Poliomyélite, paralysie infantile

La poliomyélite est une maladie très contagieuse causée par le virus du même nom.

Résumé

La poliomyélite est une maladie très contagieuse causée par le virus du même nom. Elle peut évoluer sans symptômes ou avec des symptômes généraux de type abattement, fièvre, maux de tête et douleurs musculaires. En revanche, si le virus infecte le système nerveux central (cerveau, moelle épinière), il peut causer des formes de paralysie associées à une détresse respiratoire. Cette maladie peut avoir des conséquences durables. Il est important de se faire vacciner et de faire vacciner ses enfants.

Symptômes

  • Infection asymptomatique dans 90% des cas
  • Dans 4 à 8% des cas, il y a des symptômes mais pas d’atteinte du système nerveux central (cerveau et moelle épinière).
  • En cas d’atteinte du système nerveux central
    • Inflammation des méninges (méningite) avec maux de tête et nuque raide et douloureuse
    • Douleurs dorsales et crampes musculaires
    • Dans certains cas, la tête retombe lorsque le patient la lève
    • Poliomyélite paralytique (max. 1% des cas): «paralysie matinale» ou paralysies souvent douloureuses, flasques, asymétriques, apparaissant en l’espace de quelques heures
  • Complications

Causes et traitement

Causes

  • L’agent pathogène à l’origine de la paralysie infantile est le virus de la poliomyélite.
  • L’homme est le seul hôte de l’agent pathogène de la polio.
  • Transmission
    • Infection par contact (doigts sales portés à la bouche)
    • Aliments contaminés, eau contaminée
    • Plus rarement, infection par gouttelettes (en parlant, en éternuant, en toussant)
  • Elimination du virus
    • D’abord par la muqueuse du nez et du pharynx
    • Ensuite par les selles, pendant jusqu’à 6 semaines (porteur permanent)

Suivi au cabinet médical / à l’hôpital

Examens possibles
  • Confirmation de l’infection: échantillons de selles, frottis de la gorge ou analyse du liquide céphalo-rachidien
Traitements possibles
  • Le «meilleur traitement» contre cette maladie est la vaccination.
  • Traitement des symptômes uniquement (traitement de la douleur, alitement)
  • En cas de paralysie: changement de position fréquent et mobilisation passive des articulations, respiration artificielle éventuellement
  • Réadaptation à long terme, physiothérapie, prise en charge orthopédique nécessaire dans certains cas

Que puis-je faire moi-même?

  • Se faire vacciner selon le plan de vaccination suisse
    • Renouveler la protection vaccinale (si le dernier vaccin date de plus de 10 ans)
    • La vaccination reste particulièrement importante chez l’enfant.
  • Prévention de l’exposition dans les zones à risque
    • Eviter tout contact avec des personnes malades
    • Se laver très soigneusement les mains avec du savon
    • Faire bouillir l’eau et le lait

Quand consulter un médecin?

Plus d'infos

Office fédéral de la santé publique (OFSP)
www.bag.admin.ch

Synonymes

Paralysie infantile, poliomyélite, polio

Primes d’assurance-maladie en un coup d’oeil

Calculer la prime

Exclusion de responsabilité

La CSS ne garantit ni l’exactitude ni l’exhaustivité des données. Les infor­ma­tions publiées ne remplacent en aucun cas l’avis du médecin et du pharmacien.

CSS Assurance – votre partenaire santé

Etre en bonne santé, guérir, vivre avec une maladie: en tant que partenaire santé, la CSS Assurance vous accompagne tout au long de votre parcours personnel.

Entre de bonnes mains