Inflammation du vagin

L’inflammation du vagin (vaginite) peut être causée par différents agents infectieux.

Résumé

L’inflammation du vagin (vaginite) peut être causée par différents agents infectieux. De manière caractéristique, on note la présence de pertes inhabituelles, parfois nauséabondes, selon le type d’inflammation. Localement, l’inflammation provoque une rougeur, des démangeaisons et une sensation de brûlure. A titre préventif, il est recommandé de se protéger avec un préservatif et de veiller au maintien de la flore vaginale naturelle (p. ex. en évitant une hygiène intime excessive).

Symptômes

  • Pertes: aspect variable en fonction des germes impliqués.
    • En cas d’infection bactérienne: fluides et gris blanchâtre
    • En cas d’infection fongique: épaisses, grumeleuses, friables, avec parfois une surface blanc grisâtre
    • En cas d’infection par le trichomonas (organisme unicellulaire): jaunâtres et mousseuses
    • Odeur des pertes: peut être inhabituelle, désagréable, évoquant parfois le poisson
    • Pertes de sang: non typiques de la vaginite
  • Rougeur (lèvres et vagin)
  • Démangeaisons et sensation de brûlure à l’intérieur du vagin, parfois aussi en urinant
  • Douleurs pendant les rapports sexuels
  • Indication de maladie cancéreuse des organes sexuels (cancer du col de l’utérus):
    • Saignements de contact lors de rapports sexuels
    • Saignements après la ménopause
Complications
  • Extension de l’inflammation à l’utérus et aux trompes (annexite, salpingite)
Vaginose
  • Symptômes pas toujours faciles à distinguer de ceux d’une vaginite
  • Colonisation bactérienne insuffisante ou excessive
  • Etat généralement chronique, indolore
  • Désagréable: pertes abondantes, odeur de poisson

Causes et traitement

Causes

  • Pénétration et prolifération de bactéries, de champignons, plus rarement de virus (herpès) ou de protozoaires (organismes unicellulaires)
  • Transmission:
    • Contamination lors de relations non protégées
    • Eau de bain (y compris dans des piscines) ou utilisation commune de linges de bain
  • Facteurs favorables:
    • Perturbation de la flore vaginale normale (p. ex. déficit hormonal ou variations hormonales, sécheresse vaginale, déficience immunitaire)
    • Pilule contraceptive, ménopause
    • Irritations chimiques ou mécaniques (p. ex. hygiène intime excessive, rapports sexuels trop fréquents, tampons hygiéniques restés trop longtemps à l’intérieur du vagin)

Suivi au cabinet médical / à l’hôpital

Examens possibles
  • Examen gynécologique
  • Le cas échéant, réalisation d’un frottis pour identifier l’agent infectieux
Traitements possibles
  • En fonction du germe impliqué (p. ex. antibiotiques contre les bactéries, antifongiques contre les champignons)
  • Traitement concomitant du partenaire judicieux, le cas échéant, afin d’empêcher une nouvelle contamination réciproque («effet ping-pong»)
  • En cas de sécheresse vaginale importante: crème à base d’hormones

Que puis-je faire moi-même?

  • Observer les règles du sexe à moindre risque:
    • Pas de contact sexuel sans préservatif masculin ou féminin
    • Pas de sperme ou de sang (également sang des règles) dans la bouche, ne pas avaler
  • Meilleur moyen de prévention: préserver la flore vaginale naturelle et son milieu acide
  • A éviter:
    • Mesures d’hygiène excessives (douches vaginales)
    • Port prolongé d’un tampon ou d’autres corps étrangers
    • Utilisation fréquente de sprays intimes
    • Utilisation régulière de mousses, gels ou ovules contraceptifs (méthodes non fiables)

Quand consulter un médecin?

  • Pertes inhabituelles, éventuellement nauséabondes
  • Pertes d’apparence inhabituelle ou de consistance nouvelle (indépendamment du cycle menstruel)
  • Pertes de sang sans rapport avec les saignements menstruels
  • Démangeaisons et sensation de brûlure à l’intérieur du vagin
  • Douleurs et/ou saignements de contact lors de rapports sexuels

Synonymes

inflammation du vagin, vaginite, vaginose, inflammation de la vulve, vulvovaginite

Primes d’assurance-maladie en un coup d’oeil

Calculer la prime

Exclusion de responsabilité

La CSS ne garantit ni l’exactitude ni l’exhaustivité des données. Les infor­ma­tions publiées ne remplacent en aucun cas l’avis du médecin et du pharmacien.

CSS Assurance – votre partenaire santé

Etre en bonne santé, guérir, vivre avec une maladie: en tant que partenaire santé, la CSS Assurance vous accompagne tout au long de votre parcours personnel.

Entre de bonnes mains