Fibrose pulmonaire

La fibrose pulmonaire désigne un accroissement du tissu conjonctif non fonctionnel.

Résumé

La fibrose pulmonaire désigne un accroissement du tissu conjonctif non fonctionnel. Dans 50% des cas, la cause reste inconnue. Pour l’autre moitié des cas, des maladies auto-immunes, l’inhalation de substances nocives ou des infections sont à l’origine de la maladie. La fibrose pulmonaire se manifeste par une détresse respiratoire croissante et une toux sèche irritante. A titre préventif, éviter d’inhaler des substances nocives susceptibles de déclencher cette maladie et arrêter de fumer.

Symptômes

Symptômes principaux

Autres symptômes

  • Accélération de la respiration
  • Douleurs dans la poitrine
  • Poussées de fièvre
  • Cyanose (coloration bleue)
  • Perte de poids

Complications

Causes et traitement

Causes

  • Accroissement de tissu conjonctif non fonctionnel dans les poumons
  • Dans environ 50% des cas, cause inconnue (fibrose pulmonaire idiopathique)
Causes secondaires
  • Maladies auto-immunes et maladies rhumatismales
  • Inhalation de substances nocives
  • Inorganique: poussières de silicone, de charbon, d’amiante, de talc
  • Allergènes organiques: moisissures ou poussière d’excréments (p. ex. «poumon de fermier» et «poumon du colombophile»)
    • Gaz, vapeurs: vapeurs d’essence, solvants organiques
  • Médicaments
    • Cytostatiques («médicaments anticancéreux»), certains antibiotiques, médicaments pour le cœur et antidépresseurs
  • Insuffisance cardiaque ou insuffisance rénale chronique
  • Agent pathogène
    • Différents virus, bactéries, champignons, parasites

Suivi au cabinet médical / à l’hôpital

Examens possibles
  • Auscultation pulmonaire (écoute)
  • Test de la fonction pulmonaire
  • Radiographie et scanner (CT)
  • Bronchoscopie (examen des voies respiratoires)
  • Analyses de sang (mesure des gaz du sang)
  • Le cas échéant, prélèvement d’échantillons de tissu du poumon
Traitements possibles
  • Prévenir ou retarder la progression de la maladie
    • Elimination des effets des substances nocives
    • Préparations à base de cortisone, médicaments permettant d’inhiber le système immunitaire
    • Rééducation pulmonaire («sport pulmonaire»)
  • Oxygénothérapie
  • Traitement de l’insuffisance cardiaque
  • En dernier recours: transplantation pulmonaire

Que puis-je faire moi-même?

  • Eviter les facteurs déclencheurs
  • Arrêter de fumer
  • Eviter de s’exposer aux substances nocives présentes dans le milieu professionnel
    • Appliquer des mesures d’hygiène au travail (porter un masque de protection)
    • Se faire contrôler régulièrement par le service médical du travail (indispensable)
    • Le cas échéant, envisager de changer de métier
  • Programme d’activité physique, en particulier entraînement d’endurance

Quand consulter un médecin?

  • Détresse respiratoire
  • Toux sèche persistante
  • Sang dans les expectorations / toux avec expectorations de sang
  • Sensation d’oppression dans la poitrine
  • Douleur lors de la respiration
  • Détérioration significative de la force physique
  • Contrôles réguliers en cas d’exposition à des substances nocives présentes dans le milieu professionnel

Plus d'infos

Verein für Asbestopfer und Angehörige (Association pour les victimes de l'amiante et leurs proches)
www.asbestopfer.ch

Ligue pulmonaire suisse
www.liguepulmonaire.ch

Synonymes

fibrose pulmonaire, silicose, asbestose pulmonaire, pneumopathie interstitielle, pneumopathie diffuse

Primes d’assurance-maladie en un coup d’oeil

Calculer la prime

Exclusion de responsabilité

La CSS ne garantit ni l’exactitude ni l’exhaustivité des données. Les infor­ma­tions publiées ne remplacent en aucun cas l’avis du médecin et du pharmacien.

CSS Assurance – votre partenaire santé

Etre en bonne santé, guérir, vivre avec une maladie: en tant que partenaire santé, la CSS Assurance vous accompagne tout au long de votre parcours personnel.

Entre de bonnes mains