Quelle tenue choisir pour aller courir?

1290885092 1290885092

Par beau temps, la question est simple! Mais qu’en est-il lorsque les con­di­tions météorologiques deviennent plus chan­gean­tes? Les adeptes de course à pied doivent y réfléchir à deux fois: comment s’habiller pour aller courir? Court ou long? Et combien de couches de vêtement faut-il?

Manches courtes ou manches longues?

En été, il est recommandé de porter un t-shirt à manches courtes pour éviter la surchauffe. Il doit être respirant et favoriser l’évacuation de la transpiration. Si la température extérieure est inférieure à 15°C, on recommande de porter un t-shirt à manches longues. Des matières fines sont souvent suffisantes durant l’entre-saison. Si les températures sont très basses, voire négatives, il est recommandé de porter une couche de vêtement intermédiaire isolante en plus d’une veste de course. Celle-ci devrait idéalement être équipée d’une fermeture éclair pour permettre d’évacuer la chaleur corporelle en cas de besoin. Le choix des manches longues ou courtes dépend surtout du ressenti personnel en termes de chaud et de froid. Les données concernant la température sont donc à considérer à titre indicatif.

Conditions météorologiques et préférences déterminantes

Les conditions d’entraînement comme la météo et l’intensité jouent un rôle important dans le choix des vêtements de course. A côté des aspects fonctionnels, les préférences et expériences individuelles doivent être prises en considération pour rendre le jogging aussi bénéfique pour la santé, efficace et agréable que possible.

L’expérience aide à savoir quels vêtements sont le plus adaptés par quelle température.

Enfiler plusieurs couches de vê­te­ments, puis les ôter une par une: la bonne tactique? 

Pour éviter de trop transpirer, il est préférable de s’habiller de manière à avoir un peu froid au départ. Le principe de l’oignon est également connu sous le nom de «principe des trois couches»:

  • La couche la plus près du corps doit permettre d’évacuer la transpiration.
  • La couche intermédiaire doit tenir chaud.
  • La couche extérieure doit protéger du vent et de la pluie.

A quel moment les pantalons sont-ils trop chauds?

En général, les jambes sont moins sensibles au froid que le haut du corps. Il n’est toutefois pas rare que les adeptes de course à pied portent des leggings ou des sous-vêtements fonctionnels sous leur pantalon en faisant du jogging en hiver. Lorsque les températures sont légèrement supérieures à 0°C, des leggings trois quarts sont une bonne alternative aux pantalons. Entre 10 et 15°C, les shorts 2 en 1 avec pantalon intérieur intégré sont parfaits. A partir de 20°C, il est préférable de renoncer aux pantalons pour éviter la surchauffe.

Faut-il forcément des vêtements plus chauds par temps de pluie?

Lorsqu’il pleut, il est important de garder le corps au chaud, jusqu’à ce que l’on soit de retour au chaud. Une veste de pluie fine et légère est souvent le meilleur choix. En hiver, il faudrait la porter directement par-dessus une couche intermédiaire supplémentaire et, en été, par-dessus un t-shirt de course. Durant les chaudes journées d’été, une bruine légère peut même être très agréable sur la peau.

Changement de vitesse et de terrain

Le principe de l’oignon est une fois encore recommandé, puisqu’il permet de pratiquer n’importe quel type de course. Plus la course est rapide et intense, moins il faut de couches pour rester au chaud. De plus, des couches supplémentaires peuvent gêner si la course est intense. Si vous prévoyez un trail running en montagne, votre sac à dos doit absolument contenir une veste de pluie légère: ainsi, vous ne vous laisserez pas surprendre par un changement soudain de météo.

Irritations, points de pression et cloques: comment les éviter

Durant la course à pied, l’endroit le plus sensible se situe entre les cuisses, en particulier si l’on transpire. En réduisant le taux d’humidité de la peau, on réduit le risque d’irritation cutanée. Des vêtements aux matières respirantes et permettant l’évacuation de la transpiration sont donc tout indiqués. Des chaussures mal adaptées ou un soutien-gorge de sport mal ajusté peuvent provoquer des cloques, des points de pression ou des frottements.

Astuce: il est conseillé de tester les nouveaux vêtements durant un entraînement plutôt que lors d’une compétition pour éviter les mauvaises surprises.

Vêtements de course: faut-il vraiment y mettre le prix?

Les vêtements fonctionnels sont certes un peu plus chers, mais permettent généralement au corps de mieux respirer, de rester davantage au sec et d’avoir une meilleure régulation thermique. D’un point de vue éthique, il peut valoir la peine de dépenser un peu plus d’argent: la plupart du temps, un fabricant se souciant de l’empreinte écologique et des conditions de travail équitables répercutera sur le prix final des coûts de production naturellement plus élevés.


Sources:

Les primes 2023 en un coup d’oeil

Calculer la prime

Entre de bonnes mains avec la CSS

Soulager les tensions
Testez l’application medicalmotion pendant une semaine gratuitement.
Vers l’offre
Analyser les symptômes
Recevoir une recommandation, prendre un rendez-vous médical, etc.
Découvrir l’appli Well
Coach de santé
Faites-vous conseiller personnellement sur des thèmes relatifs à la santé.
Découvrir le service