Troubles de l’érection: que faire? Traitements possibles et conseils

1354565597

Les troubles de l’érection peuvent survenir à tout âge. La plupart du temps, des facteurs organiques et, plus rarement, psychiques en sont la cause. Cependant, il existe différents traitements prometteurs.

Troubles de l’érection: pas forcément liés à l’âge

Bien que les troubles de l’érection (également appelés «dysfonction érectile») et l’impuissance puissent frapper les hommes de tout âge, ce sont principalement les hommes de plus de 60 ans qui sont concernés. Explications du prof. Daniel Eberli, directeur du service d’urologie à l’Hôpital universitaire de Zurich, à ce sujet: «Dans cette tranche d’âge, plus de 50% des hommes se plaignent de troubles de l’érection.» Les problèmes apparaissent lorsque, malgré l’excitation sexuelle, trop peu de sang afflue dans le corps caverneux du pénis.

Causes possibles des trou­bles de l’érection et de l’impuissance

La dysfonction érectile doit dans tous les cas être prise au sérieux compte tenu des différentes causes possibles. Elle peut par exemple être le signe d’un trouble de la circulation sanguine et de maladies sérieuses telles que l’hypertension.

Une grande partie des hommes ayant souffert d’un infarctus du myocarde rapportent avoir souffert auparavant de troubles de l’érection.
Prof. Daniel Eberli, directeur du service d’urologie de l’Hôpital universitaire de Zurich

Causes physiques possibles:

  • Maladies du métabolisme et des organes (p. ex. diabète sucré)
  • Maladies des nerfs et du cerveau (p. ex. sclérose en plaques, accident vasculaire cérébral)
  • Problèmes de prostate après l’ablation de la prostate ou inflammation de la prostate
  • Maladies cardiovasculaires (p. ex. artériosclérose, hypertension ou maladie coronarienne)

Le déficit en testostérone, par exemple en raison de l’andropause chez les hommes, a également un impact sur les dysfonctions érectiles. Dans de rares cas, des causes psychiques telles que le stress peuvent entrer en ligne de compte, en particulier chez les jeunes hommes.

Que faire en cas de troubles de l’érection

Il existe autant de traitements contre les troubles de l’érection que de causes de ceux-ci. En voici des exemples:

Anneau pénien

L’anneau pénien empêche le sang de s’écouler hors du membre. Il est idéalement constitué de caoutchouc ou de silicone. Pour déployer ses effets, l’anneau est placé autour du pénis, mais pas autour du scrotum. Attention: les anneaux en métal comportent le risque de ne plus pouvoir être retirés en cas d’érection. Il faudrait donc les éviter.

Pompe à vide

Lors de ce traitement, on introduit le pénis au repos dans un cylindre (généralement en plastique ou en verre), duquel l’air est aspiré. Cela augmente l’afflux sanguin dans le corps caverneux et provoque une érection.

Médicaments

Si les méthodes mécaniques n’aboutissent pas, on se tourne vers des médicaments sous forme de pilules ou d’injections. Les pilules ont pour effet d’élargir les vaisseaux péniens par l’amplification des signaux nerveux, ce qui augmente l’afflux sanguin dans le corps caverneux. Dans le même temps, cela bloque une enzyme qui aide à réduire rapidement une érection en cours. Le traitement par injection consiste à injecter un médicament dans le corps caverneux du pénis, ce qui provoque une érection après environ un quart d’heure.

Implant dans le corps caverneux

Si toutes les options susmentionnées ne suffisent pas pour traiter les troubles de l’érection, il est possible d’envisager un implant dans le corps caverneux. Daniel Eberli explique: «Les implants sont des appareils high-tech qui provoquent une érection par simple pression sur un bouton.»

Inconvénient des prothèses: on estime que 15% des patients subissent des complications. De plus, les implants sont chers et ne sont pas pris en charge par l’assurance-maladie.

Les remèdes maison sont-ils efficaces?

Que pense Daniel Eberli des multiples remèdes maison qu’on trouve sur Internet, comme la consommation de lait avec des asperges séchées, de maca en poudre ou de piments? «Rien ne prouve que ces remèdes sont réellement efficaces», affirme Daniel Eberli. Il est néanmoins tout à fait possible que des remèdes maison, quels qu’ils soient, agissent indirectement, «par exemple s’ils sont pris en guise de préparation de type cérémonielle et qu’on pense bien faire».

En ce qui concerne les remèdes maison, la devise est la suivante: si cela ne sert à rien, cela ne fait pas non plus de mal.
Prof. Daniel Eberli, directeur du service d’urologie de l’Hôpital universitaire de Zurich

Facteurs de risque: tabagisme et alcool

L’expert souligne également l’importance d’adopter un mode de vie sain. «Les personnes qui font du sport, mangent sainement, boivent peu d’alcool et s’abstiennent de fumer réduisent considérablement le risque de troubles de l’érection.» Le tabagisme est un facteur vraiment néfaste, car il attaque les vaisseaux sanguins: plus un homme fume, plus il a de risques de devenir impuissant.

Les primes 2024 en un coup d’oeil

Calculer la prime

Entre de bonnes mains avec la CSS

Soulager les tensions
Testez l’application medicalmotion pendant une semaine gratuitement.
Vers l’offre
Analyser les symptômes
Recevoir une recommandation, prendre un rendez-vous médical, etc.
Découvrir l’appli Well
Coach de santé
Faites-vous conseiller personnellement sur des thèmes relatifs à la santé.
Découvrir le service