Boulimie

Tout comme l’anorexie et l’hyperphagie (ou binge eating), la boulimie correspond à un trouble du comportement alimentaire.

Résumé

Tout comme l’anorexie et l’hyperphagie (ou binge eating), la boulimie correspond à un trouble du comportement alimentaire. Elle se caractérise par des crises de frénésie alimentaire, suivies de comportements de compensation pour empêcher la prise de poids par des vomissements, des laxatifs et des périodes de sous-alimentation. Les causes sont familiales et/ou psychiques. Dans plus de 90% des cas, ce sont les jeunes femmes qui sont concernées. Les proches doivent être attentifs, sensibiliser la personne à la question et la convaincre d’accepter un traitement.

Symptômes

  • Crises de frénésie alimentaire
    • Consommation de grandes quantités d’aliments riches en calories, en peu de temps
  • Comportements de compensation pour empêcher la prise de poids
    • Vomissements consécutifs, généralement déclenchés par la personne elle-même
    • Dans certains cas, phases de sous-alimentation
    • Utilisation abusive de laxatifs et de diurétiques ou de coupe-faim
    • Diarrhée
  • Conséquences des vomissements
    • Maux d’estomac
    • Inflammation et gerçures aux coins des lèvres
    • Inflammation des gencives, de l’œsophage et des glandes salivaires
    • Lésions dentaires, caries
  • Symptômes physiques
  • Sautes d’humeur
  • Retrait social

Causes et traitement

Causes

  • Influences familiales / conflits
  • Facteurs génétiques
  • Problèmes psychiques
    • Traumatisme d’enfance
    • Relations sociales perturbées
    • Sentiment d’infériorité
    • Pression trop forte liée à l’envie de réussir
    • Valorisation excessive de la minceur
    • Stress
    • Dépression
    • Troubles de la personnalité
    • Troubles compulsifs et anxiété

Suivi au cabinet médical / à l’hôpital

Examens possibles
  • Entretien
  • Examen physique
  • Analyse de sang
Traitements possibles
  • Psychothérapie (premier choix: thérapie cognitive et comportementale)
  • Dans certains cas, traitements stationnaires, le cas échéant, avec une thérapie individuelle ou familiale
  • Conseil social
  • Conseils nutritionnels
  • Traitement en fonction des symptômes
    • P. ex. soins dentaires
    • Médicaments anti-inflammatoires
    • Antidépresseurs

Que puis-je faire moi-même?

  • Proches
    • En cas de soupçon, ne pas hésiter à aborder le problème.
    • Remarque: souvent, les personnes boulimiques dissimulent leur maladie pendant des années.
  • Prendre conscience de sa propre situation (base essentielle du traitement)
  • Chercher de l’aide
    • Se confier à des proches / amis
    • Contacter un médecin (médecin de famille, psychiatre)
    • Centre de compétences pour les troubles du comportement alimentaire

Quand consulter un médecin?

  • Crises de frénésie alimentaires régulières
  • Comportements de compensation pour empêcher la prise de poids (vomissements, médicaments, etc.) après une crise de frénésie alimentaire
  • Compréhension / connaissance de sa propre maladie
  • Douleurs / sensation de brûlure dans la bouche et l’œsophage
  • «Gonflement des joues» (inflammation de la glande parotide, une glande salivaire située à côté de l’oreille)
  • Retrait social
  • Dentiste: lésions dentaires, douleurs dentaires, etc.

Plus d'infos

Société Suisse de Nutrition SSN
www.sge-ssn.ch

Info-Entraide Suisse
www.infoentraidesuisse.ch

Arbeitsgemeinschaft Ess-Störungen AES (centre de consultation sur les troubles alimentaires)
www.aes.ch

Synonymes

boulimie, besoin compulsif de manger, boulimie mentale

Primes d’assurance-maladie en un coup d’oeil

Calculer la prime

Exclusion de responsabilité

La CSS ne garantit ni l’exactitude ni l’exhaustivité des données. Les infor­ma­tions publiées ne remplacent en aucun cas l’avis du médecin et du pharmacien.

CSS Assurance – votre partenaire santé

Etre en bonne santé, guérir, vivre avec une maladie: en tant que partenaire santé, la CSS Assurance vous accompagne tout au long de votre parcours personnel.

Entre de bonnes mains