Ce qui fait vraiment du bien à la peau

88680712 88680712

Vouloir paraître jeune à tout prix n’est pas un bon principe, estime le dermatologue zurichois Severin Läuchli. Une peau saine et une apparence rayonnante n’ont pas grand-chose à voir avec les normes de beauté et les promesses des publicités.

Monsieur Läuchli, que faites-vous de bien pour votre peau?

J’en prends soin régulièrement, je prends garde à ce qu’elle ne s’assèche pas et je la protège contre le soleil.

Pourquoi la protection solaire est-elle importante?

Outre le fait de ne pas fumer, la protection solaire est l’une des quelques mesures anti-âge qui sont avérées et efficaces. La lumière UV est le facteur décisif pour le vieillissement de la peau. Une personne qui s’expose beaucoup au soleil aura dix ans plus tôt les mêmes rides qu’une personne qui s’en protège de manière systématique.

Est-il maintenant notoire qu’il faut éviter les bains de soleil et les séances de solarium?

De nombreuses personnes ont déjà lu ou entendu quelque chose à ce sujet, mais il y a encore étonnamment beaucoup de personnes qui cherchent à bronzer à outrance. Rien que le vieillissement accéléré de la peau devrait être une raison suffisante pour ne pas le faire. Sans parler du risque de cancer. En effet, le cancer de la peau est la conséquence la plus grave qui peut arriver si on s’expose trop au soleil.

En tant que dermatologue, expliquez-vous ce risque?

Cela fait partie de chaque consultation. En outre, notre clinique participe aux campagnes de protection solaire de la Ligue contre le cancer. Le vieillissement accéléré de la peau est ici évidemment un aspect secondaire. Il impressionne toutefois souvent plus les gens. Ils disent: je ne pense pas que j’aurai un cancer de la peau, mais je ne veux en aucun cas des rides!

Pourquoi la peur des rides est-elle si profondément ancrée?

Parce que la jeunesse est associée à la beauté, la force et la vitalité. Les rides, qui nous rappellent notre vieillissement, ne correspondent pas à cette image. C’est pourquoi la plupart des personnes souhaitent une peau lisse. Il y a des cultures pour lesquelles l’âge et la sagesse sont plus importantes, mais dans notre monde, une apparence extérieure jeune est considérée comme désirable et valant la peine d’être poursuivie.

Un pari que nous perdons inévitablement, car nous finissons tous par vieillir.

Ce serait agréable si nous pouvions accepter le processus de vieillissement comme quelque chose de naturel. La norme voulant que seule compte une apparence jeune génère un énorme stress et une grande pression concurrentielle, qui peuvent devenir une charge pour certaines personnes. De nombreux jeunes en souffrent déjà. Des femmes au milieu de la vingtaine demandent déjà à faire de la chirurgie esthétique parce qu’elles pensent ne pas satisfaire à un idéal de beauté.

Que conseillez-vous à ces jeunes femmes?

De s’accepter. Je conseillerais la même chose à des femmes ou des hommes plus âgés qui envisagent une intervention chirurgicale importante comme un lifting facial. Ne pas être satisfait de son apparence dénote souvent des problèmes plus profonds. L’acceptation de soi et un mode de vie sain sont assurément les meilleures solutions.

L’offre du marché de la beauté reste tentante. Rares sont les parties du corps que l’on ne peut pas améliorer.

C’est vrai, mais tout ce qui est faisable ne fait pas forcément sens. Surtout que les patients tombent parfois dans une spirale et demandent rapidement une autre intervention à peine ont-ils terminé avec la précédente. C’est le devoir d’un médecin responsable de dire non.

Est-ce que vous refusez généralement les chirurgies esthétiques?

Non, mais je trouve inquiétant que nous fassions une norme de société du fait que chacun doive changer son apparence. Ou quand quelqu’un planifie une opération par peur de vieillir. En revanche, si l’on est au clair avec soi-même et qu’on souhaite se débarrasser de la ride de colère qui nous a toujours dérangé, pourquoi pas? Souvent, ce sont de petites choses qui contribuent à produire de grands effets. Je trouve que la beauté ne doit pas paraître fabriquée, cela paraît rapidement artificiel. Les meilleures interventions sont celles que notre entourage ne remarque pas du tout.

L’industrie cosmétique vante des produits spéciaux pour une apparence jeune. Ceux-ci ont-ils un effet visible?

