509102795

Séjour hospitalier (planifié ou en urgence)

Un séjour hospitalier peut susciter de nombreuses questions. Nous sommes là pour vous: nous vous aidons à vous décider avant une opération, à planifier votre séjour hospitalier et à guérir après votre opération.

Se faire opérer ou non?

Avant d’acheter une voiture ou de faire des rénovations, nous nous faisons bien conseiller. Vous avez aussi cette possibilité avant de vous faire opérer. Un second avis médical neutre vous aide à prendre une décision éclairée.

Avec le médecin chargé du second avis médical, clarifiez les questions suivantes:

  • Pourquoi une opération est-elle recommandée?
  • Quelle amélioration l’opération permet-elle? Quelle amélioration ne permet-elle pas?
  • Quels sont les risques et effets secondaires possibles?
  • Y a-t-il différentes techniques opératoires?
  • Y a-t-il d’autres options de traitement?
  • Que se passe-t-il si je ne me fais pas opérer?
  • L’opération est-elle urgente? Combien de temps puis-je attendre?

Questionnaire à imprimer

Souhaitez-vous prendre des notes? Utilisez notre questionnaire.

Se faire opérer dans le bon hôpital

Quel spécialiste est expérimenté, quel hôpital est idéal pour l’intervention? Demandez à votre médecin son avis et posez des questions dans votre entourage au sujet de leur expérience personnelle. 

Libre choix de l’hôpital en cas d’intervention planifiée

En principe, vous pouvez choisir dans quel hôpital vous faire opérer. L’assurance de base couvre les coûts d’un séjour hospitalier dans le cadre de la liste des hôpitaux de votre canton de domicile. Avec l’assurance d’hospitalisation, vous avez le libre choix à partir de la liste des hôpitaux dans toute la Suisse.

Bon à savoir: contrôlez si l’hôpital choisi est reconnu pour la division hospitalière souhaitée (commune, demi-privée, privée).

Que se passe-t-il en cas d’urgence médicale? 

Les urgences ne sont pas planifiables, et un traitement médical immédiat est inévitable. En cas d’urgence, l’assurance de base prend en charge les coûts où que vous soyez et même si l’hôpital n’est pas dans la liste.

Transparence dans le système de santé en Suisse

La meilleure qualité pour vous

Nous nous engageons pour la qualité et la transparence des soins médicaux. Nous veillons ainsi à ce que notre système de santé reste l’un des meilleurs au monde.

Notre méthode de vérification

Qui règle les coûts hospitaliers?

Vous avez choisi le médecin et l’hôpital. Votre hôpital nous informe de l’intervention planifiée, et nous vérifions la prise en charge des coûts.

Voici ce que paie l’assurance:

  • L’assurance de base règle les prestations légales en division commune.
  • L’assurance d’hospitalisation comble les lacunes dans l’assurance de base en division commune, demi-privée ou privée, en fonction de l’échelon choisi.

Bon à savoir: si vous disposez d’une assurance d’hospitalisation demi-privée ou privée et que vous vous faites soigner en division commune, vous recevrez un remboursement. Pour un séjour de trois nuits en division commune, la CSS Assurance rembourse jusqu’à CHF 2'000.

Prise en charge des coûts à l’hôpital

L’ensemble des coûts ne sont pas toujours pris en charge lors d’un séjour à l’hôpital.

Voici ce que vous payez:

Avez-vous des questions?

Vous n’êtes pas sûr/e de ce que vous payez? Avez-vous une question à propos de votre garantie de paiement? Nous sommes votre partenaire en cas de questions sur la santé et nous faisons un plaisir de vous aider. Dans notre portail client myCSS, vous avez toujours une vue d’ensemble et vos documents à portée de main.

Préparer son admission à l’hôpital

Vous devez pouvoir arriver à l’hôpital l’esprit le plus serein possible. Nous vous aidons à ne rien oublier.

Clarifier la situation à l’avance

  • Informez votre employeur assez tôt. Parlez à vos amis et à vos proches de votre opération planifiée.
  • Quels proches doivent-être informés après l’opération? Notez leur numéro de téléphone.
  • Demandez à votre médecin si vous pouvez continuer à prendre vos médicaments comme d’habitude et emmenez-les avec vous à l’hôpital.
  • Avez-vous préparé des directives anticipées? Informez-en vos proches et emmenez-les avec vous à l’hôpital.
  • Videz votre boîte aux lettres, arrosez vos plantes, faites garder vos animaux domestiques et demandez à une personne de confiance de s’occuper de votre logement.

A emmener à l’hôpital

  • Prenez les documents suivants: carte d’assurance et autres documents de santé comme passeport d’allergie, carnet de contrôle du diabète, carnet de vaccination et carte de groupe sanguin.
  • Emmenez vos articles de toilette personnels et des vêtements, pyjamas et sous-vêtements confortables. Si possible, laissez vos bijoux et objets de valeur chez vous.
  • Prenez de quoi lire pour passer le temps. Prenez des écouteurs et un câble pour charger votre smartphone.

Planifier et coordonner la sortie d’hôpital

Dès que vous connaissez votre date de sortie, vous pouvez planifier votre retour à domicile et les prochaines étapes de votre rétablissement et vous faire envoyer les factures pour paiement. Comment rentrez-vous chez vous? A quelles limitations devez-vous vous attendre? Avez-vous besoin de soins à domicile, d’une aide de ménage ou d’autres moyens auxiliaires? Clarifiez ces questions avec votre médecin avant votre sortie.

Planifier la réadaptation

Avez-vous besoin d’autres traitements? Est-ce qu’un séjour en clinique de réadaptation est judicieux? Nous sommes là pour vous. Nos experts dans l’accompagnement des patients coordonnent votre séjour en clinique de réadaptation ou organisent sur demande une réadaptation à l’étranger.

Admission en EMS

Un retour à domicile n’est pas possible? Comparez les EMS à proximité de chez vous.

L’établissement spécialisé peut être librement choisi. Comparez plusieurs EMS entre eux. N’hésitez pas à vous faire envoyer de la documentation ni à demander le guide, le règlement de la maison, le catalogue des prestations offertes ainsi qu’un calcul des coûts. Visitez l’établissement spécialisé et les chambres. Renseignez-vous s’il est possible de faire un séjour à l’essai ou d’y passer quelques jours de vacances.

Les coûts relatifs aux soins sont financés par l’assurance-maladie, la personne résidente ou, si nécessaire, l’assistance sociale.