Premiers secours pour les bébés et les jeunes enfants

1136194850 1136194850

En tant que parent, on a le cœur qui se serre quand on pense aux dangers qui menacent presque partout nos enfants chéris. Savoir comment agir en cas de petite ou grande urgence et quand les choses deviennent critiques vous donne de l’assurance en cas de problème.

Évaluer la situation

En règle générale, dans chaque situation, il faut commencer par se faire une vue d’ensemble, évaluer la situation. L’enfant est-il tombé de la balançoire, pleure-t-il et se relève-t-il? Dans ce cas, il n’y a probablement pas lieu de s’inquiéter. Mais s’il reste allongé et ne réagit pas, il faut alors agir rapidement.

Bei der Einschätzung, wie schlimm es um den Patienten steht, unterscheidet die Nothilfe zwischen 3 Zuständen:

  1. Réactif
    Dans ce cas, il faut être prévenant, installer l’enfant comme il le souhaite et, en fonction de la situation, se rendre chez le pédiatre, à la clinique pédiatrique ou directement effectuer un appel d’urgence au 144.
  2. Perte de connaissance
    Dans ce cas, placer le petit patient en position latérale de sécurité, puis alerter immédiatement les secours. Il faut tenir les nourrissons avec une «prise en C»: le pouce et l’index tiennent le menton du bébé. Son corps repose sur l’avant-bras, le ventre sur le coude. Les fesses restent légèrement plus hautes que la tête. Les enfants plus âgés sont placés comme les adultes en position latérale de sécurité.
  3. Aucune respiration
    Si l’enfant est inanimé et ne réagit pas, il faut immédiatement appeler les secours. S’il ne respire plus ou si sa respiration semble anormale et qu’il a du mal à respirer, il faut alors immédiatement réanimer l’enfant.

En cas d’incertitude concernant l’état de l’enfant, il faut toujours supposer le pire.

Soin des petites plaies

Voici comment traiter les écorchures superficielles ainsi que les gerçures, les contusions et les plaies:

  • se laver soigneusement les mains
  • retirer tout corps étranger avec une pince à épiler
  • nettoyer avec un peu d’eau puis laisser sécher ou tamponner délicatement
  • appliquer une quantité généreuse de désinfectant, laisser agir 2 à 3 minutes
  • mettre un pansement ou un bandage
  • changer le pansement ou le bandage toutes les 24 heures et désinfecter la plaie

Les coupures peuvent être plus profondes que les écorchures ou les plaies superficielles. Si elles sont plus longues que 1,5 cm ou si elles sont situées sur le visage, le cou ou près des articulations, il faut consulter un médecin pour éventuellement recoudre ou recoller la plaie.

Les blessures par morsure sont aussi un cas particulier. Elles s’infectent très facilement. Par conséquent, il faut nettoyer soigneusement ces blessures avec de l’eau savonneuse. Ce processus est toutefois relativement douloureux. Ensuite, il faut recouvrir la plaie et la faire examiner par un médecin dans l’heure qui suit. Il faut surveiller tous les types de plaies. Les signes d’inflammation sont des rougeurs, des gonflements ou des douleurs pulsatiles. Dans ce cas, même pour des plaies superficielles, il faut consulter un médecin.

En cas de blessure par arme blanche, il faut laisser l’objet dans la plaie et se rendre immédiatement chez un médecin. Si la plaie saigne abondamment, il faut allonger l’enfant, placer la partie du corps blessée plus haute que le cœur, comprimer un matériau absorbant sur la plaie et appliquer un pansement compressif. Alerter ensuite les services d’urgence le plus rapidement possible.

Premiers secours en cas de brûlures

On distingue trois degrés différents de brûlures selon leur intensité. Les brûlures au premier degré comprennent déjà les forts coups de soleil. Les recommandations sont les suivantes:

  • immerger immédiatement les brûlures dans de l’eau chaude à 18-22°C pendant au moins 10 à 15 minutes, si possible dans un lavabo ou une cuvette. Faire attention à la température, en particulier pour les nourrissons et les enfants en bas âge, afin de ne pas provoquer d’hypothermie.
  • ne pas toucher les cloques de brûlure et éviter de les percer
  • si des vêtements collent à la plaie, ne pas les enlever
  • panser la plaie ou la couvrir à sec en cas de consultation chez le médecin

Si la brûlure est plus grande qu’une pièce de 1 franc ou si elle se situe sur les mains, les pieds, le visage ou les parties génitales, il faut consulter immédiatement un médecin.

