupe O.

Receveurs universels

Les personnes du groupe AB possèdent à la fois des antigènes A et B. Cela signifie qu’elles peuvent recevoir du sang de n’importe quel groupe.

Le don du sang, un acte important

On ne le répètera jamais assez, il est important de donner son sang. En effet, sans les dons, de nombreuses personnes blessées ou gravement malades ne pourraient pas être sauvées. Chaque jour, en Suisse, environ 760 dons de sang sont nécessaires. Comme le sang a une durée de conservation limitée et qu’il ne peut être produit artificiellement, il faut sans cesse se réapprovisionner. Or, seuls 2,5% de la population sont disposés à donner leur sang régulièrement. Pourtant, il y a peu de restrictions: peut donner son sang toute personne pesant plus de 50 kg et âgée de 18 à 75 ans. Le premier don doit avoir été fait avant 60 ans.

Avis aux hommes jeunes

Tout le monde sait qu’il est possible de donner son sang. Ce qu’on sait moins, c’est qu’on peut aussi donner des cellules souches du sang. C’est souvent la seule solution pour sauver des enfants et des adultes atteints de maladies graves comme la leucémie. C’est pourquoi on a besoin de volontaires pour s’enregistrer en ligne de manière anonyme comme donneurs de cellules souches du sang.

Peut donner son sang toute personne pesant plus de 50 kg et âgée de 18 à 75 ans.

Les hommes de moins de 30 ans sont particulièrement recherchés. Ils sont sous-représentés sur la liste des donneurs, mais leurs cellules souches sont idéales pour les transplantations d’un point de vue médical. Plus le donneur est âgé, plus il y a de risques que les cellules étrangères soient rejetées par le système immunitaire du patient. Les personnes qui s’enregistrent pour un don ne sont sollicitées que lorsque leurs caractéristiques tissulaires correspondent à celles d’une personne malade, ce qui est assez rare.

A quoi sert le facteur rhésus?

Lors d’une transfusion sanguine, outre le groupe sanguin, le facteur rhésus indique quels autres antigènes sont présents dans les globules rouges. Du point de vue médical, l’antigène le plus important et l’antigène D. On le trouve dans le sang des personnes présentant un facteur rhésus positif, tandis qu’il est absent en cas de facteur rhésus négatif. Il en résulte donc au total huit combinaisons de groupes sanguins: A+, A-, B+, B-, AB+, AB-, O+, O-. Il est important de déterminer le facteur rhésus, également pendant la grossesse. Si un fœtus est doté d’un facteur rhésus positif, mais que le facteur rhésus est négatif chez la mère, il existe un risque de complications qu’on peut prévenir de manière ciblée aujourd’hui.

Pourquoi le «sang en or» est-il le groupe sanguin le plus rare?

Dans le monde entier, il y aurait à peine 50 personnes porteuses du groupe sanguin appelé «sang en or». Il s’agit du groupe rare Rh-null, qui ne contient aucun antigène du système rhésus. En principe, les personnes de ce groupe sont des donneurs parfaits. Mais comme le «sang en or» est si peu répandu, il ne joue qu’un très petit rôle en médecine.

Que voulez-vous lire?

Entre de bonnes mains avec la CSS

Aller chez le médecin?
Vérifiez vos symptômes et recevez un conseil médical.
Découvrir myGuide
Coach de santé personnel
Faites-vous conseiller sur des thèmes relatifs à la santé.
Envoyer une question
Second avis médical
Demandez un second avis médical. C’est gratuit et simple.
Il faut l'operation?