Le sport en été: la bonne manière d’en faire

Est-il conseillé de faire du sport en plein été? Est-il conseillé de faire du sport en plein été?

Un soleil radieux et des températures élevées donnent envie de se dépen­ser à l’air libre. Mais c’est justement en été qu’il faut observer certaines règles importantes lorsqu’on fait du sport à l’extérieur.

Préparer le corps à l’effort

Certains sportifs amateurs sont résistants, même en été: ils ne reculent ni devant la chaleur écrasante, ni devant les pollens. Infatigables, ils terminent leur entraîne­ment. Le plus important, c’est de rester en forme. Mais pour que l’exercice physique ait vraiment un effet positif, il faut suivre certaines règles.

S’échauffer brièvement

«Si j’ai déjà chaud en été, je n’ai pas besoin de me réchauffer davantage.» Presque tout le monde a déjà entendu cette affirmation qui, malheureusement, est fausse. La température extérieure n’a aucune incidence sur nos muscles. C’est pourquoi il est indispensable de s’échauffer brièvement avant chaque activité sportive. Ainsi, on prépare le corps à l’effort et diminue le risque de blessure.

Contrôler le taux d’ozone

En plein été, le taux d’ozone s’envole, donnant lieu à du smog. En cas d’effort physique, ce gaz peut entraîner des troubles tels qu’un larmoiement, un gonflement des muqueuses, des maux de tête ou des problèmes respiratoires. Il ne faut pas pour autant renoncer à s’entraîner dehors.

Cependant, pour éviter la pollution par l’ozone de manière ciblée, l’idéal est de s’entraîner tôt le matin en forêt ou dans un parc.

Les bienfaits de la pratique régu­lière d’un sport d’endurance dépassent la gêne occasionnée par la pollution de l’air.
Ingo Fengels, spécialiste des maladies des voies respiratoires et médecin du sport à la Hirslanden Klinik St. Anna

S’hydrater suffisamment

Bien que banal, ce conseil reste important: lorsqu’on pratique une activité sportive en été, il faudrait toujours prendre (et donc boire) suffisamment d’eau! En effet, une légère déshydratation nuit déjà à la concentration, à la performance, à l’endurance et au raisonnement.

Il faut donc compenser à temps le manque d’hydratation, qui se manifeste plus rapidement en été, et ce avant de ressentir la sensation de soif. Les médecins du sport conseillent aux sportifs de boire 2 à 3dl d’eau toutes les 15 minutes en été; en hiver, 1 à 2dl suffisent.

Adapter l’intensité de l’effort

Le soleil tape sur la tête, et le sol réverbère une chaleur étouffante; le joggeur a le pas lourd. Mais malgré le rythme ralenti, son cœur accélère? C’est normal. En cas de forte chaleur, le cœur bat jusqu’à 20 battements de plus pour un même effort.

L’intensité et l’étendue de l’entraînement peuvent être alors légèrement réduites en toute bonne conscience. Sinon, il est aussi possible de pratiquer des sports qui refroidissent automatiquement le corps, comme la natation. La randonnée et les sports qui exposent aux courants d’air diminuent aussi le risque de coup de chaleur.

Renoncer en cas de canicule

Un entraînement sportif est le plus efficace quand il est effectué à l’abri du soleil, de la chaleur et des pics d’ozone. Evitez donc le soleil ardent de midi et privilégiez les zones ombragées ou les heures plus fraîches du matin et du soir. Ainsi, l’entraînement procurera du plaisir et restera sain, même en plein été.

748342293
Jogging

Conseils sur le jogging

Améliorez votre technique de course grâce à quelques conseils et multipliez le plaisir.

Cest parti

Primes d’assurance-maladie en un coup d’oeil

Calculer la prime

Que voulez-vous lire?

Entre de bonnes mains avec la CSS

Jusqu’à CHF 500
Le compte «santé» soutient les activités qui maintiennent en forme.
En voici le principe
Gagner de l’argent
Utilisez active365 et récompensez votre mode de vie sain.
Découvrir active365
Douleurs ou tensions?
L’application medicalmotion aide avec des vidéos d’exercices.
Vers l’offre