Le jus d’orange est-il sain?

orange-orangensaft-kueche-1321973252.jpg orange-orangensaft-kueche-1321973252.jpg

Une question à laquelle il n’est pas si facile de répondre. Comme pour tous les jus de fruits, tout dépend de la qualité et de la fraîcheur. Bien sûr, la quantité joue aussi un rôle important.

Jus d’orange: bon ou mauvais pour la santé?

Le jus d’orange est particulièrement sain: cette affirmation n’est pas toujours vraie. Dans les grandes surfaces, le choix de jus de fruits est vaste. Difficile donc de s’y retrouver: les produits «100% à base de fruits» sont-ils les meilleurs? Faut-il préférer ceux avec adjonction de vitamines? Ou opter pour un jus du rayon frais ayant l’air d’avoir été fraîchement pressé?

Rien d’autre que des fruits

Pour identifier ce qui est bon, il faut d’abord lire la liste des ingrédients: un jus de fruits de qualité n’a pas besoin de conservateurs, d’arômes ni de colorants. Il ne contient que des fruits. Ainsi, hormis les fibres, il apporte un maximum des vitamines, minéraux et oligo-éléments qu’on retrouve dans les fruits entiers.

Recommandation officielle de la SSN

S’il est vrai que les jus de fruits peuvent contribuer à une alimentation saine, la Société Suisse de Nutrition (SSN) donne toutefois la recommandation suivante:

  • Un verre de jus de fruits ne doit remplacer qu’une seule des cinq portions de fruits et légumes recommandées par jour. D’une part, parce que les fruits entiers contiennent aussi des fibres et rassasient plus longtemps.
  • D’autre part, parce que la teneur naturelle en sucre d’un jus de fruits varie entre 5 et 15 grammes par décilitre, soit un taux comparable à celui d’un soda.
  • Pour réduire le taux de sucre, et donc les calories, on peut diluer le jus de fruits dans de l’eau dans un rapport de 1 pour 2. On peut aussi opter pour des jus qui associent fruits et légumes.

Du fruit plutôt que du jus

Les jus de fruits ne compensent pas une hygiène de vie malsaine ni une alimentation déséquilibrée. De plus, un jus de fruits est de loin moins intéressant que le fruit lui-même, car, lors de sa fabrication, on perd de nombreux nutriments importants. Par conséquent, les jus ne doivent pas servir à compenser une carence en vitamines, même si certains produits suggèrent le contraire sur leur étiquette. Il faut se méfier notamment des additifs artificiels. Dans les jus, ce sont le plus souvent les vitamines A, C et E ainsi que l’acide folique.

Eviter les additifs artificiels

La question de savoir si ces additifs apportent vraiment quelque chose pour la santé n’a pas encore été étudiée en détail. Il est en revanche clair que les jus contiennent souvent des vitamines artificielles en grande quantité, ce qui peut même être nocif. Ainsi, un apport excédentaire en acide folique cache entre autres une carence en vitamine B12. C’est pourquoi il faut se limiter à un verre de jus contenant des additifs artificiels de temps en temps.

Comme les autres boissons sucrées, les nectars de fruits et les boissons à base de jus de fruits doivent être consommés avec modération.

Le jus d’orange pasteurisé est-il plus sain?

Le jus d’orange pasteurisé est plus sain que le fruit entier, car il permet à l’organisme d’assimiler une quantité particulièrement importante de caroténoïde, substance qui protège les cellules. C’est ce qu’ont découvert des chercheuses et chercheurs de l’Université d’Hohenheim (Allemagne) dans le cadre d’une étude. Toutefois, il est conseillé de ne pas renoncer aux fruits frais et de boire un verre de jus au maximum par jour.

Tous les jus ne se valent pas: principales différences

  1. Beaucoup de personnes privilégient les jus frais. Il faut dire qu’ils présentent des qualités quant au goût et aux bienfaits pour la santé. Un verre de jus d’orange fraîchement pressé de 200ml peut apporter jusqu’à 100g de vitamine C, couvrant ainsi le besoin journalier. La palme revient au jus d’argousier: 100ml contiennent 280mg de vitamine C. Le mieux est de presser son jus soi-même et de le boire rapidement.
  2. Le pur jus est, dans l’idéal, produit à partir de fruits mûrs pressés juste après avoir été récoltés et pasteurisé afin qu’il se conserve pour être vendu dans le commerce. C’est une bonne alternative au jus fraîchement pressé, à condition qu’il ait été soigneusement pasteurisé, ce qui est toutefois difficile à savoir pour les consommatrices et consommateurs. Les jus vendus au rayon frais, vantés par les fabricants pour leur procédé de fabrication, ne sont donc pas forcément le meilleur choix.
  3. Dans le cas des jus de fruits à base de concentré, on retire d’abord toute l’eau jusqu’à ce qu’il ne reste plus que les substances solides. Avant l’embouteillage, le concentré est mélangé à de l’eau pour qu’il retrouve son volume d’origine. On ne peut pas y ajouter d’autres ingrédients. C’est un choix acceptable, bien que pas toujours convaincant pour ce qui est du goût.
  4. Les nectars de fruits sont un mélange de pur jus ou de jus à base de concentré et d’eau et/ou d’édulcorants. Légalement, un nectar de fruits doit contenir au moins 25% à 50% de jus ou de pulpe de fruits.
  5. Les boissons à base de jus de fruits ne contiennent plus que 10% de jus de fruits. Elles peuvent être produites à partir de jus de fruits, de concentré ou de sirop dilué dans de l’eau. Souvent, différents types de sucres y sont aussi ajoutés.

Sources:

Que voulez-vous lire?

Entre de bonnes mains avec la CSS

Conseil nutritionnel
Changez durablement vos habitudes alimentaires avec l’aide de spécialistes.
Accéder aux offres
Coach de santé
Faites-vous conseiller personnellement sur des thèmes relatifs à la santé.
Découvrir le service
Analyser les symptômes
Recevoir une recommandation, prendre un rendez-vous médical, etc.
Découvrir l’appli Well