Nerf sciatique: premiers gestes en cas de scia­ti­que

Aides en cas de sciatique Aides en cas de sciatique

Un nerf sciatique coincé ou enflammé peut provoquer des douleurs aiguës. Voici à quoi veiller lors du traitement et quels exercices soulagent immédia­te­ment.

Où se trouve le nerf scia­ti­que?

Le nerf sciatique, aussi appelé ischiatique ou grand sciatique, est le nerf le plus long et le plus épais du corps humain. Il part de la moelle épinière, traverse le fessier et les jambes et se termine dans les pieds.

Que sont les douleurs sciatiques?

Il s’agit de douleurs et de symptômes associés qui sont déclenchés par le nerf sciatique. On parle alors de sciatalgie, de névralgie sciatique ou plus communément de sciatique.

Pourquoi le nerf sciatique est-il douloureux?

Un nerf sciatique irrité ou coincé peut provoquer de fortes douleurs du dos jusqu’aux jambes, qui s’accompagnent souvent de troubles de la sensibilité, voire de symptômes de paralysie.

Causes possibles des douleurs sciatiques

  • Tensions musculaires dans le dos et le bassin
  • Hernie discale ou disque intervertébral déplacé qui comprime le nerf sciatique
  • Muscle piriforme fortement tendu au niveau du fessier
  • Rétrécissement osseux dans la région du canal rachidien
  • Lésion de la racine nerveuse
  • Inflammation des nerfs ou autres inflammations dans le corps
  • Dans de rares cas, tumeurs dans la colonne vertébrale
Si le nerf sciatique est coincé, blessé ou enflammé, la personne concernée souffrira de douleurs aiguës.
Stefan Hummler, spécialiste en rhumatologie, médecine physique et réadaptation à la Hirslanden Klinik St. Anna (gare de Lucerne)

Quels symptômes peuvent évoquer une sciatique?

La sciatique peut se manifester par des douleurs dorsales au niveau des lombaires, mais aussi par des fourmillements dans le creux du genou.

Signes les plus fréquents:

  • Douleurs qui partent du bas du dos, traversent le fessier et irradient dans la jambe, parfois jusqu’aux orteils. En principe, la sciatique ne touche qu’un seul côté.
  • Douleurs qui augmentent à l’effort, par exemple lorsqu’on soulève un objet lourd, parfois aussi lorsqu’on tousse, qu’on éternue ou qu’on force.
  • Douleurs qui s’accompagnent de troubles sensoriels tels que des fourmillements, des sensations de brûlure ou d’engourdissement ou la paralysie de certains groupes musculaires de la jambe.

Sciatique: un traitement approprié

En cas de sciatique grave qui persiste pendant une longue période, il est recommandé de consulter un spécialiste. Les médecins examinent par exemple la mobilité et les sensations. A cet effet, on recourt au test de Lasègue: la ou le médecin soulève lentement la jambe tendue du patient allongé. Si le nerf sciatique est touché, le mouvement provoquera les douleurs typiques à un angle d’environ 45 degrés déjà (signe de Lasègue). Les médecins peuvent par ailleurs recourir à des procédés d’imagerie afin d’identifier les causes des douleurs sciatiques.

Aide immédiate en cas de douleurs aiguës

La plupart du temps, ce sont des tensions musculaires, des raideurs ou une mauvaise posture qui provoquent les douleurs sciatiques aiguës. Pour soulager rapidement ces douleurs et rétablir la mobilité, les médecins utilisent des médicaments anti-inflammatoires et antidouleur, qui peuvent aussi être injectés suivant la gravité des symptômes.

Réchauffer et bouger

Des coussins chauffants ou des massages peuvent également être utiles. Les médecins conseillent en outre de ne pas trop se reposer au lit ni de rester assis longtemps, car même si l’immobilisation permet d’apaiser les douleurs à court terme, bouger permet de se remettre plus vite sur ses jambes.

Exercices qui soulagent en cas de douleurs sciatiques

La plupart du temps, les douleurs disparaissent complètement au bout de quelques jours (au plus tôt) ou semaines (au plus tard). Une fois la phase douloureuse passée, il est important de faire de la prévention active pour réduire le risque de récidive. Il est particulièrement important de renforcer la musculature du tronc de façon ciblée et de renforcer les groupes musculaires négligés au quotidien. Il est également utile de demander conseil à une ou un physiothérapeute ou une ou un thérapeute du sport pour compenser les déséquilibres musculaires au niveau du dos, du bassin et de la musculature des jambes.

Etirement des muscles fessiers

Cet exercice vise à étirer le groupe musculaire qui est souvent tendu quand on souffre de douleurs sciatiques, à savoir les muscles fessiers.

  1. Allongez-vous sur le dos et pliez la jambe droite.
  2. Pliez la jambe gauche et placez-la sur le genou droit. La cheville gauche se trouve juste à côté du genou droit.
  3. Si vous ressentez déjà un étirement dans cette position, maintenez-la.
  4. Pour augmenter l’étirement, appuyez légèrement sur le genou gauche avec la main gauche ou saisissez la cuisse droite et tirez les deux jambes en direction des épaules.
  5. Maintenez cette position pour 20 respirations et répétez-la idéalement deux à trois fois par côté.
ischiasnerv-dehnung.jpg

Un étirement des muscles fessiers aide parfois à soulager la douleur et détend le bas du dos.

Afin de renforcer l’étirement, attrapez l’arrière de la cuisse droite avec les deux mains et tirez en direction de la poitrine.

Automassage avec une balle

Cet exercice permet de masser vous-même les muscles contractés tels que le muscle piriforme au niveau du fessier.

  1. Allongez-vous sur le dos au sol.
  2. Placez la balle (p. ex. une balle de tennis ou pour fascias) sous la moitié supérieure des fesses.
  3. Mettez un peu de poids sur la balle et faites-la rouler lentement sous les fesses.
  4. Massez doucement chaque point douloureux par de petits mouvements de roulement, jusqu’à ce que les tensions se relâchent un peu.

Le saviez-vous? Dans le syndrome du piriforme, c’est le muscle piriforme contracté qui comprime le nerf sciatique et déclenche des douleurs.

ischiasnerv-selbstmassage.jpg

L’automassage avec la balle détend les muscles fessiers contractés. Important: en cas de douleurs aiguës, il faut réduire la pression.

Lors du massage, veillez à ces aspects:

  • La douleur doit rester supportable.
  • Arrêtez le massage en cas de douleur aiguë et lancinante.
  • Au début, massez-vous brièvement et avec peu de pression. Au bout d’un certain temps, vous sentirez par vous-même quelle pression appliquer pour vous faire du bien.

Sources (en allemand ou anglais):

Que voulez-vous lire?

Entre de bonnes mains avec la CSS

Analyser les symptômes
Recevoir une recommandation, prendre un rendez-vous médical, etc.
Découvrir l’appli Well
Coach de santé
Faites-vous conseiller personnellement sur des thèmes relatifs à la santé.
Découvrir le service
Second avis médical
Demandez un deuxième avis gratuit, simple et rapide.
Simple que cela