Faux croup

Le faux croup est une forme très fréquente du syndrome de croup, comme la diphtérie. Une infection virale provoque une inflammation et un rétrécissement des voies respiratoires inférieures. On observe une forme typique de toux convulsive aboyante, surtout le soir.

Résumé

Le faux croup est une forme très fréquente du syndrome de croup, comme la diphtérie. Une infection virale provoque une inflammation et un rétrécissement des voies respiratoires inférieures. On observe une forme typique de toux convulsive aboyante, surtout le soir. Bien souvent, l’inspiration d’air frais à basse température ou l’inhalation d’air chaud et humide atténue les symptômes. Il faut aussi rester calme.

Symptômes

  • Toux convulsive ressemblant à des aboiements
    • Se manifeste surtout en fin de soirée et la nuit, de façon brutale
    • Souvent seulement deux à trois heures après la mise au lit de l’enfant
  • Enrouement pouvant aller jusqu’à l’extinction de voix
  • Sifflements à l’inspiration
  • Etat général bon à légèrement altéré
  • Souvent précédé, pendant quelques jours, de symptômes de rhume
  • Pas ou peu de fièvre
  • Signes typiques pour les parents, pouvant indiquer une crise prochaine: à l’approche du soir, la toux change. Elle n’est plus superficielle mais profonde et sourde.
  • Les symptômes s’atténuent généralement en quelques jours sans séquelles.
  • Complications:
    • Détresse respiratoire, pouvant aller jusqu’à une coloration bleuâtre des lèvres (cyanose)
    • Risque de suffocation dans les cas les plus extrêmes

Causes et traitement

Cause

  • Maladie généralement causée par une infection virale des voies respiratoires
    • Dans 75% des cas, virus parainfluenza en cause
    • Inflammation de la muqueuse du larynx et de la trachée, parfois aussi des bronches
  • Facteurs de risque
    • Touche en général les enfants de 3 à 5 ans
    • Prédisposition individuelle supposée
    • Période de propagation des maladies, surtout l’automne et l’hiver

Suivi au cabinet médical / à l’hôpital

Examens possibles
  • Auscultation des poumons
  • Contrôle de la saturation en oxygène
Traitements possibles
  • Général: se reposer, respirer de l’air frais
  • En fonction du degré de gravité
    • Inhalation de solution saline à l’aide d’un nébuliseur
    • Inhalation de cortisone ou d’adrénaline
    • Prise de cortisone en suppositoire ou par voie intraveineuse
    • Le cas échéant, administration d’oxygène
    • Surveillance en médecine intensive évent. indiquée
    • Rare: maintien des voies respiratoires dégagées par intubation (respiration artificielle)

Que puis-je faire moi-même?

  • Aucune mesure préventive particulière connue (pas de vaccin)

Si aucun symptôme alarmant (cf. ci-après):

  • En priorité: apaiser l’enfant et conserver soi-même son calme
  • Faire respirer de l’air froid et humide ou chaud et humide
    • Les humidificateurs électriques peuvent convenir (vaporisateur dans l’idéal).
    • Vapeur d’eau de la douche
    • Sortir avec l’enfant pour lui faire respirer de l’air frais ou froid
    • On ne peut pas savoir à l’avance quelle méthode sera la plus efficace.
  • Une fois que l’enfant est calmé et si cela semble nécessaire: lui faire inhaler les médicaments prescrits par le médecin
  • Dès que l’enfant est d’accord: appliquer évent. des enveloppements froids autour du cou
  • La position assise, même au lit, facilite la respiration.
  • Le cas échéant, prendre des médicaments pour calmer la toux et fluidifier les sécrétions

Quand consulter un médecin?

  • Pas d’amélioration après une heure au plus tard
Symptômes alarmants qui nécessitent la consultation d’un médecin en urgence:
  • Forte fièvre (plus de 38 degrés)
  • Signes de détresse respiratoire
    • Creusement important entre les côtes lors de la respiration
    • Coloration bleue des lèvres (cyanose)
    • Crainte d’une suffocation
  • Elocution étouffée et râles au moment d’expirer
  • Surabondance de salive
  • Pouls nettement accéléré
  • Troubles de la conscience

Synonymes

Faux croup, syndrome de croup, laryngitis subglottica, croup spastique, laryngite sous-glottique, croup viral, laryngotrachéite sténosante

Primes d’assurance-maladie en un coup d’oeil

Calculer la prime

Exclusion de responsabilité

La CSS ne garantit ni l’exactitude ni l’exhaustivité des données. Les infor­ma­tions publiées ne remplacent en aucun cas l’avis du médecin et du pharmacien.

CSS Assurance – votre partenaire santé

Etre en bonne santé, guérir, vivre avec une maladie: en tant que partenaire santé, la CSS Assurance vous accompagne tout au long de votre parcours personnel.

Entre de bonnes mains