Douleurs dorsales

Les douleurs dorsales ont de nombreuses causes et caractéristiques différentes. La plupart du temps, elles sont dues à des processus dégénératifsou une sollicitation incorrecte ou excessive.

Résumé

Les douleurs dorsales ont de nombreuses causes et caractéristiques différentes. La plupart du temps, elles sont dues à des processus dégénératifsou une sollicitation incorrecte ou excessive. Diverses maladies peuvent provoquer l’apparition de symptômes au niveau du dos. En cas de signes de paralysie ou de troubles de la sensibilité, il faut consulter un médecin. Un renforcement des muscles du tronc et la pratique d’une activité physique régulière ont un effet préventif.

Symptômes

Signes caractéristiques des douleurs, avec tableaux cliniques potentiels:

  • Douleur liée aux mouvements
    • Tensions musculaires
    • Processus inflammatoires ou dégénératifs (liés à l’usure) dans les articulations vertébrales ou les vertèbres
  • Douleur provoquant un blocage, une impossibilité de bouger («lombalgie» ou lumbago)
    • Douleur soudaine et fulgurante dans la partie inférieure de la colonne vertébrale
    • Les personnes concernées ne peuvent plus bouger et sont obligées de prendre une position de ménagement.
  • Irradiation (fessiers, jambe, pied)
    • Compression (écrasement) d’un nerf (sciatique ou lombosciatique)
    • Irritation ou compression de certaines racines nerveuses par une hernie discale
    • Nerf sciatique: douleur irradiant depuis le dos vers la jambe et jusque dans le pied; parfois, paralysie partielle des muscles (faiblesse des muscles releveurs du pied)
    • Augmentation fréquente des douleurs au moment de tousser, d’éternuer ou de pousser
  • Douleurs récurrentes liées au cycle: en cas de maladie gynécologique
  • Douleurs permanentes, nocturnes

Causes et traitement

Causes

  • Modifications dégénératives (signes d’usure)
    • Occupent une place de plus en plus importante avec l’augmentation de l’espérance de vie
    • Dans les vertèbres, les articulations vertébrales, les articulations du sacrum ou les disques intervertébraux (disques)
    • Hernie discale
    • Spondylarthrose, spondylose
      • Rétrécissement et perte d’élasticité des disques dus à l’âge
      • Usure des articulations vertébrales
      • Mobilité souvent réduite et douloureuse
      • Colonne vertébrale de plus en plus courte, personne de plus en plus petite
      • Apparition d’excroissances sous forme de dents et de boucles sur les arêtes des corps vertébraux
    • Sténose spinale, sténose du canal spinal (plus rare)
      • Rétrécissement du canal rachidien dans la partie inférieure de la colonne vertébrale
      • Moelle épinière comprimée dans son ensemble (resserrée)
  • Mauvaises postures liées à la musculature et à la paralysie
  • Ostéoporose
  • Relâchement de la structure de la colonne vertébrale: «glissement» d’un disque (supérieur) sur celui d’en dessous
  • Sollicitation incorrecte de la colonne, même chez des personnes jeunes
    • Causes anatomiques:
      • Différence de longueur des jambes, anomalies des pieds, malformation congénitale des vertèbres
      • Déformation causée par une fracture, une scoliose, un dos plat, un dos arrondi
    • Causes fonctionnelles:
      • Postes de travail mal aménagés
      • Mauvaises postures et sollicitations incorrectes
      • Tension dans les muscles des épaules, du cou et du dos
  • Processus inflammatoires dans les articulations vertébrales et les disques
  • Maladies touchant les organes internes
  • Tumeur des os vertébraux (métastases des os) ou de la moelle épinière
  • Inflammations infectieuses des vertèbres (spondylite)
    • Infections bactériennes (cause rare aujourd’hui)

Suivi au cabinet médical / à l’hôpital

Examens possibles
  • Examens physiques
  • Analyse de sang
  • Radiographies
  • IRM (imagerie par résonance magnétique)
Traitements possibles
  • Essais de traitement conservateur
    • Application locale de chaleur (généralement plus efficace) ou de froid
    • Médicaments (p. ex. médicaments antidouleur, anti-inflammatoires)
    • Physiothérapie, chiropractie
    • Electrothérapie, acupuncture et autres procédés physiques (à essayer dans certains cas)
    • Alitement déconseillé, mouvement généralement plus adapté
  • Intervention chirurgicale (si toutes les autres mesures sont inadaptées ou inefficaces)

Que puis-je faire moi-même?

  • Souvent nécessaire d’essayer et de combiner diverses approches
  • Contre les tensions musculaires
    • Gymnastique, éventuellement mise au repos provisoire
    • Sauna, natation, massages
    • Marche rapide (au moins 30 min par jour)
  • Adopter une bonne technique pour le levage et le port de charges
    • Répartition équilibrée du poids
    • Garder le dos droit en soulevant la charge
    • Bouger tout le corps et les jambes
    • Ne pas cambrer ni tordre la colonne vertébrale
  • Renforcement de la musculature du tronc: muscles du dos, du thorax et de l’abdomen
  • Soulager la colonne vertébrale
    • S’allonger à plat (sur le dos)
    • Placer les jambes sur un coussin ou une chaise avec un angle à 90° au niveau des hanches et des genoux
  • Eviter le surpoids
  • Ergonomie du poste de travail
    • Position assise (angle de 90° des coudes et des genoux)
    • Bureau réglable en hauteur
    • Positionnement de l’écran
    • Pauses régulières pour se lever et faire quelques mouvements
  • Frictionner l’endroit douloureux avec de l’huile de millepertuis

Quand consulter un médecin?

  • Apparition pour la première fois de fortes douleurs dorsales
  • Douleurs dorsales accompagnées de fièvre
  • Changement de nature des douleurs
  • Urgence: signes de lésions nerveuses
    • Troubles de la sensibilité dans les jambes
    • Faiblesse musculaire (p. ex. jambe traînante)
    • Problèmes de miction ou de défécation
    • Signes de paralysie dans la région du périnée accompagnés de douleurs dorsales

Plus d'infos

En collaboration avec les pharmacies TopPharm, la CSS Assurance vous propose un bilan ainsi que des conseils concernant vos douleurs. Cette initiative devrait vous aider à améliorer votre qualité de vie.

Synonymes

douleurs dorsales, lombalgie et lumbago, lumbago

Primes d’assurance-maladie en un coup d’oeil

Calculer la prime

Exclusion de responsabilité

La CSS ne garantit ni l’exactitude ni l’exhaustivité des données. Les infor­ma­tions publiées ne remplacent en aucun cas l’avis du médecin et du pharmacien.

CSS Assurance – votre partenaire santé

Etre en bonne santé, guérir, vivre avec une maladie: en tant que partenaire santé, la CSS Assurance vous accompagne tout au long de votre parcours personnel.

Entre de bonnes mains