Pression artérielle basse (hypotension)

On considère qu’il y a hypotension lorsque la pression artérielle est temporairement ou durablement basse, c’est-à-dire inférieure à 100/60 mmHg.

Résumé

On considère qu’il y a hypotension lorsque la pression artérielle est temporairement ou durablement basse, c’est-à-dire inférieure à 100/60 mmHg. Cet état peut causer des vertiges, des nausées et une pâleur chez la personne concernée, qui se sent un peu fatiguée, a un pouls rapide et a tendance à tomber en syncope (évanouissement). La cause reste en partie inconnue mais de nombreuses affections sous-jacentes peuvent aussi provoquer une hypotension, comme des problèmes cardiaques, une anémie ou encore des infections.

Symptômes

  • Vertiges
  • Nausée
  • Pâleur
  • Tremblements
  • Rythme cardiaque rapide
  • Tendance à tomber en syncope (évanouissement de courte durée, collapsus)
  • Fatigue, manque d’énergie
  • Problèmes de concentration
  • Sensation de froid, mains et pieds froids

Causes et traitement

Causes

  • Hypotension primaire
    • Cause inconnue («idiopathique»)
    • Prédisposition (constitution) caractéristique: personne jeune et mince
  • Hypotension secondaire (associée à une cause / maladie sous-jacente)
  • Mauvaise régulation du système nerveux (autonome)
    • Lésions nerveuses (p. ex. AVC, diabète, maladie de Parkinson, SEP)
    • Longue période en position débout
    • Hyperthermie
    • Brusque changement de position, pour passer d’une position assise / allongée à une position debout
    • Réactions de frayeur, peur
    • Odeurs, douleurs, impressions psychiques inhabituelles

Complications

  • Blessures en cas de chute
  • Chute aiguë et extrême de la pression artérielle
    • Situation de choc, potentiellement mortelle
    • Forme extrême d’hypotension secondaire
    • Irrigation sanguine insuffisante de certains organes vitaux
    • Défaillance d’organes

Suivi au cabinet médical / à l’hôpital

Examens possibles
  • Mesure de la pression artérielle (sur une longue période)
  • Examen physique et tests (p. ex. test de Schellong)
  • Electrocardiogramme (ECG), le cas échéant
  • Diagnostic complémentaire afin d’exclure une cause potentielle, le cas échéant
Traitements possibles
  • Médicaments
  • Produits à base de plantes
  • Physiothérapie, dans certains cas
  • Traitement de la maladie sous-jacente

Que puis-je faire moi-même?

  • Stimulation de la circulation sanguine
    • Bains alternés chaud-froid, applications Kneipp
    • Gymnastique, sport
  • Apport suffisant en liquide
    • Eau, thé non sucré
    • Quantité (en règle générale): 30 à 40 ml par kg de poids et par jour; soit env. 1,5 à 3 litres
  • Le cas échéant, alimentation un peu plus riche en sel
  • Marche à suivre en cas d’évanouissement soudain
    • Allonger la personne (même sur le sol)
    • Placer les jambes sur un support afin de les surélever
    • Desserrer les vêtements ajustés
    • S’il n’y a pas d’amélioration immédiate: appeler le 144

Quand consulter un médecin?

Synonymes

pression artérielle basse, hypotension, pression artérielle, basse, hypotonie, hypotension artérielle

Primes d’assurance-maladie en un coup d’oeil

Calculer la prime

Exclusion de responsabilité

La CSS ne garantit ni l’exactitude ni l’exhaustivité des données. Les infor­ma­tions publiées ne remplacent en aucun cas l’avis du médecin et du pharmacien.

CSS Assurance – votre partenaire santé

Etre en bonne santé, guérir, vivre avec une maladie: en tant que partenaire santé, la CSS Assurance vous accompagne tout au long de votre parcours personnel.

Entre de bonnes mains