Le marron: un super­ali­ment sain et délicieux

862286772 862286772

Local, sain et délicieux: sur la liste des en-cas riches en nutriments, le marron est en tête.

Pourquoi les marrons sont-ils si sains?

Nul ne peut vraiment résister à l’odeur des marrons grillés. Bonne nouvelle: céder à la tentation est recommandé. «Les marrons sont un aliment local, sain et délicieux», déclare Ewa Heimerdinger, diététicienne. Pauvres en matières grasses, mais riches en protéines et en glucides complexes qui garantissent une satiété durable, les marrons constituent l’en-cas idéal pour un regain d’énergie entre les repas.

Des nutriments sains

  • Des vitamines B, pour des nerfs solides.
  • De la vitamine C, qui est importante pour les défenses immunitaires.
  • Des minéraux tels que le potassium et le magnésium, tous deux nécessaires au métabolisme.

Autres avantages des marrons

Les marrons sont assez peu caloriques (171kcal pour 100g) et ne pèsent pas sur l’estomac. En effet, leur forte teneur en amidon les rend digestes. En outre, leur teneur élevée en fibres alimentaires favorise l’activité intestinale. Par ailleurs, les valeurs nutritionnelles sont bien préservées, car les marrons ne sont souvent transformés que de façon minime. Et pour couronner le tout, il s’agit même d’un fruit qui rend heureux: l’acide aminé qu’il contient, le tryptophane, aide notre organisme à produire l’hormone du bonheur, la sérotonine. L’effet est similaire à celui du chocolat.  

Local et de saison

En automne et en hiver, les marrons sont incontournables. Ils font partie de la famille des châtaignes, dont il existe plusieurs centaines de variétés. Il est surprenant de constater qu’en Suisse, on trouve des châtaigniers aussi dans le nord du pays. Près du lac de Walenstadt, dans le canton de Saint-Gall, se trouve la plus grande réserve de châtaigniers suisses au nord des Alpes grâce à un climat doux et à une géologie adaptée: Pro Kastanie Murg.

Acheter frais et conserver correctement

Les châtaignes étaient autrefois l’un des aliments les plus consommés par les pauvres. Peu à peu, ce fruit a perdu de son importance. Depuis que les consommateurs et les producteurs se tournent toujours plus vers des produits traditionnels et locaux, les châtaignes ont fait leur grand retour et sont commercialisées comme un mets de choix.

Achat: privilégiez une peau lisse et brillante

Lorsqu’on achète des châtaignes chez un grand distributeur ou sur l’étal d’un marché, on peut reconnaître la bonne qualité du produit à sa peau lisse et brillante. Si la peau est terne, alors il s’agit d’un fruit vieux et desséché. La bogue ne doit pas non plus présenter de trous de vers.

Bien conserver les marrons

Les châtaignes fraîches se conservent une semaine à température ambiante et un mois dans un sac plastique au réfrigérateur. Les marrons non pelés se conservent très bien au congélateur. Il faut les utiliser dans les six mois.

Option savoureuse en cas de maladie coeliaque

Les marrons peuvent être utilisés dans diverses préparations: la polenta et la purée de pommes de terre, le miel et les confitures. Il existe de la bière de châtaigne et du café aromatisé à la châtaigne. Si vous souffrez de la maladie coeliaque, vous pouvez essayer la farine de châtaigne. Elle est sans gluten et convient à toutes sortes de pâtisseries: pains, brownies et le très tendance cake aux marrons.

Cuire des marrons

Les marrons grillés sont particulièrement appréciés. La plupart du temps, on les achète sur un stand, mais il est aussi possible de les préparer chez soi:

  • Four à vapeur: inciser les marrons et les faire cuire 20 minutes à 200 degrés au four à vapeur à l’aide de la fonction chaleur tournante-vapeur.
  • Four traditionnel: plonger les marrons 30 minutes dans l’eau, les inciser et les faire cuire 15 à 20 minutes à 200 degrés dans un four préchauffé (chaleur de voûte et chaleur de sole).
  • Gril sphérique: plonger les marrons 30 minutes dans l’eau, les placer sur une plaque à pizza perforée et les faire cuire 10 à 15 minutes à 200 degrés.

Préparer soi-même des vermicelles

Vous préférez les marrons en dessert? Les vermicelles achetés dans le commerce sont souvent beaucoup trop sucrés et bourratifs. Il est très facile d’en préparer soi-même: faites bouillir un peu de lait, ajoutez les marrons épluchés et cuits, un peu de vanille et une pincée de sucre, puis mixer. Une fois la masse refroidie, aromatisez-la au cognac ou au kirsch si vous le souhaitez et passez-la à la presse à vermicelles.

Les primes 2022 en un coup d’oeil

Calculer la prime

Entre de bonnes mains avec la CSS

Changer d’alimentation
Apprenez à vous nourrir de manière variée, équilibrée et nutritive.
Vers l'offre
Jusqu’à CHF 500
Le compte «santé» soutient les activités en lien avec votre alimentation.
En voici le principe
Hypertension
Que faire? Nous répondons à vos questions et vous aidons avec des conseils gratuits.
S’inscrire maintenant