Pression artérielle basse (hypotension)

On considère qu’il y a hypotension lorsque la pression artérielle est temporairement ou durablement basse, c’est-à-dire inférieure à 100/60 mmHg.

Résumé

On considère qu’il y a hypotension lorsque la pression artérielle est temporairement ou durablement basse, c’est-à-dire inférieure à 100/60 mmHg. Cet état peut causer des vertiges, des nausées et une pâleur chez la personne concernée, qui se sent un peu fatiguée, a un pouls rapide et a tendance à tomber en syncope (évanouissement). La cause reste en partie inconnue mais de nombreuses affections sous-jacentes peuvent aussi provoquer une hypotension, comme des problèmes cardiaques, une anémie ou encore des infections.

Symptômes

  • Vertiges
  • Nausée
  • Pâleur
  • Tremblements
  • Rythme cardiaque rapide
  • Tendance à tomber en syncope (évanouissement de courte durée, collapsus)
  • Fatigue, manque d’énergie
  • Problèmes de concentration
  • Sensation de froid, mains et pieds froids

Causes et traitement

Causes

  • Hypotension primaire
    • Cause inconnue («idiopathique»)
    • Prédisposition (constitution) caractéristique: personne jeune et mince
  • Hypotension secondaire (associée à une cause / maladie sous-jacente)
  • Mauvaise régulation du système nerveux (autonome)
    • Lésions nerveuses (p. ex. AVC, diabète, maladie de Parkinson, SEP)
    • Longue période en position débout
    • Hyperthermie
    • Brusque changement de position, pour passer d’une position assise / allongée à une position debout
    • Réactions de frayeur, peur
    • Odeurs, douleurs, impressions psychiques inhabituelles

Complications

  • Blessures en cas de chute
  • Chute aiguë et extrême de la pression artérielle
    • Situation de choc, potentiellement mortelle
    • Forme extrême d’hypotension secondaire
    • Irrigation sanguine insuffisante de certains organes vitaux
    • Défaillance d’organes

Suivi au cabinet médical / à l’hôpital

Examens possibles
  • Mesure de la pression artérielle (sur une longue période)
  • Examen physique et tests (p. ex. test de Schellong)
  • Electrocardiogramme (ECG), le cas échéant
  • Diagnostic complémentaire afin d’exclure une cause potentielle, le cas échéant
Traitements possibles
  • Médicaments
  • Produits à base de plantes
  • Physiothérapie, dans certains cas
  • Traitement de la maladie sous-jacente

Que puis-je faire moi-même?

  • Stimulation de la circulation sanguine
    • Bains alternés chaud-froid, applications Kneipp
    • Gymnastique, sport
  • Apport suffisant en liquide
    • Eau, thé non sucré
    • Quantité (en règle générale): 30 à 40 ml par kg de poids et par jour; soit env. 1,5 à 3 litres
  • Le cas échéant, alimentation un peu plus riche en sel
  • Marche à suivre en cas d’évanouissement soudain
    • Allonger la personne (même sur le sol)
    • Placer les jambes sur un support afin de les surélever
    • Desserrer les vêtements ajustés
    • S’il n’y a pas d’amélioration immédiate: appeler le 144

Quand consulter un médecin?

Synonymes

pression artérielle basse, hypotension, pression artérielle, basse, hypotonie, hypotension artérielle

Exclusion de responsabilité

La CSS ne garantit ni l’exactitude ni l’exhaustivité des données. Les infor­ma­tions publiées ne remplacent en aucun cas l’avis du médecin et du pharmacien.

CSS Assurance – votre partenaire santé

Etre en bonne santé, guérir, vivre avec une maladie: en tant que partenaire santé, la CSS Assurance vous accompagne tout au long de votre parcours personnel.

Entre de bonnes mains