Dysplasie de la hanche

La dysplasie de la hanche est un défaut de formation de la cavité de la hanche.

Résumé

La dysplasie de la hanche est un défaut de formation de la cavité de la hanche. Elle est liée à un certain nombre de facteurs de risque, parmi lesquels le sexe féminin, une prédisposition génétique et un manque de place dans l’utérus. La dysplasie de la hanche peut être asymptomatique ou bien accompagnée d’une mobilité réduite et d’un raccourcissement de la jambe. Dans le cadre de la détection précoce, il faut impérativement réaliser les examens de dépistage chez les nouveau-nés.

Symptômes

  • Souvent asymptomatique
  • Limitation des mouvements (p. ex. angle d’écartement de la jambe limité)
  • Douleurs au genou
  • Boitement / «marche en canard»
  • Asymétrie du pli fessier (visible au niveau des fesses, des cuisses)
  • En cas de luxation: raccourcissement d’une jambe, le cas échéant

Apparition fréquente d’une malformation en association avec un pied bot, un torticolis et une plagiocéphalie

Complications

  • Lésions résiduelles (irréversibles) du système osseux si aucun traitement n’est réalisé
    • Nécrose de la tête fémorale (mort des tissus de la tête de l’articulation)
    • Arthrose précoce
    • Inégalité de longueur des jambes
    • Claudication
    • Limitations de la mobilité
    • Jambes en X

Causes et traitement

Causes

  • Malformation de l’articulation de la hanche
    • Défaut de formation de la cavité de la hanche
    • La tête fémorale n’est pas correctement recouverte.
Facteurs de risque
  • Prédisposition génétique
  • Sexe féminin (5 fois plus fréquent chez les femmes)
  • Présentation par le siège lors de l’accouchement
  • Manque de place dans l’utérus

Suivi au cabinet médical / à l’hôpital

Examens possibles
  • Examens de routine réalisés auprès de tous les nouveau-nés
    • Examen physique (recherche de signes d’instabilité)
    • Echographie (dans la mesure du possible pour tous les nouveau-nés)
  • Radiographie, le cas échéant (seulement après l’âge d’un an)
Traitements possibles
  • Emmaillotage large
  • Traitement de l’écartement (attelle ou bandage)
  • Pose d’un plâtre du bassin et de la hanche
  • En cas de luxation (dislocation): réduction (remise en place) avec / sans intervention chirurgicale
  • Intervention chirurgicale (amélioration du recouvrement du cotyle)

Que puis-je faire moi-même?

  • Eviter une mise en extension précoce de l’articulation de la hanche (important pour un développement optimal; la hanche est encore immature après la naissance)
  • Mesures de prévention
    • Porter le bébé dans une écharpe porte-bébé
    • L’emmailloter avec l’articulation de la hanche fléchie
    • Ne pas mettre le bébé en position latérale pour dormir

Quand consulter un médecin?

  • Plus le diagnostic et le traitement interviennent tôt, plus l’évolution est favorable
  • Pour l’examen de dépistage de routine
    • Possibilité d’une échographie de la hanche chez les enfants de 1 à 6 semaines
  • Raccourcissement de la jambe
  • Limitation de la mobilité
  • Boitement / marche en canard
  • Douleurs au genou

Synonymes

Dysplasie de la hanche, luxation de l’articulation de la hanche, dysplasie de la hanche congénitale, dysplasie de l’articulation de la hanche, developmental dysplasia of the hip (DDH)

Primes d’assurance-maladie en un coup d’oeil

Calculer la prime

Exclusion de responsabilité

La CSS ne garantit ni l’exactitude ni l’exhaustivité des données. Les infor­ma­tions publiées ne remplacent en aucun cas l’avis du médecin et du pharmacien.

CSS Assurance – votre partenaire santé

Etre en bonne santé, guérir, vivre avec une maladie: en tant que partenaire santé, la CSS Assurance vous accompagne tout au long de votre parcours personnel.

Entre de bonnes mains