Résoudre les problèmes de sommeil

865993570 865993570

Depuis son enfance, Petra Imwinkelried souffre d’insomnies. Avec la thérapie du sommeil en ligne, elle trouve le bon rythme pour dormir, et ses nuits se passent mieux.

Problèmes pour s’endormir

Les remèdes contre les troubles du sommeil, Petra Imwinkelried les connaît (presque) tous: boire du lait chaud, écouter de la musique douce ou encore prendre des gouttes de valériane. Depuis qu’elle est petite, cette Suissesse de 51 ans se bat contre les insomnies. Elle met entre 30 et 60 minutes pour s’endormir. Généralement, elle se réveille au beau milieu de la nuit et reste encore une heure dans son lit à ressasser ses pensées. «Jusqu’à mes 45 ans environ, j’ai géré ça plutôt facilement. Mais ensuite, j’ai eu de plus en plus de mal à supporter la fatigue le matin», explique-t-elle.

Thérapie du sommeil en ligne

Dans le magazine clients de la CSS, Petra Inwinkelried est tombée sur l’article concernant la thérapie du sommeil en ligne. Curieuse, elle s’est inscrite sur le site Internet. Au bout d’une semaine, elle a pu commencer la thérapie. Elle a installé l’appli sur son smartphone et a commencé par suivre les leçons du coach virtuel «Albert».

Le journal du sommeil: la clé du succès

Mais Petra explique avec scepticisme qu’«Albert» ne lui a pas appris grand-chose. En revanche, elle a beaucoup aimé le journal du sommeil. Ce dernier est intégré dans l’appli. Elle y indique chaque jour à quelle heure elle se couche, quand elle s’endort et combien de fois et pendant combien de temps elle se réveille la nuit. «Dans l’évaluation, j’ai constaté qu’en moyenne, sur les 8 heures passées au lit, je ne dormais que 5 heures», se rappelle Petra.

Petra Imwinkelried
Jusqu’à mes 45 ans environ, j’ai géré ça plutôt facilement. Mais ensuite, j’ai eu de plus en plus de mal à supporter la fatigue le matin.
Petra Imwinkelried

Trouver le bon rythme de sommeil

Au bout de 2 semaines, à partir des indications notées par Petra dans le journal de bord du sommeil, le coach virtuel lui a préparé une thérapie adaptée à ses besoins, à savoir 6 heures de sommeil par nuit, sans exception. Si, pendant une semaine, elle dormait plus de 85% de ce temps, soit environ 5 heures, le temps de sommeil pour la semaine suivante était rallongé de 15 minutes

Au début avec un manque de sommeil

Au début, Petra Imwinkelried était très motivée. Mais ensuite, le manque de sommeil a commencé à être pesant: «Le soir, je m’asseyais sur le canapé complètement lessivée et je savais que si je ne tenais pas encore 3 heures, j'allais encore devoir me lever à 4 heures. Pour moi, c’était vraiment trop peu de sommeil.»

Conclusion: la méthode a fonctionné

De son propre chef, Petra Imwinkelried a augmenté la durée de sommeil plus vite que ce que la thérapie du sommeil prévoyait. Le coach virtuel a un peu protesté, mais la méthode a tout de même fonctionné. En tout, la thérapie élaborée sur mesure pour elle a duré entre 4 et 5 semaines. Petra Imwinkelried est très satisfaite du résultat: «J’ai trouvé mon rythme de sommeil optimal de 7 heures et, maintenant, je dors entre 85% et 95% du temps que je passe au lit, contre seulement 60% avant.»

Que voulez-vous lire?