Premiers secours en cas d'intoxication

Les jeunes enfants en particulier aiment mettre toutes sortes de choses dans leur bouche. Tout n’est pas sain. En cas de suspicion d’intoxication, il ne faut en aucun cas faire vomir l’enfant, ni lui donner à boire (pas même du lait). Voici ce qu’il faut faire:

  • déterminer ce que l’enfant a pris (si possible: quoi, quand, combien)
  • appeler le centre de Tox Info au 145 dès que possible et suivre leurs instructions

Si l’enfant a un comportement anormal, s’il perd connaissance ou est en détresse respiratoire, il faut appeler immédiatement les services d’urgence au 144.

Premiers secours en cas de saignements de nez

Les saignements de nez sont généralement bénins. Il ne faut consulter le pédiatre que si l’hémorragie ne peut être arrêtée après 10 à 15 minutes, comme suit:

  • s’asseoir bien droit, placer les bébés et les jeunes enfants sur les genoux d’un adulte
  • maintenir la tête vers le bas
  • si possible, éviter de faire avaler le sang, car cela peut entraîner des nausées
  • mettre un linge froid sur la nuque, cela contracte les vaisseaux sanguins

La vue de leur propre sang peut effrayer les enfants. Utiliser par exemple un tissu rouge pour éponger le sang le rend moins visible.

Premiers secours en cas de piqûre d’insecte

Voici ce qu’il faut faire lorsqu’un enfant ou un bébé se fait piquer par une guêpe, une abeille, un bourdon ou un frelon:

  • retirer le dard avec une pince à épiler s’il est encore présent
  • refroidir l’endroit de la piqûre, surélever la partie du corps concernée si nécessaire
  • en cas d’allergie connue, prendre les médicaments

En cas de réaction allergique, notamment de détresse respiratoire, il faut appeler immédiatement les urgences au 144.

Premiers secours en cas d’étouffement

Il arrive que les enfants s’étouffent. Dans le jargon technique, on appelle cela «obstruction des voies respiratoires par un corps étranger». Tant que le bébé ou le (jeune) enfant tousse, c’est le signe que l’air passe. Par conséquent, il faut d’abord parler calmement à l’enfant.

Si l’enfant continue d’avoir des difficultés respiratoires, mettez-le en position verticale et penchez-le en avant. Placez les bébés ou les petits enfants qui risquent de s’étouffer avec le visage vers le bas sur votre avant-bras ou votre cuisse. Il faut que sa tête soit plus bas que son torse. Donnez 5 coups entre les omoplates avec le creux de la main. Si un grand enfant continue de montrer des signes d’étouffement, effectuez cinq fois la manœuvre de Heimlich. Pour les bébés, pressez cinq fois au milieu de la cage thoracique avec deux doigts, puis redonnez cinq coups dans le dos. Répétez ce processus. Si l’enfant perd connaissance, commencez la réanimation.

Même si l’objet est délogé, il faut ensuite consulter un médecin au cas où il aurait glissé dans l’un des poumons de l’enfant.

Kit de premiers secours & cours

Que doit contenir un kit de premiers secours pour les (jeunes) enfants?

L’essentiel (aussi en déplacement):
  • Désinfectant (qui ne brûle pas)
  • Pansements adhésifs agréables pour la peau
  • Pansements, compresses et bandages
  • Ciseaux à pansement
  • Pince à épiler pointue
  • Gants jetables
  • Echarpe triangulaire
  • Crème pour la cicatrisation des plaies
  • Stick contre les piqûres d’insectes
  • Sérum physiologique
A avoir chez soi:
  • Thermomètre médical
  • Suppositoires pour la fièvre
  • Compresses chaudes / froides
  • Pastilles de charbon
  • Gélules contre la diarrhée
  • Sirop contre la toux
  • Pommade contre les refroidissements

Cours de premiers secours

Pour apprendre les gestes de réanimation spécifiques aux bébés et aux jeunes enfants, il vaut la peine de suivre un cours de premiers secours. La Croix-Rouge et l’Alliance suisse des Samaritains proposent de tels cours de 3 à 6 heures dans toute la Suisse.

Que voulez-vous lire?

Entre de bonnes mains avec la CSS

Conseil médical 24h/24
Conseil gratuit jour et nuit, même quand vous êtes à l’étranger. 
Découvrir le service
Jusqu’à CHF 500
Le compte «santé» soutient les activités destinées aux familles.
En voici le principe
Vous avez de l’asthme?
Nous vous aidons en détail avec nos conseils et vous aidons à respirer.
Voir l’offre