Cet effet n’est pas prouvé pour la majeure partie. Ils peuvent cependant produire un certain effet. Un soin hydratant normal déjà fait paraître la peau un peu plus ferme. Il existe aussi des composants efficaces, comme les dérivés de la vitamine A. Ils stimulent la régénération de la couche supérieure de l’épiderme. Le visage paraît alors plus lisse. Nous utilisons surtout cette méthode pour l’acné, mais elle est aussi efficace contre les rides.

La beauté vient de l’intérieur. Est-ce plus qu’une lapalissade?

D’une certaine manière, c’est vrai. Je considère qu’un effet anti-âge nécessite plus qu’une peau sans rides. Il faut une approche complète qui nous fait nous sentir plus jeunes, et peut-être qui nous fait paraître plus jeunes. Nous pouvons avoir une certaine influence en adoptant un mode de vie prudent: de l’activité physique, peu d’alcool, pas de cigarettes, suffisamment de sommeil. Des organes internes sains et une alimentation équilibrée en font aussi partie. Il n’existe jusqu’à aujourd’hui pas de données objectives, mais nous avons des amorces d’indication. Lorsque le corps est dans un état constant d’inflammation à cause de l’alimentation, la production de radicaux libres augmente, ce qui peut accélérer le vieillissement de la peau.

Dans quelle mesure un mauvais soin pour la peau est-il dommageable?

Nous en voyons chaque jour les conséquences en dermatologie. Les personnes qui ont une peau très sèche et qui tendent en plus à des allergies développent souvent de l’eczéma. La peau s’enflamme, des petites bulles, des croutes ou des squames peuvent se former. Le contraire est aussi possible, avec une peau trop grasse. Celle-ci favorise notamment certaines formes d’acné.

Rücken einer Frau
Examen cutané en ligne

Faites le test maintenant

En cas de problèmes de peau, un expert vous répond dans les 48 heures.

Démarrer l’examen

En matière de soins de la peau, le mieux est l’ennemi du bien. C’est juste?

Oui, en principe, une bonne lotion nettoyante et une crème hydratante suffisent. Il est important de trouver le bon équilibre. J’appliquerais ce principe: autant que nécessaire, aussi peu que possible. Les personnes à la peau sèche choisiront un soin hydratant. Pour la peau grasse, on peut y renoncer ou utiliser une lotion moins nourrissante. Pour une peau normale, aucune crème n’est en principe nécessaire, ni aucun savon. Ne se laver qu’à l’eau serait mieux, la peau resterait alors dans un équilibre naturel.

Quels sont les arguments contre l’utilisation du savon?

Il assèche fortement la peau et fait gonfler la couche supérieure de la peau, ce qui peut entraîner des irritations. Il vaut mieux utiliser un savon synthétique, un syndet, qui ménage la peau et qu’on trouve aussi avec des substances relipidantes. Ce n’est toutefois pas absolument nécessaire.

Il existe un vaste choix de produits de soins. Comment savoir ce qui convient?

Il faut tester. Vous verrez ainsi ce qui vous convient et ce que vous, de manière subjective, trouvez agréable. On doit pouvoir aimer prendre soin de sa peau, cela devrait être agréable lorsqu’on le fait.

On doit pouvoir aimer prendre soin de sa peau, cela devrait être agréable lorsqu’on le fait.
Severin Läuchli, dermatologue

Il existe des lignes de produits de soins qui sont exorbitantes. Cela vaut-il la peine de dépenser beaucoup pour des crèmes?

Un prix élevé n’est pas nécessairement synonyme de qualité. Une crème standard qu’on trouve chez un grand distributeur peut tout à fait être aussi bonne ou même meilleure que le produit à 200 francs contenant des particules d’or ou du caviar.

Assurances de base et complémentaires en un coup d’oeil

Que voulez-vous lire?

Entre de bonnes mains avec la CSS

Dois-je aller chez le médecin?
myGuide analyse vos symptômes et vous donne des conseils.
Ouvrir myGuide
Trouvez le meilleur hôpital
La comparaison des hôpitaux par la CSS vous aide à faire votre choix.
Démarrer QualiCheck
L’intervention est-elle nécessaire?
Demandez un second avis médical. C’est gratuit, simple et rapide.
Vérifier maintenant