Neurodermite chez les bébés: ce qui soulage le plus

1178839074 1178839074

Démangeaisons pénibles, peau grattée et nuits blanches: la neurodermite est éprouvante pour les bébés et les enfants en bas âge. Voici comment les parents peuvent apporter soulagement et distraction à la maison.

Qu’est-ce que la neurodermite?

La neurodermite est une maladie inflammatoire chronique de la peau qui évolue par poussées. On l’appelle aussi «eczéma atopique» ou «dermatite atopique». «Atopique» signifie que les personnes concernées ont une prédisposition génétique à ce que leur peau réagisse de manière hypersensible aux influences extérieures.

Quelle est la fréquence de la neurodermite chez les bébés et les enfants?

La neurodermite est la maladie cutanée chronique la plus fréquente chez les bébés et les enfants en bas âge. Dans 85% des cas, la neurodermite survient au cours des cinq premières années et diminue avec l’âge. Au début de l’âge adulte, environ 60% des personnes concernées n’ont plus de symptôme. Souvent, la peau reste sèche et sensible. Une sensibilité accrue aux allergies, par exemple au rhume des foins, est également possible.

Quelles sont les causes de la neurodermite?

Les causes sont multiples. Tout comme la prédisposition génétique, les facteurs environnementaux et les inflammations cutanées jouent aussi un rôle. En cas de neurodermite, la barrière cutanée est perturbée et devient perméable aux allergènes, microbes et autres substances irritantes comme les produits chimiques. Les allergies à certains aliments (lait, œufs, noix), aux pollens ou aux acariens peuvent avoir un impact négatif supplémentaire sur l’état de la peau. Le stress, positif ou négatif, un temps froid et humide ou une laine qui gratte peuvent aussi déclencher de l’eczéma.

 

Quels sont les symptômes de la neurodermite?

En cas de neurodermite, l’état de la peau change constamment. Les symptômes suivants peuvent survenir de manière isolée ou simultanée:

  • Peau sèche, sensible et squameuse
  • Rougeurs
  • Zones humides
  • Croûtes et nodules
  • Peau rugueuse avec relief élargi

Pour les enfants, les fortes démangeaisons sont un calvaire et les empêchent souvent de dormir. Le fait de beaucoup se gratter peut empirer les symptômes, notamment parce que la peau griffée est davantage exposée aux bactéries.

Suivant l’âge de l’enfant, l’eczéma apparaît sur des zones du corps typiques: chez les bébés, il s’agit le plus souvent du visage, du haut du corps, des mains, des bras et des jambes. Chez les enfants en bas âge, la neurodermite se manifeste dans le creux du genoux et des coudes, sur le visage et dans le cou et la nuque.

Comment diagnostique-t-on une neurodermite chez un enfant?

Il n’existe pas de test spécialisé en laboratoire. Un dermatologue pose un diagnostic sur la base des symptômes décrits. A cet effet, il est important d’avoir une discussion approfondie avec les parents. Leurs observations sont instructives et aident à exclure d’autres maladies avec des symptômes similaires, telles que le psoriasis.

Que peut-on faire contre la neurodermite?

Il n’existe à ce jour pas de traitement de la cause. Cependant, la peau malade se laisse aisément traiter avec des soins de base. Il est important de la nettoyer soigneusement et de la traiter au moins une fois par jour avec des lotions, des crèmes ou des pommades relipidantes. Les produits de soin ne doivent pas contenir de substances potentiellement irritantes telles que des parfums. Voici ce qui est par ailleurs recommandé:

  • En hiver, utiliser de préférence des produits riches en matières grasses.
  • En été, privilégier des produits plus hydratants.
De bons soins de base préviennent les démangeaisons.
Bettina Ravazzolo, de chez aha! Centre d’Allergie Suisse.

Si l’état s’aggrave malgré tout, il faut un traitement anti-inflammatoire prescrit par un médecin, par exemple à base de cortisone ou d’immunomodulateurs.

Neurodermitis-Schulung für Kinder und Eltern
Eczéma atopique

Démangeaisons chez les enfants

Des conseils pour aider votre enfant à mieux gérer son eczéma atopique.

Voir l’offre

Conseils et remèdes maison en cas de fortes démangeaisons

Si les démangeaisons ne disparaissent pas, les conseils et remèdes maison suivants peuvent soulager:

  • Privilégier des habits légers en tissus souples et respirants.
  • Retourner les vêtements qui sont en contact direct avec la peau de sorte que les coutures soient à l’extérieur.
  • Utiliser une petite quantité de vinaigre au lieu d’un adoucissant.
  • Eviter d’accumuler de la chaleur et de la transpiration, la sueur étant un irritant supplémentaire pour la peau.
  • Couper et limer les ongles des enfants et leur mettre des gants en coton pour dormir.
  • Les produits de soins refroidis et hydratants apportent un soulagement supplémentaire aux démangeaisons.
  • Appliquer des compresses ou des pansements avec des pommades.
  • Au lieu de se gratter: pétrir, taper et frotter les points qui démangent.
  • Distraire l’enfant avec des jeux captivants, occuper ses mains.

L’allaitement a-t-il un effet préventif?

Il n’existe pas de réponse claire à cette question. «Des éléments indiquent que l’allaitement peut réduire le risque d’eczéma atopique», affirme Bettina Ravazzolo. Cela semble être le cas notamment des enfants dont les parents ou les frères et sœurs plus âgés ont souffert de neurodermite ou d’allergies. Il est recommandé d’allaiter pendant au moins quatre mois.

 

Les primes 2021 en un coup d’oeil

Que voulez-vous lire?

Entre de bonnes mains avec la CSS

Conseil médical 24h/24
Conseil gratuit jour et nuit, même quand vous êtes à l’étranger. 
Découvrir le service
Famille et santé
Nous soutenons les activités qui contribuent à ce que votre famille soit en bonne santé.
En savoir plus
Vous avez de l’asthme?
Nous vous conseillons en détail et vous aidons à respirer.
Voir l’offre