Domaine du numérique

Dans le cadre de la pandémie de coronavirus, de nombreux manquements sont apparus en lien avec la transformation numérique, notamment dans le domaine de la santé et le domaine administratif. Il se peut que le potentiel du numérique de nature à accroître l’efficacité dans le domaine de la santé soit (encore) déployé. Il manque une stratégie globale à ce niveau ainsi qu’une coordination des activités. Depuis des années, la population attend par exemple en vain l’introduction d’un dossier électronique du patient. La pandémie l’a montré: il existe un réel besoin de la population en la matière, et les offres numériques sont plus demandées que jamais. C’est pourquoi la CSS s’engage avec ses propres offres innovantes et par le biais de coopérations dans le domaine de la cybersanté pour qu’un grand coup d’accélérateur soit donné à la transformation numérique du système de santé et pour que la clientèle puisse en bénéficier. Pour la CSS, le passage au numérique offre un instrument d’optimisation de la qualité et de l’efficience dans le domaine de la santé. Deux des principaux objectifs de la cybersanté sont la meilleure mise en réseau des acteurs du système de santé et le renforcement de la responsabilité individuelle des acteurs.

La CSS a mis sur pied avec des partenaires la plateforme numérique de santé Well, qui offre un accès interactif au système de santé à toutes les personnes domiciliées en Suisse et est ouvert à l’ensemble des acteurs (fournisseurs de prestations, assurances, pharmacies, etc.). La plateforme de santé pose les bases de soins intégrés numériques dans toute la Suisse.

Avec des projets tels que «myStep», les assurés peuvent prendre la responsabilité de leur santé. A l’aide des appareils mobiles, les malades chroniques sont en mesure de surveiller leur maladie, de rester mobiles et grâce à la télécommunication, d’être en contact à tout moment avec des professionnels. A l’avenir, les fournisseurs de prestations seront mis en réseau par le dossier électronique du patient. Les patients à leur tour valideront les interfaces afin de permettre les échanges et bénéficieront ainsi, grâce à l’analyse (sous anonymat) de leurs données, d’une médecine personnalisée. Grâce au passage au numérique, le degré de transparence n’augmente pas uniquement du côté des assurés, mais aussi au niveau des prestations fournies grâce à l’analyse de données des institutions. Cela peut améliorer la qualité et freiner les coûts. De plus, la transformation numérique permet de mieux répondre aux besoins des clients. Avec myGuide, la CSS propose à ses clients un conseil médical personnalisé, qui est disponible 24h/24.

Néanmoins, le numérique ne peut progresser que dans un système de données efficace et de qualité. Cela nécessite d’avoir les bonnes conditions cadres qui garantissent la sécurité des données et ne compromettent pas la solidarité dans l’assurance obligatoire des soins, sans toutefois freiner le potentiel du numérique. Les données de santé personnelles recèlent ainsi par exemple un potentiel important en matière de soins de santé. Une meilleure coordination des traitements médicaux grâce à l’exploitation des données de santé personnelles entraîne une meilleure qualité et de ce fait aussi, des coûts moins élevés. Pour exploiter les données de santé, il existe dans certains pays ce que l’on appelle des Trust-Centers. Ils associent et gèrent les données de santé personnelles et les mettent à disposition dans un environnement sécurisé avec un niveau qualitatif élevé. Cela permet aux patientes et patients, aux institutions de recherche et aux fournisseurs de prestations de consulter des données de santé récentes, structurées et de grande qualité.

Le but doit être de créer, grâce à la technologie et à la réglementation, un écosystème permettant une exploitation des données fiable tout en préservant la souveraineté des patientes et patients en matière de données. Outre une réglementation adéquate, un écosystème numérique requiert en priorité des infrastructures techniques, des applications et des données de qualité.

Votre partenaire santé

En tant que partenaire santé, nous nous engageons pour un mode de vie sain, pour une guérison active et pour une gestion consciente de la maladie.

Etre en bonne santé
Nous aidons nos clientes et clients à garder un équilibre tant physique que psychique.
Pour vivre en bonne santé
Guérir
En cas de maladie et de questions médicales, nous aidons à mieux s’y retrouver et à obtenir des réponses rapidement.
Guérir activement
Vivre avec une maladie
Avec nos offres complé­mentaires, nous permettons une gestion consciente des maladies chroniques.
Gérer la maladie