Pourquoi le coronavirus fait peur, et que faire contre cela

1128517950 1128517950

Tout d’un coup, rien n’est plus comme avant. Il y a encore peu de temps, la routine et les habitudes nous énervaient parfois. Le quotidien peut être si ennuyeux, si peu spontané. Et soudain, voilà que nous souhaitons le retrouver. Notre monde habituel, qui nous donne un sentiment de sécurité et bien plus de liberté.

Lorsque tout bascule d’un moment à l’autre

Bien que nous souhaitions parfois ardemment que les choses changent, cela peut également nous déstabiliser, provoquer des angoisses ou une certaine résistance en nous – surtout lorsque ces changements nous sont imposés.

Des sentiments partagés dans le monde entier face à la situation actuelle. En plus du défi médical face auquel nous place le coronavirus, les changements socio-économiques qui l’accompagnent sont radicaux et inéluctables.

Inquiétude et peur

Le sentiment de contrôler certains aspects de notre vie ou de savoir par expérience que nous sommes capables de venir à bout de certaines situations nous donne de la sécurité. Lorsque les écoles, les restaurants et les magasins ferment, que les voyages et les manifestations sont annulés et que des communiqués sont publiés en permanence sur le coronavirus, la sécurité habituelle s’envole soudain. Nous nous sentons déstabilisés, peut-être menacés, et certains ressentent de la peur. 

La peur est une émotion naturelle et importante. Elle nous avertit des dangers et active notre corps afin que nous soyons prêts à nous défendre ou à prendre la fuite. Elle nous aide à identifier les situations dangereuses et à en venir à bout.

La peur, un mécanisme de protection

Avoir peur signifie reconnaître un danger. Exactement. Il vaut mieux éviter un chien qui grogne en montrant les dents. Ne vous approchez pas trop près du bord glissant d’une falaise. Assurez-vous que la voiture qui arrive à toute vitesse vous a vus avant de traverser la route. Restez chez vous et respectez les directives et recommandations afin de vous protéger du coronavirus. Tout cela est rationnel et judicieux. 

La peur rend impuissant

Néanmoins, lorsque les inquiétudes et les angoisses augmentent, lorsqu’elles surgissent plus souvent que d’habitude et sont plus persistantes, plus difficiles à contrôler, la peur prend trop de place. Cela peut justement arriver avec un événement exceptionnel aussi présent que le coronavirus. Et ce n’est qu’en faisant face à ses angoisses et en apprenant à les gérer qu’on peut évoluer.

Mann spielt Waldhorn

Thérapie en ligne en cas d’angoisse

Une aide efficace en cas d’angoisses, d’inquiétudes et de crises de panique.

En savoir plus

Faites face

Qu’il s’agisse d’une pandémie, d’inquiétudes relatives à votre santé ou à celle de vos proches, de la peur de l’avion ou de malaises lorsque vous vous trouvez dans la foule: les facteurs de peur sont multiples, et il existe différentes formes de peur et aucun remède miracle. Ceci peut vous aider:

1. Contrôler la réalité: quel est le danger réel?

De nombreux facteurs de peur comportent également un risque; un danger se cache en effet quelque part. Néanmoins, les inquiétudes et angoisses excessives ont quelque chose d’irrationnel. En voici un exemple:

  • Les personnes qui ont peur de l’avion n’ont généralement aucun problème à rouler en voiture ni à vélo. Selon des études, l’avion est toutefois le moyen de transport le plus sûr.
  • En général, les «petites bêtes» ont peur des «grosses». Malgré cela, de nombreuses personnes ont peur des araignées ou des rats.

Interroger ses peurs et regarder la réalité en face peut aider. Quelle est la probabilité que ce danger vous touche vous personnellement et justement aujourd’hui? 

Interroger sa peur de la contamination

Si vous avez peur d’être contaminés, vous pouvez contrôler la réalité comme suit:

  • A quoi ressemble mon quotidien, est-ce que je respecte les recommandations?
  • Les rayons de papier toilette sont-ils vraiment toujours vides de partout?

Il est conseillé de s’informer de manière ciblée auprès de sources fiables et de ne pas se laisser emporter dans une tourbillon de gros titres négatifs. 

2. Eviter l’évitement

Eviter un danger réel constitue un réflexe judicieux. Par exemple lorsqu’on ne veut pas être contaminé ou se faire mordre par un chien agressif.

Néanmoins, éviter les peurs générées par des éléments qui ne sont pas vraiment menaçants n’est pas une bonne stratégie. Même si cela permet d’atténuer la peur. En effet, c’est seulement en abordant le facteur de peur que l’on réalise qu’il n’arrive rien de grave. Vous savez au fond de vous qu’il n’est pas raisonnable d’avoir peur d’un tunnel, d’un pont ou des chiens en général. Mais comment réaliser que vous pouvez survivre à la traversée d’un tunnel si vous n’en empruntez jamais? Cette expérience est justement centrale: ce n’est pas dangereux, il ne m’est rien arrivé! Voilà comment se débarrasser de peurs excessives. 

3. Relaxation

Peur: la réaction du corps

La peur a également des effets sur le corps. Etant donné qu’elle est une réaction à quelque chose que notre cerveau a interprété comme un danger, le corps se prépare instantanément à la lutte ou à la fuite.

Nos pulsations cardiaques augmentent, nous transpirons, et la respiration s’accélère. Ou l’on est paralysé et se sent tout d’un coup impuissant. On a l’impression d’être à la merci du danger et faible, la respiration ralentit, et on a le vertige.

Il existe différentes méthodes de relaxation afin de remédier à la peur: détente progressive des muscles, biofeedback ou training autogène, pour n’en citer que quelques-unes.

C’est en forgeant qu’on devient forgeron

Il peut paraître impossible d’arriver à se détendre lorsque le corps est dominé par la peur. La règle d’or est donc: c’est en forgeant qu’on devient forgeron! Mieux vous maîtrisez votre technique de relaxation, mieux votre corps y réagit. Ceci est important à double titre.

Apprendre à connaître sa peur

Dans un premier temps, il est important de bien connaître sa peur. Reconnaître le moment où elle se profile, où «ça» commence et ne surtout pas la laisser enfler. Ce mécanisme peut facilement être interrompu par la relaxation.

Dans un deuxième temps, une certaine «routine de détente» permet également d’adoucir la peur déjà présente et de redevenir maître de ses pensées.

Les primes 2021 en un coup d’oeil

Que voulez-vous lire?

Entre de bonnes mains avec la CSS

Vous dormez mal?
Avec cette application, vous améliorez votre sommeil et votre qualité de vie.
Tester gratuitement
Equilibre psychique
Déprime, stress et angoisses: trouvez une aide efficace en ligne. 
Sortir d’un état négatif
Yoga et gestion du stress
Nous participons aux coûts des offres de relaxation via le compte «santé».
En savoir plus