Frau relaxt auf ihrem Balkon

La grande étude sur la santé CSS.

Nous voulions savoir de quelle manière la Suisse aborde la santé et nous avons résumé pour vous les résultats les plus passionnants.

Vers l’étude (Téléchargement PDF)

Nous avons reçu des réponses à ces questions et à d’autres de la part de plus de 2'100 Suissesses et Suisses et les avons synthétisées dans l’étude sur la santé.

Un tiers de la population ne se sent pas complètement en bonne santé

L’état de santé s’est particulièrement détérioré entre juin 2021 et juin 2022. Durant cette période, il y a certes eu de gros progrès en matière de vaccins et des variantes du virus présentant une évolution moins grave mais, en raison de leur plus grande transmissibilité et de la suppression des mesures de prévention, la circulation du virus a accéléré. Tous ces éléments ont vraisemblablement laissé des traces: la pandémie est devenue un fardeau insidieux pour la santé publique.

La santé psychique est mise à mal

La proportion de personnes ayant une bonne santé psychique a encore baissé l’année dernière. Dans l’ensemble, la dégradation du bien-être psychique est toutefois moins prononcée que celle de l’état de santé général.

Le stress lié au travail nuit à la santé

Quels aspects du mode de vie affectent la santé sur le long terme? Les personnes interrogées citent le plus souvent le stress professionnel (35%), avant le manque d’activité physique (31%) et le comportement alimentaire (23%). Le stress professionnel comme risque pour la santé a été cité avec une insistance particulière chez les jeunes adultes. Environ 60% des 18 à 40 ans perçoivent leur travail comme un facteur de stress malsain.

Les primes 2023 en un coup d’oeil

Calculer la prime