Le sport après l’accou­che­ment: reprendre le jogging

1011939208 1011939208

Après la grossesse, beaucoup de femmes souffrent de fuites urinaires pendant le jogging. Nous montrons comment transformer pas à pas la course à pied en entraînement du périnée.

Le sport après la grossesse

La course à pied est très populaire, notamment auprès des femmes devenues mères. Ce sport est particulièrement intéressant pour ces dernières, car il requiert peu de temps, permet d’être flexible et de concilier vie professionnelle et vie familiale. Il suffit de passer le pas de la porte et de s’élancer.

B. a.-ba après l’accouchement

Après la grossesse et l’accou­che­ment, beaucoup de femmes choisissent le jogging pour reprendre le sport et retrouver leur forme physique. Pourtant, elles ont souvent des doutes, ne savent pas quel est le bon moment pour se mettre au jogging ni si c’est indiqué et bon pour leur santé. B. a.-ba: se mettre au jogging au plus tôt deux à trois mois après l’accouchement, commencer les entraînements intensifs à partir de quatre à six mois après l’accouchement.

Règle de bien-être pour la reprise

Règle de bien-être: vous pouvez vous essayer à la course à pied dès que la marche rapide est possible sur une période prolongée, que vous vous sentez en forme et que votre périnée a retrouvé sa tonicité. Ce «délai d’attente» est nécessaire, car les changements hormonaux ont entraîné un relâchement du tissu conjonctif, qui doit d’abord se tonifier à nouveau. Notre conseil: il vaut mieux reprendre un peu plus tard qu’un peu trop tôt afin de laisser au corps le temps de récupérer.

Retrouver le juste milieu: périnée et posture

Il va sans dire que le périnée de la femme est fortement sollicité et mis à l’épreuve par la grossesse et l’accouchement. Ces bouleversements entraînent souvent des fuites urinaires et des prolapsus. Les mauvaises habitudes de posture et de mouvement prises pendant la grossesse (dos cambré en raison du ventre qui grossit) persistent souvent après l’accouchement. Les douleurs dorsales et une déficience posturale sont alors inévitables. La combinaison d’une sollicitation importante du périnée et d’une posture mal coordonnée est particulièrement défavorable.

Activer le périnée pendant le jogging

La recommandation de contracter constamment le périnée pendant la course n’est définitivement plus d’actualité! Il faut plutôt alterner entre contraction et relâchement au rythme des foulées. Il s’agit d’activer de manière rythmée les trois couches des muscles pelviens, ce qui permet également de masser les organes du bassin. Evidemment, la marche et la course, si elles sont pratiquées correctement, améliorent la rapidité de contrôle et l’explosivité du périnée.

Le bon timing est essentiel

Un manque de contraction s’accompagne d’une perte de force et de rapidité; un excès entraîne constipation et hémorroïdes. Cette interaction subtile pendant la marche et la course a une influence décisive sur la continence. Le plus important est de savoir contracter et relâcher au bon moment. Le bon timing est essentiel!

Un périnée solide, qu’on arrive à contracter et à relâcher de manière ciblée, peut soulager, voire prévenir, les symptômes et troubles d’une descente de l’utérus après l’accouchement.

Descente de l’utérus après l’accouchement

Des tissus conjonctifs faibles ou un accouchement par voie basse sont les causes les plus fréquentes qui font que l’utérus descend. Voici comment reconnaître les symptômes et comment y remédier.

 

Cet article est présenté par: www.medical-running.com

Les primes 2023 en un coup d’oeil

Calculer la prime

Entre de bonnes mains avec la CSS

Soulager les tensions
Testez l’application medicalmotion pendant une semaine gratuitement.
Vers l’offre
Analyser les symptômes
Recevoir une recommandation, prendre un rendez-vous médical, etc.
Découvrir l’appli Well
Coach de santé
Faites-vous conseiller personnellement sur des thèmes relatifs à la santé.
Découvrir le service