Cancer du côlon, cancer colorectal

Le cancer du côlon fait partie des maladies cancéreuses les plus fréquentes. La tumeur maligne (carcinome) se forme dans la muqueuse intestinale et se dissémine ensuite dans d’autres tissus.

Résumé

Le cancer du côlon fait partie des maladies cancéreuses les plus fréquentes. La tumeur maligne (carcinome) se forme dans la muqueuse intestinale et se dissémine ensuite dans d’autres tissus. Le risque de cancer du côlon est plus important en cas de mauvaise hygiène de vie et d’antécédents de maladies cancéreuses, notamment. Parmi les principaux symptômes, on peut citer une modification des selles, qui prennent une couleur rouge ou noirâtre.

Symptômes

  • Pas vraiment de premiers symptômes clairs
  • Dans certains cas, première manifestation de la maladie par une carence en fer, sans troubles digestifs
  • Selles sanglantes, éventuellement noirâtres ou glaireuses
  • Alternance de constipation et de diarrhée, ballonnements ou selles très fines («selles filiformes»)
  • Douleurs spasmodiques, ballonnements et augmentation du tour de taille
  • Symptômes généraux de tumeur: carence en fer (anémie) avec pâleur, abattement, baisse de performance, perte de poids

Causes et traitement

Causes

Les causes exactes ne sont pas connues. Facteurs favorisants:

  • Age: 90% des personnes concernées ont plus de 50 ans
  • Mauvaises habitudes alimentaires et hygiène de vie défavorable
  • Surpoids
  • Consommation excessive de tabac et abus d’alcool pendant plusieurs années
  • Manque d’activité physique
  • Polypes intestinaux
  • Maladies inflammatoires chroniques de l’intestin
  • Facteurs génétiques
  • Cancer du côlon chez un parent du premier degré (risque familial important)
  • Polypes intestinaux héréditaires
  • Cancer colorectal héréditaire non polyposique (HNPCC)

Suivi au cabinet médical / à l’hôpital

Examens possibles
  • Examens physiques
  • Examens des selles (recherche de sang)
  • Imagerie médicale
    • Examen exploratoire avec prélèvements de tissu (biopsies) pour examen au microscope
    • Echographie
    • Scanner (CT), éventuellement
Traitements possibles
  • Intervention chirurgicale
  • Ablation de la tumeur
  • Ablation de toutes les métastases régionales, dans la mesure du possible (tumeurs secondaires dans les ganglions lymphatiques)
  • Pose d’un anus artificiel, à titre provisoire ou définitif
  • Chimiothérapie ou radiothérapie

Que puis-je faire moi-même?

  • Privilégier une alimentation variée, riche en fibres, pauvre en matières grasses et en viande
  • Eviter le surpoids, le manque d’exercice, l’alcool et le tabac
  • Réaliser les examens préventifs selon les recommandations (en particulier chez les personnes particulièrement à risque)
  • Ne pas ignorer les signes physiques alarmants

Obtenez une Recommandation de prévention personelle.

Quand consulter un médecin?

  • Troubles digestifs
  • Modifications des selles
  • Constipation persistante (éventuellement en alternance avec de la diarrhée)
  • Selles filiformes persistantes
  • Présence de sang dans les selles, coloration rougeâtre de l’eau des WC
  • Coloration rouge ou noirâtre des selles
  • Fièvre, perte de poids, baisse de performance

Plus d'infos

Ligue suisse contre le cancer
www.liguecancer.ch

Info-Entraide Suisse
www.selbsthilfeschweiz.ch

Synonymes

cancer du côlon, cancer colorectal, carcinome du côlon, carcinome du rectum

Primes d’assurance-maladie en un coup d’oeil

Calculer la prime

Exclusion de responsabilité

La CSS ne garantit ni l’exactitude ni l’exhaustivité des données. Les infor­ma­tions publiées ne remplacent en aucun cas l’avis du médecin et du pharmacien.

CSS Assurance – votre partenaire santé

Etre en bonne santé, guérir, vivre avec une maladie: en tant que partenaire santé, la CSS Assurance vous accompagne tout au long de votre parcours personnel.

Entre de bonnes mains