Ostéomalacie et rachitisme

Cette maladie, qui est principalement due à une carence en vitamine D, provoque des troubles du métabolisme osseux et un ramollissement des os (p. ex. déformations).

Résumé

Cette maladie, qui est principalement due à une carence en vitamine D, provoque des troubles du métabolisme osseux et un ramollissement des os (p. ex. déformations). Chez l’enfant, on appelle ce phénomène le rachitisme. Chez l’adulte, on parle d’ostéomalacie. A titre préventif, il est recommandé de veiller à un apport suffisant en vitamine D (exposition au soleil, alimentation).

Symptômes

Rachitisme (dès le plus jeune âge)
  • Os mous, «malléables», à l’arrière de la tête
  • Fermeture tardive de la fontanelle
  • «Chapelet costal»: bosses visibles au point de transition entre les côtes et le sternum (allure d’un collier de perles)
  • Troubles de la formation des dents, défauts de l’émail dentaire, caries
  • Malformations osseuses (surtout au niveau des os des jambes, des côtes et de la colonne vertébrale)
  • Faiblesse musculaire, excitabilité musculaire accrue, convulsions
Ostéomalacie (à l’âge adulte)
  • Douleurs osseuses sourdes (surtout au niveau de la colonne vertébrale, du bassin et des cuisses)
  • Complications: fractures osseuses spontanées (c’est-à-dire sans choc correspondant)

Causes et traitement

Causes

  • Carence en vitamine D
    • Exposition insuffisante aux rayons UV (soleil)
    • Apports insuffisants par le biais de l’alimentation (carence alimentaire)
    • Absorption insuffisante par l’intestin (p. ex. maladies de l’intestin)
  • Troubles du métabolisme de la vitamine D

La vitamine D est nécessaire pour fixer les éléments minéraux tels que le calcium et le phosphate dans les os et durcir et stabiliser (minéralisation) les os du bébé, qui sont encore mous. L’ostéomalacie est une déminéralisation osseuse et un ramollissement des os déjà formés.

Suivi au cabinet médical / à l’hôpital

Examens possibles
  • Examen physique
  • Analyse de sang
  • Radiographie
Traitements possibles
  • Traitement de la maladie de base
  • En cas de carence en vitamine D: apport de vitamine D et de calcium

Que puis-je faire moi-même?

  • Passer régulièrement du temps et pratiquer des activités physiques à l’extérieur (en respectant les recommandations de protection solaire)
  • Veiller à avoir une alimentation variée et équilibrée (cf. pyramide alimentaire suisse)
    • Sources importantes de vitamine D: poissons gras (p. ex. saumon, hareng, maquereau), foie, beurre, lait entier, fromage, œufs
  • Prévention générale de la carence en vitamine D chez les nourrissons et les enfants en bas âge jusqu’à l’âge de trois ans
  • En hiver: assurer l’apport en vitamine D aussi bien par le biais de l’alimentation que par des compléments alimentaires ou des suppléments en vitamine D
  • Personnes à risque (surtout les personnes qui ne s’exposent pas suffisamment au soleil, et les plus de 60 ans): supplémentation en vitamine D tout au long de l’année

Quand consulter un médecin?

  • Os anormalement élastiques, qui se déforment
  • Douleurs musculaires, convulsions
  • Douleurs squelettiques sourdes
  • Fractures osseuses spontanées
  • Maladies du foie, des reins et de l’intestin
  • Carences alimentaires connues

Plus d'infos

Société Suisse de Pédiatrie
www.swiss-paediatrics.org/fr

Synonymes

ostéomalacie et rachitisme, rachitisme, ostéomalacie, carence en vitamine D, ostéomalacie juvénile, ramollissement des os

Primes d’assurance-maladie en un coup d’oeil

Calculer la prime

Exclusion de responsabilité

La CSS ne garantit ni l’exactitude ni l’exhaustivité des données. Les infor­ma­tions publiées ne remplacent en aucun cas l’avis du médecin et du pharmacien.

CSS Assurance – votre partenaire santé

Etre en bonne santé, guérir, vivre avec une maladie: en tant que partenaire santé, la CSS Assurance vous accompagne tout au long de votre parcours personnel.

Entre de bonnes mains